Votre opinion politique


 Page 1 sur 8 [ 114 messages ] 

Vous vous êtes plutot de :


19%

[ 9 ]

51%

[ 24 ]

17%

[ 8 ]

13%

[ 6 ]

Nombre total de votes : 47

Auteur Message

kilam

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 27 Août 2004 13:35
  • Messages: 952
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message: Votre opinion politique
Publié: 01 Nov 2004 18:11

J'ai posté ce message car je m'intéresse un peu a la politique car j'aime savoir ou on mene le pays dans lequel je vis ( La France)
Personellemant je suis plutot de gauche car je les sens d'avantage proche du peuple meme si en ce moment ça va pas fort. Pour ce qui est de la droite je trouve qu'elle a quand meme du mal : regarder en ce moment il y a le procés de Jupé et puis toute les manifestations qu'elle a entrainé notamment sur la décentralisation et les retraites sans compté la canicule.
En tous cas j'espere que l'extreme droite ne sera pas défendu dans ce topic.


Dernière édition par kilam le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

zimzimo

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 12 Sep 2004 21:29
  • Messages: 381
  • Localisation: derrière toi!!!!!!!!!
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 01 Nov 2004 20:07

tu aurais du mettre l´extreme droite,rien que pour voir le nombre de personnes qui le dirait dans les urnes mais pas en face.en tout cas ils ont pas interet a le dire en face de moi car je risque de leur exploser la face.................. :x :x :x :x




EN ITALIE DU 13 AU 28

Dernière édition par zimzimo le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Sinuxa

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Oct 2004 20:41
  • Messages: 36
  • Localisation: Toxicity
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 01 Nov 2004 20:23

moi je suis plutot verts....
Mais je pense que chacun a le droit de s'exprimer, même les personnes votant extrème droite...
Il peut être interressant de comparer nos points de vue !
( cela ne veut pas dire que je suis pour l'extrème droite :wink: )




ANARCHIE EN CHIRAQUIE !!!!!!

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS !!!!

Dernière édition par Sinuxa le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 01 Nov 2004 21:08

Je me considère comme un communiste libertaire. Je ne suis n i pour le PC ou pour la LCR, même si celle-ci est le Partis le plus potable à mon gout, je suis pas Trotskiste.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Sinuxa

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Oct 2004 20:41
  • Messages: 36
  • Localisation: Toxicity
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 01 Nov 2004 21:34

Tchang a écrit:
Je me considère comme un communiste libertaire. Je ne suis n i pour le PC ou pour la LCR, même si celle-ci est le Partis le plus potable à mon gout, je suis pas Trotskiste.


Un tentinet anarchiste ? :D ( le prend pas mal) Je suis ta logique sauf que je penche plus pour les verts, la nature...
:)




ANARCHIE EN CHIRAQUIE !!!!!!

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS !!!!

Dernière édition par Sinuxa le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 01 Nov 2004 22:59

Pour ma part je suis communiste, mais je ne crois pas aux révolutions. Je crois qu'il faut progresser vers le communisme un pas à la foie de façons à ce que ça soit accepter par les masses et que ça s'intègre aux valeurs. Cependant, je crois qu'il y a des nombreux moyens d'accélérer le processus et c'est en ce moment pour ça que je milite.

Donc je suis communiste ? OUI. Est-ce que je voterai pour un parti communiste en ce moment ? NON car je ne crois pas en la révolution.

En passant, j'habite le Québec...


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

kilam

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 27 Août 2004 13:35
  • Messages: 952
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 02 Nov 2004 10:06

Excusez moi les gens d'extreme droite mais je n'ai pas jugé préférable de vous laisser voter pour voir si vous êtes capable de le dkire en face et de défendre votre opinion (bien qu'à mon goût il s'abaisse très bas)


Dernière édition par kilam le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Lucilou

Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6255
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 397 924.61$
Sujet du message:
Publié: 02 Nov 2004 21:35

Lenny a écrit:
Pour ma part je suis communiste, mais je ne crois pas aux révolutions. Je crois qu'il faut progresser vers le communisme un pas à la foie de façons à ce que ça soit accepter par les masses et que ça s'intègre aux valeurs. Cependant, je crois qu'il y a des nombreux moyens d'accélérer le processus et c'est en ce moment pour ça que je milite.


:coeur: :coeur: :coeur: :) :coeur: :coeur: :coeur:
ahhhhhhhhhhhhhh Lenny Lenny Lenny Lenny (soupir) :coeur: (on s'est bien trouvés quand même! :P )
Bon moi c'est pareil en gros ! je prendrai comme exemple Salvador Allende, qui avait une approche du "socialo-communisme" que je trouve assez proche de la mienne :) et qui a quand même réussi à asseoir son gouvernement dans le pacifisme et la non violence (ce qui pour moi est essentiel)


Dernière édition par Lucilou le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

zimzimo

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 12 Sep 2004 21:29
  • Messages: 381
  • Localisation: derrière toi!!!!!!!!!
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 03 Nov 2004 15:54

moi aussi je suis communiste et anti violent mais je ne prone pas de valeurs a integrer je garde les miennes(n´est ce pas lenny.............) :x




EN ITALIE DU 13 AU 28

Dernière édition par zimzimo le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 03 Nov 2004 19:43

Je suis plus qu'un tantinet Anarchiste. Libertaire=Anarchiste.

Mais l'anarchisme est selon moi beaucoup plus une façon de penser qu'une ideologie.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Sinuxa

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Oct 2004 20:41
  • Messages: 36
  • Localisation: Toxicity
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 03 Nov 2004 21:56

Tchang a écrit:
Je suis plus qu'un tantinet Anarchiste. Libertaire=Anarchiste.

Mais l'anarchisme est selon moi beaucoup plus une façon de penser qu'une ideologie.


Je le sais bien, c'est ce que je voulais dire...
L'Anarchisme n'est pas une religion ou un parti politique, ceux qui le croient comme tel en grifouillant des A ( le signe ) partout sont des imbéciles heureux qui ne connaissent pas exactement la signification du terme....




ANARCHIE EN CHIRAQUIE !!!!!!

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS !!!!

Dernière édition par Sinuxa le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 04 Nov 2004 0:33

C'est clair que ce signe est trop souvent utilisé par des gens n'en connaissant pas la signification. C'est asseez drôle d'entendre des mecs gueuler "Anarchie!" pour n'importe quoi. C'est en partis pour ça que désormais le terme "libertaire" est de plus en plus utilisé.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 04 Nov 2004 4:04

Tchang a écrit:
C'est clair que ce signe est trop souvent utilisé par des gens n'en connaissant pas la signification. C'est asseez drôle d'entendre des mecs gueuler "Anarchie!" pour n'importe quoi. C'est en partis pour ça que désormais le terme "libertaire" est de plus en plus utilisé.


Tu peux expliquer l'anarchisme? Même moi, il faudrait que tu m'expliques certains concepte du fonctionnement anar...


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 6:57, édité 2 fois au total.

Tchang

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 04 Nov 2004 19:41

Je vous donne la définition tirer de Wikipédia:

L'anarchisme est une philosophie politique qui prône l'abolition de toutes formes de gouvernement et de domination.

Le terme anarchisme est étymologiquement issu du grec an (marque du privatif) et archè (pouvoir, autorité, commandement). L'anarchie que proposent les anarchistes n'est pas l'absence d'ordre, de règles, de structure organisée; cette réalité là se définit comme de l'anomie ; Les anarchistes recherchent l'absence de hiérarchie, de pouvoir, d'autorité (principes organisationnels que les anarchistes considèrent comme immoraux, oppressifs, nuisibles, générateurs de désordre et de malheur, et inutiles). Les anarchistes tendent vers l'organisation d'une société libertaire, où la liberté politique serait le fondement social. Pour se démarquer de l'usage péjoratif et effrayant du mot « anarchie » pour désigner l'anomie, les anarchistes utilisent aussi le mot libertaire (défenseur de la liberté politique) comme synonyme d'anarchiste.
Il existe de nombreuses théories anarchistes distinctes (voir en dessous). Deux groupes peuvent donc se définir comme anarchistes et néanmoins avoir des positions (au niveau organisationnel, économique et social) différentes, voire opposées.

Les organisations sociales actuelles étant souvent munies d'un pouvoir centralisé, le passage à l'anarchisme implique un changement radical. La plupart des anarchistes considèrent donc qu'il faut procéder à une révolution ; d'autres estiment possible une extinction progressive des pouvoirs, et ceci sans révolution. Parmi les anarchistes révolutionnaires, certains estiment que le recours aux armes peut être nécessaire pour se défendre contre un systéme oppressif, mais d'autres anarchistes restent des pacifistes et admettent la nécessité d'une lutte révolutionnaire mais néanmoins non-violente (grève, résistance passive, obstructionnisme, etc.).

Il y a trois types d'Anarchisme:

:arrow: L'anarcho-communisme:

L'anarcho-communisme associe deux termes dont l'un, anarchisme, définit le mouvement libertaire qui veut la liberté politique pour les individus (mandatement impératif, fédéralisme, unanimité... voire dans certains cas, démocratie directe) et l'autre, communisme, qui de l'adage « À chacun selon ses besoins, de chacun selon ses capacités » veut la liberté économique en partant du besoin des individus (par recensement par communes, par quartier, par entreprises et par différents autres moyens fédérés), pour ensuite organiser la production afin de répondre aux besoins recensés ou estimés, et cela sans limitation autre que les capacités et les besoins des intéressés (qui ont eux même des besoins et des capacités à partager). Il n'y a donc pas de centralisme économique ou politique (tels les collectivistes marxistes), car l'organisation est librement organisée (associationnisme, fédéralisme...) et elle ne dépasse pas la volonté des individus (car possibilité de révocation des mandataires).

Origine et Histoire de l'Anarcho-Communisme
Le mouvement anarchiste est depuis ses origines associé au mouvement socialiste (Fourier, Proudhon, Considerant, Bakounine, Coeurderoy...).

L'adage du socialisme était « l'administration des choses », et l'abolition de l'administration des hommes (soit de l'État) en était sa conséquence.

Une organisation, l'AIT (Association Internationale des Travailleurs), essaya de définir dans ces principes de base les principes de l'administration des choses. Cependant, deux voies, deux moyens différents pour arriver à l'application de ces principes étaient discutés au sein de l'Internationale. L'une voulait prendre le pouvoir d'État, comme moyen transitoire, l'autre voulait l'éliminer et prendre l'autonomie ouvrière comme moyen d'émancipation. Au congrès de La Haye de 1872, les anarchistes furent écartés de la première Internationale par (les calomnies et le désir de pouvoir de) Marx, ce qui d'ailleurs fut malgré lui un suicide de l'AIT (car la majorité des forces ouvrières organisées étaient influencées par les anarchistes).

À partir de ce moment là, le mouvement anarchiste s'est transformé et il y a eu différentes tendances qui sont apparues en son sein, les unes plus ou moins complémentaires avec les autres. il y eut les collectivistes (bakouninistes), les individualistes (stirneriens...), les syndicalistes (Pouget...) et les communistes (Malatesta...) et peut être d'autres tendances...

Le communisme anarchiste fut proclamé pour la première fois à la Fédération italienne de l'AIT (anti-autoritaire de St-imier créée en 1872) au congrès de Florence de 1876 par Costa, Malatesta, Cafiero et Covelli. ce positionnement fut pris en opposition au collectivisme qui était la position officielle de l'AIT anti-autoritaire (l'influence de Bakounine) de cette époque.

Le choix du communisme plutôt que le collectivisme est vite apparu dans le mouvement anarchiste à cause du fait que le collectivisme ne donnait pas des réponses pertinentes sur le centralisme économique que pouvait amener la théorie collectiviste (dont le défenseur était Michel Bakounine)... En effet, cette théorie proposait de définir la valeur du travail effectué, et ceci selon le temps ou la tâche effectuée. Cela impliquait qu'il y ait un centralisme économique qui définirait cette valeur (en monnaie ou en bons de consommation), et donc des personnes specialisées dans la définition de la valeur du travail (une caste de gestionnaires?); théoriquement et pratiquement, cela aurait été évidemment inacceptable, car il n'est pas possible et souhaitable de définir une valeur à l'activité humaine. La théorie communiste anarchiste balaya toutes ces contraintes ou manquements associés au collectivisme libertaire, et le communisme devint pour une bonne part des anarchistes le successeur du collectivisme dans de nombreuses contrées (les espagnols garderont longtemps le collectivisme comme base économique envisagée, et ceci jusqu'au début des années trente.).

La reflexion et les questions autour des modes d'organisations, le syndicalisme révolutionnaire, et aussi suite à la révolution russe, tels le plateformisme ou le synthésisme traversa le mouvement anarchiste. Malatesta, clairement, répondit négativement au plate formisme ou au syndicalisme révolutionnaire, en mettant en garde contre l'autoritarisme ou le pisalé que celui-ci pouvait contenir.

Depuis la révolution russe, où les bolchéviques se sont appropriés le mot « communisme », bien qu'ils n'aient pratiqué que le collectivisme d'État (voire du capitalisme d'État). Le mot « communisme » est associé à ces groupements d'État (ce qui est pourtant un non sens, puisque le communisme est un mode d'organisation sans État), pourtant l'histoire du mouvement communiste est beaucoup plus ancien et plus riche que le collectivisme d'État, et a existé bien avant Marx et ses prédécesseurs.

Depuis les années soixante, un courant qualifié de « Marxiste libertaire » (par Daniel Guérin) cherche à faire la synthèse entre anarchisme et marxisme. Ce courant n'a évidemment pas les mêmes bases théoriques et la même histoire que les anarcho-communistes/communistes anarchistes...

:arrow: L'anarchisme individualiste

L'anarchisme individualiste est une philosophie promouvant la liberté de l'individu face à la société, et voyant dans l'État - mais aussi dans toutes sortes d'organismes ou organisations collectives non associatives - l'ennemi par excellence de cette liberté politique. Le moyen proné par l'individualisme anarchiste est l'association libertaire.

Au sein de l'anarchisme, il s'oppose franchement au collectivisme libertaire, mais aussi également, de façon évidente, au capitalisme. Il sera emis des critiques quant à l'anarcho-communisme, mais il existera, et existe encore des liens etroits entre ces deux positionnements, qui se recoupent en divers aspects (certains individualistes anarchistes, tels libertad, henry sisly, alexandra david-néel et d'autres individualistes, seront également communistes, tout comme certains communistes anarchistes seront individualistes. Ce qui est logique puisque l'anarchisme est fondamentalement individualiste).

Les anarchistes individualistes refusent la notion de propriété privée ou collective, mais reconnaissent la notion de possession telle que définie par Proudhon. Ils ne s'opposent donc en réalité qu'à la nue-propriété, et donc à tout revenu de prêt - tels que les bénéfices ou les loyers - tout en reconnaissent à chacun le droit de posséder son logement ou de travailler sa terre. C'est en ce sens l'usage seul qui fonde et légitime la propriété.

Max Stirner est considéré comme le fondateur et le premier théoricien de cette forme de l'anarchisme

:arrow: L'anarchisme de droite ou anarcho-capitalisme

L'anarcho-capitalisme est la combinaison du libéralisme ainsi que d'une philosophie Individualiste : une philosophie individualiste du droit basée sur la non-agression. Sont légitimes toutes les interactions entre adultes consentants ; sont illégitimes toutes les atteintes à la propriété d'un tiers non consentant.

Ils considèrent que nul ne peut déléguer à autrui que des droits qu'il possède individuellement, et que nul n'ayant le droit d'agresser autrui et de lui imposer ses valeurs, nul n'a a fortiori le droit d'investir un État de ce droit. Un État ne saurait avoir de légitimité qu'auprès de ceux qui l'auraient individuellement accepté - c'est pourquoi les contributions obligatoires (impôts directs et indirects, etc.), les réglementations étatiques (législation, décrets, mesures administratives, etc.) sont illégitimes, à moins de ne s'appliquer qu'à ceux qui les acceptent volontairement, auquel cas elles perdent leur caractère obligatoire et étatique. Une autre façon de présenter leurs idées est donc la panarchie.

Ils rejettent la vision selon laquelle il y aurait une sphère d'activité économique et une sphère d'activité politique. C'est l'État qui, pour des raisons fiscales, appelle « économiques » les activités qu'il peut exploiter (taxer, réglementer à son profit), « politiques » les activités qu'il promeut aux dépens des exploités, et « personnelles » les activités qui lui échappent. Pour eux, il faut abolir l'agression des citoyens par l'État, et alors la sphère « politique » est réduite à néant, cependant que la distinction entre « personnel » et « économique » devient non pertinente, puisque tout échappe au parasitisme fiscal.

Pour eux, l'économie est une science, un point de vue sur l'ensemble de l'activité humaine. Ils se réclament comme successeurs de l'école libérale classique (dont le meilleur représentant selon eux est Frédéric Bastiat), et de l'école autrichienne (dont le meilleur représentant est Ludwig von Mises). Ils se réclament d'ailleurs de Gustave de Molinari, successeur de Bastiat, et de Murray Rothbard, successeur de Mises, qui sont allés jusqu'au bout du libéralisme, en refusant complètement toute légitimité à l'État. Pour eux, l'économie qui a un sens est la praxéologie, l'étude de l'action humaine. Ils rejettent les points de vue étatistes sur l'économie, tels que développés par les néo-classiques, économétristes, statisticiens, keynésiens et marxistes.

Ils sont capitalistes dans le sens qu'ils revendiquent un système où chaque être humain est pleinement propriétaire de lui-même, des fruits de son travail, et de ce qu'il a obtenu de la coopération volontaire d'autrui, par échange ou par don. Tout être humain est aussi comptable de ses actes, tenu par les engagements qu'il prend, responsable des pertes de son travail, et débiteur pour les torts qu'il a causé à des tiers non consentants. Est un capital tout ce qui reste du travail et qui n'a pas été consommé immédiatement - le capital appartient donc à celui qui l'a créé. Toute propriété est un capital. Chacun est propriétaire du capital qu'il a créé. La mise en commun du capital, la répartition des tâches et des responsabilités, la spécialisation des compétences et l'échange des services sont des moyens complémentaires d'être plus productif, i.e. de produire davantage de satisfactions. Et la garantie que ces moyens bénéficient à tous est que chacun peut décider librement de participer ou de ne pas participer aux termes de l'accord - c'est le caractère volontaire d'un accord qui est garant tout à la fois et de sa légitimité et de son caractère bénéfique. Une autre façon de comprendre l'anarcho-capitalisme est donc le volontarisme.

Leur ontologie est individualiste, et en cela ils sont proches des libéraux, y compris des minarchistes, et aux antipodes des socialistes, collectivistes, etc. Si les anarcho-capitalistes rejoignent les anarchistes socialistes quant à la critique de l'État, cependant ils rejettent le Collectivisme libertaire qui est une des tendances de l'anarchisme (parmi tant d'autres), qui n'aboutit selon eux qu'à recréer l'État sous des noms nouveaux (syndicats, communautés...).

Individualisme et collectivisme sont donc plus essentiels qu'anarchisme et étatisme pour définir la façon de penser des gens. On peut donc aussi comprendre l'anarcho-capitalisme comme un individualisme radical.

L'« anarcho »-capitalisme est d'ailleurs considéré, par les anarchistes « traditionnels », comme un individualisme libéral (ou libertarien) et non comme un Individualisme Anarchiste. C'est la raison pour laquelle les « anarcho »-capitalistes ne sont pas reconnus, comme anarchistes, par les anarchistes « traditionnels ».




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 04 Nov 2004 22:29

Merci pour toutes ces belles précisions... Et toi tu es quel sorte d'Anarchiste ? Crois-tu vraiment qu'un jour tu pourras vivre dans un état anarchiste ? Est-ce qu'il y en a déjà eu un ? :o


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 6:57, édité 1 fois au total.
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 8 [ 114 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !

cron