Quelles sont les limites de l'humour ?


 Page 1 sur 3 [ 32 messages ] 
Auteur Message

Otis

Nouvel arrivant

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 12 Déc 2014 2:43
  • Messages: 48
  • Dollars: 7 913 081.60$
Sujet du message: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 08 Jan 2015 15:08

Après l'attaque du Charlie Hebdo, j'ouvre le débat sur les limites de l'humour.

Le Charlie Hebdo, sous le couvert de la satire, propose chaque semaine des caricatures de plus ou moins bon goût.
La liberté d'expression le permet, certes, mais y a t-il des limites à ne pas franchir selon vous ?

Fry3000

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 24 Fév 2004 19:36
  • Messages: 5668
  • Localisation: La planète Terre
  • Titre: Slasher
  • Dollars: 505.00$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 08 Jan 2015 19:34

La limite entre ce qui est drôle et pas drôle. C'est tout ce qui m'importe.




Image

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 08 Jan 2015 19:37

J'en profite pour répondre à un message de Mika sur son topic.

Citer:
Pour ma part, je ne serai jamais un adepte du politiquement correct, et pour la liberté d'expression on peut tout faire du moment où on ne blesse pas le prochain.


C'est bien là tout le problème.
En disant ça, tu condamnes les propos de Charlie Hebdo, les vieux (de 2006 par exemple), les récents, tous au final.
Parce que le principe de la satire, c'est pas de faire dans la dentelle, et à ce rythme-là, on ne peut plus rien affirmer.
Quand on a une opinion franche et un tant soit peu personnelle, y a quand même de fortes chances que sur 7 milliards de personnes on finisse par en blesser un. C'est statistique.
Heureusement, 99% d'entre nous n'ont pas les moyens de se faire entendre par autant de monde, et du coup on est tranquilles.


Pour reformuler mon idée: il n'y a qu'une dictature qui peut prétendre interdire la bêtise. Elle n'y arrivera de toute façon pas.
Donc autant laisser aux gens le droit d'être con, ce qu'ils seront de toute manière.

On peut dire n'importe quoi. Il faut pouvoir dire n'importe quoi. Mais il faut en assumer les conséquences.
Et dans un monde où la bêtise n'a pas de limites, ne pas définir de cadre légal à ces conséquences, c'est laisser les cons régler leurs comptes à coup de kalachnikov.

Je crois sincèrement en l'affirmation selon laquelle la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres (et dans un sens quiconque prétend accepter de vivre en société devrait y croire).
Et dans notre cas, la liberté à se foutre de la gueule "s'arrête" là où commence la liberté à s'indigner, à être vexé. Je mets des guillemets à s'arrête parce que sinon on pourrait croire que je finis par être d'accord avec toi alors que mon idée ne fait que commencer ici.
On a le droit d'être un gros con qui n'a aucune auto-dérision, on a le droit d'être un abruti borné et l'esprit embrumé par des idolâtries, quelles qu'elles soient.
Le truc c'est que si, dès qu'on veut ouvrir sa gueule, on doit se demander s'il existe quelqu'un sur Terre qui puisse être vexé, comme je l'ai dis au début, on finit par ne plus rien dire.
Alors il faut ouvrir sa gueule, il faut prendre le risque, et il faut accepter d'aller éventuellement au tribunal. C'est en partie ça (mais pas seulement) être libre de parole et responsable.

La plupart des lois suffisent à définir le juste milieu entre la liberté des uns et la liberté des autres, mais là, on a à faire à une donnée non-objective, non-quantifiable, non-légifiable: la vexation.
Alors il faut aller au tribunal. Là il y a des personnes, des juges, qui ont fait des années d'études et ont des années d'expérience, et qui sont a priori des gens de bon sens. Je sais qu'on a une certaine tendance, une certaine facilité à les déconsidérer, à les mépriser, à les considérer comme les marionnettes d'un système corrompu, ce qui est bien arrangeant pour contester leurs décisions; mais je continue à croire que quelqu'un qui a consacré toute sa vie et toute son intellect à la justice et à son application, aura tendance à faire preuve de plus de bon sens, de plus d'indépendance d'esprit, de plus de sens du juste et du vrai, plus de sens de la justice, quoi, que le premier pilier de bistro (ou le premier trader, ou le premier prof de philo, ou le premier ce que vous voulez) du coin.
Des juges donc, qui seront donc selon toute vraisemblance à même de déterminer à quel point la vexation de l'un est réelle, justifiée, proportionnée et indemnisable.
En bref, face à la subjectivité de la vexation, seule l'étude au cas par cas par des gens compétents peu tenter d'apporter une réponse à l'emplacement du juste milieu.
Mais bien sûr, malgré tout cela, ils ne sont pas parfaits, loin de là, ce sont des êtres humains !
Alors il y a un truc qui s'appelle faire appel, tenter de voir si en changeant de juge, on change de verdict, et si ce n'est pas le cas, et bien tant pis, on aura fait ce qu'on a pu.

Après assumer les conséquences de ses actes, ce n'est pas uniquement assumer de perdre éventuellement un procès.
Le droit à la bêtise va plus loin. Il ne faut pas oublier que les gens qui sont des abrutis incapables de distinguer le sérieux de l'humour (ce qui est parfaitement leur droit comme on l'a déjà dit) peuvent aussi se retrouver à croire sincèrement en ce que vous dîtes en plaisantant.
Être libre de parole et responsable, c'est donc aussi être capable de maîtriser l'humour et le second degré au point où il ne puisse plus y avoir d'ambiguïté possible, ou alors d'assumer le fait que l'on enfonce les gens dans leur bêtise, et les conséquences que ça a pour notre société.
Je pense notamment à Dieudonné, qui, loin d'être responsable, a fait de l'ambiguïté dans le degré de son humour sa marque de spécialité.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Un personne aime ce message : Simao78

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 09 Jan 2015 1:58

Je pense qu'il n'y devrait pas avoir de limite à la liberté d'expression et la liberté de penser. On a le droit de tout dire, de tout penser, la limite ce sont les actions. Bref, selon moi tu as le droit d'être un gros nazi et de le revendiquer; tant que tu restes entre tes amis nazis et que tu ne fais rien de concret contre la liberté de tous.
Mais j'avoue que cela n'est peut-être pas applicable dans l'absolu.

Mika94

Gouverneur

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Fév 2008 18:56
  • Messages: 4365
  • Ancien Pseudo: Mikabuca13ans
  • Dollars: 369 581.29$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 09 Jan 2015 12:38

Certainement, il y a un conflit de normes qui doit être résolu par les juges, comme le dit Abraham. C'est pour ça que naturellement c'est très flou de dire où cette liberté devrait s'arrêter. De la même manière que la liberté d'expression est un droit fondamental, de même le droit à la vie privée et à la dignité le sont aussi.

Aussi, pour moi le cas que tu présentes est assez particulier Lenny, puisque laisser se développer un extrémisme prônant des "valeurs" opposées à l'humanité sous réserve de la libre expression est un danger. Je pense que liberté de tous et nazisme sont assez antithétiques.

Concernant Dieudonné, cela semble quand même assez superflu de le juger parce que son humour était ambigu. Mais j'imagine que c'était le risque qu'il était prêt à prendre. Finalement non, il n'y a pas de réelles limites à l'humour, mais si on agit en gros con en lançant des injures gratuites, on doit se préparer à faire face aux conséquences au tribunal.

Manta

Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4877
  • Dollars: 83 785.16$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 10 Jan 2015 0:55

Abraham 95 a écrit:
Blablabla Vous allez finir par vous aimez les uns les autres bordel de merde ?


J'avais tiqué aussi sur la phrase de Mika et j'aurais pas dit mieux. Limiter le droit à la caricature et au blasphème c'est donner raison aux terroristes. "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres", d'accord Mika, mais je ne t'ai pas fait lire Adam Smith pour que tu t'arrêtes là. Se moquer du sacré propre à chacun (que ce soit la religion ou la science selon ta sensibilité) amène à s'interroger sur les repères que tu t'aies choisi, et c'est le seul moyen d'évoluer sans te cantonner à un seul mode de pensée.

En rentrant de ma soirée un peu arrosée j'ai pensé à ce qui venait de se produire en France et j'ai versé quelques larmes (l'une des prises d'otages a eu lieu à moins d'1km de mon taf). Maintenant j'ai peur pour l'avenir et des amalgames à venir.




Image

Otis

Nouvel arrivant

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 12 Déc 2014 2:43
  • Messages: 48
  • Dollars: 7 913 081.60$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 10 Jan 2015 14:37

Citer:
"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres"
*

Vraiment je n'aime pas cette phrase, considérer que les autres sont justes des obstacles à notre liberté me choque un peu. Je préfère largement cette phrase "On ne fait pas aux autres ce que l’on n’a pas envie que l'on nous fasse". C'est très simpliste (et scolaire ?) mais ça résume à merveille la notion de respect.

Liberté d'expression je dis oui, mais du respect avant tout. Toucher à ce qui touche au "sacré" est un sacré manque de respect. Quand je parle de "sacré", je ne m'arrête pas aux religions, mais à ce qui est sacré (donc "intouchable") pour les gens.
Vos parents font souvent partie de votre sacré, que penseriez-vous d'une caricature de votre maman dénudée avec des tas de monsieur peu vêtus eux-nous plus sur une couverture de magazine ? Oui, Lenny, la liberté d'expression doit se fixer des limites. Comme toutes les libertés d'ailleurs.

Je dis loule pour la liberté d'expression :
http://www.metronews.fr/info/charlie-he ... Fwml9DTkQ/
La liberté d'expression que les 66 millions de Français soutiennent de devrait-elle pas accepter ces messages ?
Même s’ils sont honteux et assez choquant, les interdire revient à supprimer la liberté d'expression à certains.
EDIT : Le Figaro, le premier jugé : http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -hebdo.php
Le serpent se mordrait-il la queue ?


Dernière édition par Otis le 10 Jan 2015 19:11, édité 1 fois au total.

Mika94

Gouverneur

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Fév 2008 18:56
  • Messages: 4365
  • Ancien Pseudo: Mikabuca13ans
  • Dollars: 369 581.29$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 10 Jan 2015 18:10

Mince, je me rends compte du sens de ma phrase maintenant, j'y ajouterais bien des nuances.

Blesser le prochain, je ne l'avais pas pensé en tant que je sois moi-même vexé par les caricatures de Charlie Hebdo, en soit je peux l'être vis-à-vis de certaines, ce n'est pas pour autant que je les leur interdirais. Mais plutôt si c'est une attaque directe à la personne, gratuite, qui porte atteinte à mon image, à ma dignité.

J'avais pourtant bien dit avant que la liberté d'expression est un principe fondamental et assez large, très peu limité. :?

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7227
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 18 000.20$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 12 Jan 2015 14:43

Dans ce cas, qu'est-ce qui est raciste et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Car des tas d'humoristes font des blagues que l'on pourrait qualifier de racistes, ou du moins xénophobes, à commencer par les dessinateurs de Charlie Hebdo.
Perso, je pense que les limites de l'humour résident dans les intentions de ceux qui l'utilisent. Le problème est que ces intentions sont sujettes à interprétation donc on est dans une impasse.

l0lm4n

Visiteur

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 14 Mai 2014 20:20
  • Messages: 8
  • Dollars: 826.20$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 12 Jan 2015 20:28

l'humour n'a pas de limites tant que tu ne te sens pas concerné

Simao78

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 15 Avr 2010 11:45
  • Messages: 2796
  • Localisation: Salade de fruits, jolie jolie jolie
  • Titre: Mec sans chapeau
  • Dollars: 1 280.16$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 12 Jan 2015 23:48

Je suis d'accord avec ce que que soutient grojacky. C'est une approche un peu positive et juridique des limites de l'humour mais qui a finalement du sens.

Concernant le débat en lui-même, finalement je ne vois pas vraiment l'intérêt de chercher absolument une loi générale de la liberté d'expression, de ce qui pourrait être dit dans le cadre de l'humour et de ce qui devrait être condamnable dans ce même cadre. Pour moi derrière chaque blague, chaque trait d'humour, chaque dessin, il y a des motivations propres, qui, si on connait un tant soit peu leurs auteurs ou le cadre dans lesquelles elles s'inscrivent, permettent de nous éclairer sur le caractère (ou non) irrespectueux ou raciste de l'humour.

Je n'étais personnellement pas fondamentalement sur la même longueur d'ondes que Charlie Hebdo concernant les caricatures. Il n'y a pas plus athée que moi je pense (ou du moins agnostique) mais je comprends le fait qu'il y ait des symboles chers aux yeux de certains pratiquants, et rien que pour cela je n'aime pas tellement choquer les gens. Mais à écouter ces personnes proches de Charlie Hebdo (magazine dont je ne connaissais pas vraiment en profondeur la ligne éditoriale je l'avoue), ou même les anciens témoignages des défunts, mon point de vu s'est quelques peu éclairé sur leurs motivations. Clairement derrière, leur ambition était politique, et surtout libertaire et laïciste. Bien avant de s'attaquer à Mahomet, ils avaient entre autres représenté plusieurs fois le Pape dans des postures pas vraiment avantageuses. Ainsi, concernant ce que tu avances John-John, je ne suis pas certain que les blagues de Charlie Hebdo aient une visée raciste ou xénophobe envers une religion comme l'Islam. C'est d'après moi ne pas avoir compris leur ambition.

Car le plus important reste dans la visée, c'est à dire le projet s'inscrivant derrière l'humour. La forme doit se dégager du fond. On peut d'après moi faire une blague qui s'inspire du racisme pour le dénoncer d'une manière ironique. Un peu dans l'esprit de Voltaire, ou même Molière (pas forcément de lien entre racisme et ce dernier).

Malheureusement comme le souligne grojacky, tout le monde n'est pas en mesure de comprendre le fond derrière la forme, et sûrement pas des intégristes ou fanatiques religieux bien sûr.


Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message: Dieudonné et Charlie Coulibaly
Publié: 15 Jan 2015 19:06

Je n'aime pas Dieudonné, que cela soit clair. Je méprise, ce qu'il dit et ce qu'il est.

Par contre, je ne comprends pas qu'il puisse être mis en accusation. En quoi de dire "Je me sens Charlie Coulibaly" est de l'apologie du terrorisme? Pour moi, au pire c'est une blague de très mauvais goût, mais on ne peut pas extrapoler et lui faire dire ce qu'il n'a pas dit non plus.

Ce qu'il voulait dire est peut-être que cela lui laisse un goût amer et qu'il est déchiré entre deux réalités, celle des journalistes assassinés et celles des jeunes de banlieues, exclus et marginalisés qui en viennent à commettre ses actes? Bref, on ne peut pas savoir... c'est la beauté des subtilités de la langue française.

Et pendant qu'on s'attaque au terrorisme, et même s'ils ont bien raison, les conditions sociales dans les banlieue et l'intégration des immigrants ne se fait pas mieux pour autant! Tant que des Français issus de l'immigration ne se sentiront pas partie prenante de la société socialement et économiquement, cela recommencera.

Sirf'

Little Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Jan 2007 20:11
  • Messages: 1006
  • Localisation: Dans un bar avec le reste des monoraliens accro au TGV
  • Ancien Pseudo: Sirfullu
  • Dollars: 1 252.28$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 16 Jan 2015 7:20

L'humour c'est tellement vague qu'il faudrait commencé par définir ce qui est drôle pour savoir ce qu'il ne l'ai pas.

Moi mes blagues préférées sont celles sur les blondes, des blagues méchantes sur leurs sois disant stupidité complètement injustifié, pourtant je sais pertinemment que c'est faux et que ça risque d'offenser quelqu'un si je le dis en publique, mais je trouve quand même ça drôle.
Dans l'humour que je conçois je peut déjà faire deux catégories: la première c'est l'humour de "clown" du style Mr Bean "regardez moi je suis dans une mini en retard pour le travail et je me brosse les dents avec mon pied" et la deuxième c'est l'humour gratuit, tu trouve un tiers parti et tu cogne dedans.
Je vois pas la différence entre une blague sur Mahomet le prophète, Jesus le prophète, Moïse le prophète ou une blague sur les handicapés moteurs... Au niveau juridique en tout cas.

Si les musulmans n'ont pas le droits de caricaturer leur prophète, tant mieux pour eux, mais moi je suis pas musulmans, j'ai jamais prié Allah et c'est pas des barbus coincé 1000ans dans le passé avec des kalachnikovs qui vont m'empêcher de dessiner ce que je veux, d'écrire ce que je veux et de dire ce que je veux.

Il faut arrêter de lier racisme et religions en france, on n'est dans un pays avec un droit de culte, et donc un droit au "non-culte" si je souhaite me foutre de la gueule des religieux c'est mon droit, comme les religieux on le droit de ce foutre de ma gueule de ne pas croire au paradis.
Le racisme c'est mal et injuste mais les croyances c'est des croyances, et elle devraient être traités comme tel.

Croire n'est pas savoir, et personne ne mérite de mourir à cause d'un doute




Peace..

Loukos Luke

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Juil 2005 21:04
  • Messages: 7573
  • Localisation: Loin de chez lui
  • Titre: Pauvre cow-boy solitaire
  • Dollars: 3 072.14$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 16 Jan 2015 19:30

Avec l'affaire Dieudo on arrive à voir ce que sont les limites de l'humour.Surtout quand on a une portée médiatique importante.

Charlie Hebdo se moque des islamistes radicaux et a fait le choix de représenter le prophète pour cela.Ce qui apparemment est interdit AUX MUSULMANS.(Mais ça n'a pas toujours été le cas : http://www.slate.fr/story/45939/islam-i ... es-mahomet )
Qu'on trouve ça drôle ou pas,ils ont le droit de le faire.Ils ne stigmatisent pas les musulmans et il suffit de lire pour le savoir (mais ça les gens ont beaucoup de mal aujourd'hui)
Bref,dans ce putain de pays laïque on a le droit de rire des religions et de toutes les conneries qu'elle colportent et même si on respecte les croyants,on a le droit de penser que la religion est un foutu fléau qui dans l'histoire du monde a surtout fait crever des gens.
Si on est offusqué par la Une ou qu'on la trouve pas drôle,ben on achète pas.Tout simplement.
Si on pense que c'est vraiment très offensant,la justice est là,prête à recevoir votre plainte.Advienne que pourra.

Dieudo,cette sombre daube,fait du négationnisme.Le négationnisme est un délit,au même titre que le racisme.
Sous-entendre que la Shoah n'a pas existé quand on sait quelle ont été les conséquences de la 2ème Guerre Mondiale sur le monde c'est tout simplement gerbeant.
C'est se moquer des Allemands qui ont appris après guerre ce qu'Hitler avait fait et ont du avoir beaucoup de mal à le vivre et l'accepter.C'est se moquer des gens qui ont eu le courage de planquer des Juifs,se sont fait dénoncer et ont du connaitre des sorts aussi peu enviables.C'est se moquer des combattants des colonies africaines qui ont combattu aux cotés des Européens pour endiguer le fléau nazi.C'est se moquer de nos grands parents à tous,d’où qu'ils soient sur la planète et ont combattu avec leur moyens dans l'espoir de nous laisser un monde meilleur.
Voilà une limite de l'humour.

Je dis pas qu'il faut pas toucher aux Juifs,contrairement à ce qu'on entend partout.Ils en prennent dans la poire,tout autant que les autres.Les mecs qui disent ça ont du oublier qu'ils se poilaient devant South Park.
Mais dans South Park vous remarquerez que si Kyle en prend plein la gueule,jamais Cartman ne fait de négationnisme.Jamais il ne nie des faits historiques.
C'est pour ça que Dieudo est aujourd'hui impliqué dans des problèmes judiciaires.Sous couvert d'humour,il a distillé sa propagande et alimenté les théories du complot toutes plus débiles les unes que les autres.Les gens vont plus à son spectacle pour se marrer mais pour écouter la "vérité" qu'ils ont envie d'entendre.




Un tournoi Fifa 14 sur PS3 ? Cliquez !

2 personnes aime ce message : El_Barto20Sirf'

Sirf'

Little Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Jan 2007 20:11
  • Messages: 1006
  • Localisation: Dans un bar avec le reste des monoraliens accro au TGV
  • Ancien Pseudo: Sirfullu
  • Dollars: 1 252.28$
Sujet du message: Re: Quelles sont les limites de l'humour ?
Publié: 17 Jan 2015 20:38

Citer:
Les handicapés moteurs se sont des personnes et s'en moquer tombe sous le coup de la loi.
De la même façon, on n'a pas le droit de se moquer des musulmans, des juifs ou des chrétiens

Depuis quand on n'a plus le droit de se moquer des "personnes"? Les blagues sur les handicapés s'appelle l'humour noir, et plusieurs livres on été publiés en France! Notamment Le meilleur de l'humour noir de Sébastien Bailly.

Donc si on n'a le droit de rire des handicapées pourquoi pas les Juifs, les Chrétiens et les hommes au petit pénis?

On peut rire de n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui voilà tout.




Peace..

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 3 [ 32 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !