Simpsons City
https://simpsonscity.com/

The Stanley parable
https://simpsonscity.com/the-stanley-parable-t51337.html
Page 1 sur 1

Auteur:  Fry3000 [ 14 Août 2015 15:51 ]
Sujet du message:  The Stanley parable

Je pensais que quelqu'un en aurait déjà parlé quelque part sur le forum, mais non. Aucun résultat quand je tape "parable" dans la recherche !
Je me sens obligé de poster un topic, donc :

Image


The Stanley parable est un jeu dont j'ai régulièrement croisé le titre, un jeu encensé sur le web... mais jusqu'à ce que je me mette à y jouer hier, je ne savais toujours pas de quoi il était question.
Le trailer débute par cette citation, très bien choisie : "It's brilliant. Why ? That would spoil it".
Heureusement, aucun des internautes dont j'ai parcouru les avis n'a vendu la mèche.
J'ai juste pu comprendre que The Stanley parable tient un propos meta sur les jeux vidéo.

Le point de départ du jeu paraît tout simple, mais brillant ; dès la cinématique de début, j'ai été admiratif devant cette mise en abyme du joueur.
Lors de ma première partie, j'ai déjà cherché à me détacher des consignes... comme si je pouvais échapper aux possibilités du jeu. Alors qu'on est, forcément, soumis à ce que le jeu nous propose.
La seconde fois, j'ai suivi les instructions.
Mais quoi qu'on fasse, quelle que soit la fin du jeu à laquelle on parvient, cela illustre un propos différent, sur les mécanismes habituels du jeu vidéo.

The Stanley parable n'expose aucun propos vraiment révolutionnaire, on est tous conscients du fonctionnement des jeux vidéo, de l'illusion de liberté qui nous est présentée, surtout quand on a déjà fait l'expérience d'un jeu en "couloirs".
On en est conscients, mais on accepte, car c'est divertissant malgré tout, et c'est là que réside l'intérêt d'un jeu.
Mais comme pour Scream avec son analyse des codes du slasher, l’intérêt réside dans la façon dont ce propos est présenté, mis en scène. Cette parabole interactive et pas dénuée d’humour.
Le narrateur se joue du joueur, il lui rappelle sa condition, celle d’esclave à ce que les programmeurs ont prédéterminé. On obéit aux instructions car on ne peut pas faire autrement.
Le narrateur prévoit les réflexes du joueurs, acquis avec d’autres jeux vidéo, et nous nargue.
Par moments, c’est du pur troll. Oui, en fait, The Stanley parable, c’est un des trollings les plus élaborés jamais conçus, et j’adore ça.
Le jeu est très court mais comporte pas mal d’options différentes, et des sortes de mystères ou gags cachés, qui nous poussent à recommencer. Et le fait qu’on soit autant pris dans le jeu et qu’on continue alors qu’on se moque de nous renforce l’idée que nous sommes soumis au jeu.

The Stanley parable est décidément fascinant. Même la démo, créée spécialement pour l’occasion, est très fun à voir.
Je recommande fortement cette expérience. Maintenant que j’ai exploré toutes les possibilités, je vais m’amuser à faire tester le jeu à d’autres gens en ma compagnie.


Auteur:  John-John [ 14 Août 2015 16:19 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Perso j'ai trouvé ça marrant 5min, après ça m'a gonflé.

Auteur:  Staline [ 26 Août 2015 14:37 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Moi j'ai trouvé ça hyper flippant du coup j'ai arrêté d'y jouer mais j'ai envie d'y rejouer quand même là tu m'as c hauffé

Auteur:  Fry3000 [ 26 Août 2015 15:04 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Je comprends qu'à errer dans des couloirs vides, avec une voix qui dicte que tu dois faire, ça a de quoi susciter l'inquiétude au début, tu t'attends à voir surgir un truc au détour d'un couloir, mais en fait il n'y a rien d'effrayant dans le jeu.

Auteur:  Staline [ 26 Août 2015 16:37 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Ton topic m'a donné envie de rejouer au jeu un petit peu, et c'est ce que j'ai fais.
Connection sur Steam, identification, et Zioup, j'installe TSP, et me voilà parti.

Je n'ai fais que deux ending car ça m'a gonflé.
Un premier où Stanley découvre une très belle nature ect.
Un deuxième où Stanley se suicide en sautant à une distance très élevée
Un troisième qui m'a fait très très peur c'est genre y a un téléphone et le narrateur dit des trucs genre "C'est l'heure de réparer tes erreurs. Enorme écran blanc, j'ai eu très très peur, et on voit genre comment serait le foyer de Stanley, mais en fait, le narrateur est un gros enculé


Moi je ne pense pas que ce jeu soit franchement très révélateur de la nature ou quoi que ce soit.
J'appelle même pas ça un jeu mais "une fiction interactive".
Les mêmes que ceux qui disaient que Fight Club était une "expérience" et non un film sont les mêmes qui acclament ce jeu, et le qualifient même de "chef d'oeuvre". J'ai plutôt l'impression d'avoir claqué une dizaine d'euros pour rien.

Auteur:  John-John [ 26 Août 2015 16:49 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

The Staline Parable

Auteur:  Fry3000 [ 26 Août 2015 20:21 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Fight club est un chef-d'oeuvre. Bon, expérience, je sais pas. C'est pas Mad Max Fury road non plus.
Mais j'ai vu un site récemment qui révèle à quel point le film est profond, bien plus qu'on ne le pensait déjà.
http://www.jackdurden.com/
Hola par contre ils ont mis à jour. Faudra que j'aille voir ça.

The Stanley parable n'est pas un jeu complexe mais très intelligemment conçu.
Je dirais pas que c'est une fiction interactive, c'est pas The walking dead non plus (qui est très bien aussi) ; c'est vrai que t'as un nombre limité de fins, mais... dans ce jeu, comme dans n'importe lequel, t'es limité par un certain nombres d'options.
Et ça fait partie d'un des nombreux éléments du monde vidéoludique que The Stanley parable fait apparaître.

Bon que t'aime pas, ok, mais avoue que le jeu est bien pensé, non ?

Auteur:  Staline [ 26 Août 2015 20:38 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Oui je reconnais que le jeu a été très intelligemment conçu pour se mettre à répéter à et à répéter le jeu. Selon l'Internet il y a de très nombreuses fins disponibles, mais je ne supporte pas être l'esclave du narrateur.
En plus il y a écrit sur Internet que outre le narrateur, il y a une autre personne qui se balade dans les bureaux, et que le narrateur le connaît, et ça me fait un peu peur

Auteur:  Fry3000 [ 26 Août 2015 21:00 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

J'ai fait toutes les fins, je pense qu'il y en a pas plus d'une vingtaine. Ce qui m'a pris 8h de jeu au total je crois.
Et apparemment tu peux voir une personne passer à un moment, au loin, derrière une vitre, mais c'est tout.

Auteur:  Staline [ 27 Août 2015 11:57 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Donc Fry, tu peux ; m'assurer ; que outre ce personnage sous une vitre, il n'y a aucune entité humaine (sauf Stanley) présente dans le jeu??
Ni aucun screamer??
Sois honnête ds ta réponse, j'ai très peur d'y jouer, et j'ai peur de passer à côté de qq chose :roll:

Auteur:  Fry3000 [ 27 Août 2015 14:28 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Je le jure sur l'honneur. D'ailleurs le seul passage qui m'a surpris, tu l'as déjà vu : c'est quand on nous présente la "femme" de Stanley.

Auteur:  Staline [ 27 Août 2015 14:32 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Est-ce le même passage que le mien?
je te le décris exactement car on sait jamais, peut-être que tout les deux on parle d'autre chose:


Téléphone.
Ecran blanc.
Porte qui s'ouvre. Mannequin au lieu d'une vraie femme humaine en chair et en os. Le narrateur qui rigole en disant "Je t'ai bien eu". Puis une succession d'indications d'appuyer sur des touches, tandis que le narrateur parle


???

Auteur:  Fry3000 [ 27 Août 2015 18:03 ]
Sujet du message:  Re: The Stanley parable

Ouaip. C'est légèrement glauque quand la voix de la femme se transforme. C'est tout.

Page 1 sur 1 Zone horaire: Europe/Paris
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/