Les critiques expresses


 Page 29 sur 29 [ 425 messages ] 
Auteur Message

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Shelbyville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7262
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Dieu/Déeese
  • Dollars: 0.00$
Sujet du message: Re: Les critiques expresses
Publié: 03 Avr 2016 22:05

Lenny a écrit:
Je comprends pas pourquoi tu dis ça, puisque selon moi chaque complot à une cause différente. Et puis, je n'ai parlé d'aucune cause sur le forum, comment tu peux avancer une telle affirmation?


Je compare complotistes et fanatiques religieux car tous deux partent d'un postulat simple (simpliste ?) : Dieu est à l'origine de toute chose / on nous ment. Leur réflexion s'oriente sur le pourquoi et le comment, la véracité de l'affirmation de départ n'est pas remise en doute. Or, il est simple de trouver des preuves de complots lorsque l'on en recherche, il suffit de voir les nombreuses théories qui se contredisent (beaucoup pensent par exemple que la tuerie de Sandy Hook n'a jamais eu lieu). Je me suis intéressé à la question de l'Homme sur la Lune, et j'étais amusé de voir chacun faire sa tambouille, piocher des éléments à droite et à gauche dans le but de créer une petite théorie personnalisée.

"Ils ne sont pas allés sur la Lune", "Ils ne sont pas allés dans l'espace", "Ils sont allés sur la Lune plus tard", "Ils sont allés sur la Lune mais les images sont fausses", "Les photos sont vraies mais les vidéos sont fausses" etc. Chacun adapte les faits à sa propre vision du monde. Ces personnes ne sont pas intéressées par la vérité. Elles se permettent malgré tout de prendre les autres de haut, de traiter de mouton (ou de brainwash) ceux qui pensent différemment. Elles se disent éclairées et n'ont pourtant aucun mal à faire tourner tous les hoax qui circulent sur internet, ou à croire quiconque se prétend scientifique, policier ou je ne sais quoi sur internet. On l'écoute lui plutôt que les rapports officiels car on se sent privilégié, supérieur. On sait ce que les autres ignorent. On a compris tandis que la plèbe croupit dans l'ignorance. Et peu importe que ces "connaissances" s'opposent au bon sens ou que ce soit trop gros pour être vrai, ça fait partie de leur plan pour tromper notre vigilance. J'y vois un nouveau parallèle possible avec la religion : Dieu/le système est tout-puissant et opère dans l'ombre, on peut lui prêter toutes les intentions que l'on désire ou simplement prétexter qu'elles ne nous sont pas accessibles.

Citer:
J'aimerais ça discuter dans un environnement sain et neutre, mais malheureusement vous ne m'offrez pas ça, donc effectivement dans ce cas ci j'aime mieux vous l'exiber de la manière qui m'amuse le plus, tout en restant intègre à moi même. Mon but ici n'est PAS de vous convaincre, car vous ne souhaitez pas entretenir une réelle réflexion ici (voir message ci-haut pour vous en avoir la preuve).


Mouais. Quand je vois des messages comme celui-ci... Je doute de ta volonté de débattre.


Un personne aime ce message : Fry3000

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5070
  • Localisation: Plateforme de train d'Auschwitz
  • Titre: Lord of the ring
  • Ancien Pseudo: Eye On Simpsonscity
  • Dollars: 5 010.00$
Sujet du message: Re: Les critiques expresses
Publié: 04 Avr 2016 0:38

JJ a écrit:
Mouais. Quand je vois des messages comme celui-ci... Je doute de ta volonté de débattre.

Pourquoi pas? As-tu vu ce film? Veux-tu en parler?

Regarde la vidéo de la NASA ci haut à partir de 7 minutes 20 secondes.
Ça vaudra amplement toute les vidéos que tu as pu regarder sur le sujet.




L'humilité amène la richesse intérieure et financière
L'arrogance et la prétention amènent le looser à se révéler à lui même


Image

La somme de 1 Parisien prétentieux + ses X amis prétentieux est toujours égale ou inférieure à 0.

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Shelbyville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7262
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Dieu/Déeese
  • Dollars: 0.00$
Sujet du message: Re: Les critiques expresses
Publié: 24 Mai 2016 17:28

Un peu déçu par The Hateful Eight. J'aime les dialogues, j'aime les acteurs, j'aime la réal, mais je n'ai pas ressenti la même tension que dans Reservoir Dogs et la scène finale m'a vraiment laissé perplexe. "Tout ça pour ça ?"

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: Les critiques expresses
Publié: 23 Juin 2016 23:19

Quelques films que j'ai vu récemment...

Quand Passent les Cigognes. Assez étonnant. Je m'attendais à un film du genre sobre et profond, mais la réalisation est très dynamique. Un côté qui rappelle forcément Welles, des travellings prouesses, un rythme qui ne tombe jamais.
Un vrai objet de cinéma.
L'histoire fait un peu penser à celle de Deer Hunter, mais avec moins de pathos et plus de psyché. Faudrait que je revois cet autre film, d'ailleurs. Pour savoir ce que j'en pense concrètement.
Peut-être qu'on se perd un peu dans ce style très dense. Le film est un ensemble d'excellent moments, mais parfois ça pêche dans les raccords.
Déjà les raccords entre les scènes. Par exemple, entre celle très intense du départ des soldats, on a un fondu de musique, et on passe sur le visage de la fille, un temps indéfini après le départ, attendant des nouvelles dans une cabine téléphonique. La proximité immédiate des adieux manqués empêche de ressentir le manque et le temps passé.
D'autre fois, ce sont simplement certains enchaînements font un peu bâclés, notamment quelques raccords dans l'axe. Et puis la copie proposé par le DVD est parfois, disons, chancelante, avec notamment une image qui saute de temps en temps en début de plan.

Peut-être que c'est le style "à la Welles" qui me désarçonne ainsi de manière générale.
Par exemple, j'ai aussi vu La Splendeur des Amberson, et c'est le film d'Orson qui m'a le moins plu pour l'instant. Welles essaye de transposer son obsessions shakespearienne dans la grande bourgeoisie américaine de la fin du XIXème siècle, il essaye aussi de parler de la façon dont le monde a changé à cause de la modernité, il essaye beaucoup, mais avec une histoire qui en fin de compte est assez fadasse.

Pour continuer sur Shakespeare (tavu jfé dé tranzissions étou), j'ai vu Ran, de Kurosawa. C'est une adaptation du Roi Lear.
Tout le côté tragique shakespearien, trahison, famille, pouvoir, folie, désert et orages, j'ai vraiment bien kiffé. Mais après j'ai l'impression que Kurosawa a passé énormément de temps à mettre au point l'esthétique du film (10 ans, me dis l'ami Wiki), sans pour autant que ça soit tout le temps à mon goût.
Les parties à dominance jaune, j'ai trouvé un peu moche. Et j'ai eu parfois l'impression de retrouver l'esthétique des films sur la mythologie hindoue qu'on croisait parfois sur Bombay TV (du temps de la félicité). C'est pas forcément un compliment. Mais pas forcément une insulte non plus, hein.
Et j'ai trouvé le découpage et le cadrage moins 'propre' que dans les autres films d'Akira, mais bon, c'est juste une impression comme ça.

Pour continuer sur... Ouais, non j'ai pas de transition, là. :?
Winchester '73, d'Anthony Mann. Western qui s'éloigne assez plaisamment de sa ligne directrice dramatique, mais y perd peut-être un peu de consistance. Surtout qu'il trouve beaucoup plus à dire sur ce qui se passe à côté de la course-poursuite qui fait son argument. La course-poursuite aurait consisté en autre chose que de suivre une simple direction en supposant que l'adversaire se trouvera au bout, les retours sur le duo Stewart - Mitchell y auraient gagné, je pense.
Sinon, James Stewart est vraiment très bon, il arrive à donner à son personnage a priori très lisse un espèce de trouble sauvage. Peut-être sa meilleure composition, dans ce que j'ai vu de lui pour l'instant (j'aime bien ses films de Hitchcock mais il surjoue toujours un peu).
Et les scènes de nuit sont assez joliment éclairés.


Donc voilà mon humble avis. Je suis sûr que comme toujours il vous influencera profondément et éclairera les pénombres de vos cœurs d'une lumière cinématographique inédite.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Lucilou

Immortel

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6372
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 0.00$
Sujet du message: Re: Les critiques expresses
Publié: 10 Mai 2020 0:51

Erre dans les topics

Hé mais c'est loin...

Lève les yeux et aperçoit la devanture du Ciné Aztec

:lol:

Waaah!!! Trop bien !!! Que de souvenirs ici!! Ah la la, c'était la belle époque!

Caresse d'un geste affectueux l'index de Banjoul

Quel monument colossal !

Jette un regard circulaire aux topics alentours

Que de souvenirs...

Soupire

Bon. Il est temps de retourner au Donjon maintenant. :x

Se dirige un peu plus loin d'un pas décidé.


2 personnes aime ce message : banjoulleolio
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 29 sur 29 [ 425 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !