Lisez vous Stephen King ?


 Page 7 sur 9 [ 127 messages ] 
Auteur Message

blogsuper

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 01 Sep 2010 18:05
  • Messages: 16
  • Localisation: Quelque part sur Simpson City
  • Dollars: 1 200.00$
Sujet du message:
Publié: 08 Déc 2010 18:34

moi, j'ai récemment lu Shining et je trouve qu'il est très bien adapté en film même si j'aurai bien aimé voir la scène des buissons qui bougent dans le jardin.

hachikô

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2889
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 591.91$
Sujet du message:
Publié: 10 Mars 2011 20:26

x_nivo.a nous parle de S.K!

Citer:
Stephen King est un génie de l'horreur et du suspence.
J'ai lu:
-ça tome 1,2 et 3
-misery
-rose madder
-la tempète du siècle
-la peau sur les os
-charlie
-danse macabre
et d'autres. JE trouve que c'est un beau palmarès pour moi qui a 11 ans.
merci
X-nico.a :D




Image

fanny-182

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 08 Juil 2007 14:06
  • Messages: 235
  • Localisation: des fois dans les P.O. sinon dans l'Aude
  • Dollars: 1 765.00$
Sujet du message:
Publié: 13 Juil 2011 0:27

Stephen King boufff j'ai du lire environ une bonne dizaine de romans!!!

Je vais donc faire mon TOP 3!!


Mon préféré et je le conseille vivement c'est SALEM!!
Il est vraiment très très bien fait
Ca parle d'un journaliste qui retrouve sa ville natale et il découvre qu'un vampire y habite et il va à l'aide d'autres habitants essayer de la tuer!!
On est loin des twilight et companie mais bal est bien devant un histoire de méchant vampire qui mord toute la ville..

Ensuite c'est SIMETIERE!!
Tous le monde à entendu enfant parlé de cette histoire de cimetière d'animaux ou des enfant on entérré leur chat et que ce chat revient à la vie!!
Voila en gros l'histoire mais ce bouquin est tout simplement GENIAL!!

Et mon 3ème c'est SHINNING bien évidemment!!! L'adaptation est pas mal mais je préfère le livre ça laisse plus libre cours à notre imagination!! gnac gnac gnac!!


Voila pour le top 3, sinon en ce moment je suis en train de lire le dernier roman qu'il a publié c'est le DOME, en gros c'est une ville qui se fait enfermé dans un dome en verre pour le moment j'en suis qu'au début mais il a l'air pas mal !!




Image
BLINK FOREVER AND EVER AND EVER....

The Rital

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 28 Juil 2010 18:09
  • Messages: 201
  • Localisation: Dans les tribunes du Duff Stadium
  • Dollars: 713.00$
Sujet du message:
Publié: 14 Juil 2011 21:19

On m´avait conseillé cet auteur il y quelques années, j´avais donc acheté Sac d´Os. J´ai trouvé l´écriture vraiment monotone, tellement plate que je me suis arrêté vers la 350ème page.

Un des rares livres que je n´ai pas fini. Depuis, je me suis jamais relancé dans la lecture d´un de ses bouquins :(




Image
Image

Loukos Luke

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Juil 2005 21:04
  • Messages: 7573
  • Localisation: Loin de chez lui
  • Titre: Pauvre cow-boy solitaire
  • Dollars: 3 072.14$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2011 20:44

Citer:
Mon préféré et je le conseille vivement c'est SALEM!!
Il est vraiment très très bien fait
Ca parle d'un journaliste qui retrouve sa ville natale et il découvre qu'un vampire y habite et il va à l'aide d'autres habitants essayer de la tuer!!
On est loin des twilight et companie mais bal est bien devant un histoire de méchant vampire qui mord toute la ville..


Ouah Salem ! Pinaise ça doit faire au moins 8 ans que je l'ai pas lu !
Avec mon cousin qui devait avoir 13-14 ans à l'époque on était en vacances dans le Bordelais.
Seulement c'était hors saison et le camping était donc vide ...
Le soir on s'asseyait avec une lampe de poche au bord de l'étang et je lisais à voix haute.
J'peux vous dire que le moindre bruissement de feuille,hululement de chouette ou plongeon de rat musqué nous foutait une peur bleue.

C'est aussi un des S.King que j'ai préféré.Avec Charlie je crois.
En tout cas ça me rappelle de bons souvenirs.

(Ah oui,il y a aussi Insomnie que j'avais adoré.)




Un tournoi Fifa 14 sur PS3 ? Cliquez !

hachikô

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2889
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 591.91$
Sujet du message:
Publié: 03 Août 2011 2:32

Bizarrement j'arrive pas à le lire, Charlie... Je bloque toujours au début je sais pas pourquoi! C'est le seul S. King sur lequel je peine comme ça et ça m'éneeeeeerveuh!!!:x

Et j'ai pas lu Salem et Insomnies non plus tiens...

Ce mec est trop productif c'est pas possible!!




Image

gregoire00

Habitant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Juil 2011 20:32
  • Messages: 55
  • Localisation: 37380
  • Dollars: 155.00$
Sujet du message: Re:
Publié: 23 Août 2011 21:41

la dernire fois que jai lu un de ses livres jai pas dormies il est trop morbides ce gars




vive les simpson

Loukos Luke

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Juil 2005 21:04
  • Messages: 7573
  • Localisation: Loin de chez lui
  • Titre: Pauvre cow-boy solitaire
  • Dollars: 3 072.14$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 16 Sep 2011 11:32

Bon,ben j'ai fini le Fléau hier soir ...
J'vous préviens,lisez pas,ce post n'est qu'un gros spoil agrémenté de mes impressions.

Je suis assez sceptique.Je sais pas s'il avait vraiment besoin de faire un tel pavé pour en arriver là ou il a voulu en venir.On dirait presque qu'il s'est dit "Tiens j'vais faire un gros livre !".

L'idée de base est pas mal du tout.L'épidémie conçue par les militaires qui ravage la population.Ca a été repris dans pas mal de films bidons mais ça marche toujours.
Les changements du monde face à la maladie,le comportement des autorités ou des civils ... Tout est très bien raconté,très ... Plausible ...
La mise en place des persos principaux est aussi bien amenée.On s'attache à celui qu'on préfère.On apprend leur passé.King aime en effet prendre le temps d'introduire ses personnages.

La société qui se reforme à Boulder et à Las Vegas dans les deux camps c'est aussi assez sympa.
Même les méchants ont des personnalités intrigantes.Je suis devenu fan de la Poubelle dès sa première apparition.

Donc voilà,pas besoin de s'attarder sur les délires plutôt chiants de la mère Abigael avec Dieu,c'est sans doute ce qui m'a le plus soulé.

Ce que je pige pas c'est la fin ...
Pourquoi on envoie les 5 hommes au devant de leur mort ? S'ils avaient pas été là quand la poubelle ramène son cadeau ça aurait changé quelque chose ?
Pourquoi Randall Flagg a des pouvoirs alors que Abigael n'en avait pas ?
Tom Cullen qui se fait guider par Nick dans ses rêves ça fait pas genre "j'avais plus d'idées j'ai sorti le premier truc qui me venait à l'esprit" ?

Dans l'ensemble j'ai bien aimé le livre mais certains trucs me laissent sur ma faim.J'ai l'impression que même King savait plus trop ou en venir à un certain moment.La bataille qu'on attend tellement entre le bien et le mal,la confrontation de Flagg avec Larry et les autres ... Tout va très vite alors qu'on attend ça depuis 1000 pages ... C'est frustrant.

Voilà ... J'ai fermé ce livre et j'étais pas sur le cul.J'avais passé un bon moment c'est sûr.Mais j'étais pas scotché comme j'aime bien.
Ca se lit,tant mieux.Ca faisait longtemps que je m'étais pas fait de S.King.Je crois que je vais pas m'en refaire un tout de suite.




Un tournoi Fifa 14 sur PS3 ? Cliquez !

hachikô

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2889
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 591.91$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 16 Sep 2011 17:19

Hmmm t'exagèrerais pas un p'tit peu là?
On le savait déjà que S. King est nul pour les fins. Si il bâcle pas son truc en deux-deux il nous sort un monstre mutant venu de l'espace, à choisir je prends le truc à la va-vite!

C'est vrai qu'on est un peu frustrés par la "grande confrontation du bien contre le mal", perso j'ai pas compris. Pourquoi? Comment? Il aurait pu faire tellement mieux!
Mais très vite j'ai été happée par la suite, le voyage de retour de Tom et Larry ( je crois que c'est Larry j'me souviens plus bien je l'ai lu ya bien 6 mois).
Il parait que beaucoup ont reproché à King ces dernières pages justement. Pourquoi s'attarder sur une suite après que la bataille ait été si décevante?
Moi je les ai justement trouvées trop courte, je suis un peu restée sur ma faim à ce niveau là.
(Bizarre, je pensais en avoir parlé par ici mais je le retrouve pas, bah c'était ptet pas dans ce topic).

Je pense que non, ça n'aurait rien changé que les 5 "gentils" n'aient pas été là quand la Poubelle ramène son cadeau. Et c'est justement pour ça qu'au final ça semble bâclé.
C'est pas eux qui gagnent la bataille, c'est personne.
On sent bien avant que Flagg perd petit à petit de son emprise sur les hommes, ses pouvoirs s'amoiindrissent (la preuve avec Nicole ou La Poubelle) et c'est ça qui le conduit à sa perte.
C'est pas le bien qui gagne contre le mal mais le mal qui s'autodétruit tout seul. La folie destructrice de la Poubelle prend le dessus sur l'emprise de Randall Flagg. Et elle détruit tout, les bons comme les mauvais, l'espoir comme le désespoir.
On peut presque dire qu'ils sont morts pour rien mais en partant se sacrifier ils deviennent des symboles que je pense nécessaires à la construction de la nouvelle société.

En tout cas moi je l'ai pris comme ça. ^^)




Image

Loukos Luke

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Juil 2005 21:04
  • Messages: 7573
  • Localisation: Loin de chez lui
  • Titre: Pauvre cow-boy solitaire
  • Dollars: 3 072.14$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 19 Sep 2011 17:02

Oué,moi j'aurais préféré voir le combat quand même.
Le voyage de retour de Tom et de Stu m'a un peu gavé ... D'ailleurs,Tom on lui avait dit de rentrer grâce à l'hypnose et il était sensé obéir.
La il croise Stu et il oublie tout d'un coup et se met à l'aider.
J'trouve ça grave tiré par les cheveux.Tout autant que Kojak le chien qui a aidé l'autre à survivre durant des jours ... Franchement ça m'a assez énervé.

Citer:
Je pense que non, ça n'aurait rien changé que les 5 "gentils" n'aient pas été là quand la Poubelle ramène son cadeau. Et c'est justement pour ça qu'au final ça semble bâclé.
C'est pas eux qui gagnent la bataille, c'est personne.
On sent bien avant que Flagg perd petit à petit de son emprise sur les hommes, ses pouvoirs s'amoiindrissent (la preuve avec Nicole ou La Poubelle) et c'est ça qui le conduit à sa perte.
C'est pas le bien qui gagne contre le mal mais le mal qui s'autodétruit tout seul. La folie destructrice de la Poubelle prend le dessus sur l'emprise de Randall Flagg. Et elle détruit tout, les bons comme les mauvais, l'espoir comme le désespoir.
On peut presque dire qu'ils sont morts pour rien mais en partant se sacrifier ils deviennent des symboles que je pense nécessaires à la construction de la nouvelle société.


J'aime bien aussi les moments ou Flagg sent son emprise faiblir et que même ses hommes commencent à le remarquer.Et c'est vrai que maintenant que tu le dis,le fait que ce soit la Poubelle qui mette fin au mal c'est pas si mal trouvé.Le mec est totalement guidé par sa folie furieuse et on sent dès les premiers passages qu'il sera une menace très dangereuse pour la suite du récit.
Mais j'aurais tellement aimé le voir débarquer à Boulder,foutre le feu partout en Amérique...
Là je reste sur ma faim.

Puis bon,la mort des 5 gentils pour les appeler comme ça,elle passe toujours pas.
Qui pourra raconter les derniers moments de Larry et de ses potes ? Personne ... Dans ce sens là j'vois pas en quoi ils deviennent des symboles.Cette conne de mère Abigael a surtout envoyé crever les meilleurs éléments de la Zone libre ... Même pas sur que les autres suivent les exemples qu'ils étaient ...

Et encore une fois le truc des rêves qui reste toujours un peu gros ... Alors que dans Insomnies,les rêves et leurs sens sont beaucoup plus cohérents avec le reste du récit.
J'trouve le fait que dès qu'un bonhomme soit perdu,un rêve lui offre la solution est vraiment trop trop facile.

C'est con,parce que j'ai passé un bon moment tout de même,je le répète.Mais énormément de choses m'ont frustré tout de même.

Faudra que je lise Ca un jour alors ...




Un tournoi Fifa 14 sur PS3 ? Cliquez !

hachikô

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2889
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 591.91$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 19 Sep 2011 17:41

Ils deviennent des symboles dans le sens où les habitants de la zone libre n'en savent rien, de la façon dont ils sont morts. Ils voient en eux des héros qui se sont sacrifiés pour la paix.
'Fin j'crois hein, c'est super flou dans ma tête tout ça, d'autant que j'ai enchainé avec Simetierre juste après Le Fléau histoire de me bourrer le crâne de S.King.. ^^)

Quant aux rêves, ben pour tout t'avouer je m'en souviens même pas. :oops:

Non vraiment, j'ai beaucoup aimé la fin. On s'en fout que Tom rentre pas grâce à l'hypnose, les jours de survie avec Larry, la construction du cinéma, c'est trop bien!

On s'attendait trop à voir la la Poubelle débarquer à Boulder, Larry et ses potes combattre Flagg... Pour une fois on est surpris, désarçonnés même, et j'ai trouvé ça vraiment plaisant!

Et oui, lis Ca, après tu reviendras me parler de fins pourries pour livres géniaux... :P




Image

Loukos Luke

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Juil 2005 21:04
  • Messages: 7573
  • Localisation: Loin de chez lui
  • Titre: Pauvre cow-boy solitaire
  • Dollars: 3 072.14$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 20 Sep 2011 12:38

J'avoue,la construction du ciné c'est la classe !

Le voyage de retour,c'est avec Stu,le marie de Frannie (t'sais celle qui est enceinte et qui enterre son père.)Larry c'est le chanteur.

Si la fin de Ca est pourrie aussi j'pense que j'vais pas trop me presser alors ! ^^




Un tournoi Fifa 14 sur PS3 ? Cliquez !

xavier

Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 08 Mai 2007 22:00
  • Messages: 1771
  • Localisation: assis sur un tabouret made in Shelby, à reluquer le Kâââ de ceux qui en ont
  • Dollars: 2 130.57$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 24 Fév 2012 21:53

Juste un lien que j'ai fait, mardi soir en regardant le film de Clint EASTWOOD, "l'homme des hautes plaines" qui m'a fait penser au bouquin de KING, intitulé "BAZAAR".

J'ai lu ce bouquin il y a maintenant près de 15 ans je crois. Il racontait l'histoire d'un type qui arrive en ville, à Castel Rock, comme d'habitude, et qui y ouvre un bazar quasiment magique puisqu'il possède tout ce que chacun rêve d'obtenir. les habitants de la ville s'y rendent pour acquérir leur "précieux" sans se rendre compte du pouvoir maléfique que le propriétaire prend peu à peu sur toute la communauté en attisant les convoitises et les rancœurs qui existent entre eux.

Dans le film d'EASTWOOD, qui se passe au temps du far west et qui est son premier film en tant que réalisateur rend tout d'abord un hommage appuyé et évident à la façon de filmer de Sergio LEONE. Ensuite, concernant l'histoire, Clint joue le rôle d'un cow boy peu bavard (tiens c'est étonnant ça) qu'il ne faut pas trop chercher si on veut passer une saison supplémentaire. Comme quelques gusses ne le comprennent pas d'emblée et viennent le titiller, Clint leur rappelle avec son flingue qu'il ne faut pas oublier ce qui a été écrit ci-dessus. De là, les notables de la ville viennent lui demander de rester en ville pour assurer leur sécurité face à la sortie de prison de 3 coyotes à la mine patibulaire, en échange de tout ce qu'il veut - espérant garder la main sur le mercenaire ainsi engagé. En fait le personnage joué par Clint se révèle plus trouble que celui du sauveur habituel et finit par mettre la ville en fau, d'une certaine façon, jouant des couardises des uns et des autres, usant et abusant des épouses des notables fielleux qui n'osent pas se manifester, ayant peur d'y perdre trop d'argent...




article 4 de la constitution grolandaise:
"le droit de chier dans la rue est un droit inaliénable"

xavier

Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 08 Mai 2007 22:00
  • Messages: 1771
  • Localisation: assis sur un tabouret made in Shelby, à reluquer le Kâââ de ceux qui en ont
  • Dollars: 2 130.57$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 15 Mars 2013 14:34

Je suis en train de lire "Nuit noire, étoiles mortes" qui est paru l'an dernier.

J'en ai lu 3 nouvelles (sur les 4 qu'il contient) et viens de commencer la dernière, ce matin.

La première raconte l'histoire d'un homme, décidé à supprimer sa femme, avec l'aide de son jeune fils, adolescent, parce que sa femme est décidée à vendre une partie des terres agricoles du couple, au début des années 1920. Le père refuse de quitter la ferme, isolée, tandis que sa femme a l'idée d'aller s'installer en ville, pour y ouvrir une boutique. Le fils, quant à lui, ne souhaite pas non plus partir, en raison d'une amourette naissante avec la fille des fermiers voisins. La mère, bien décidée, a déjà entrepris des tractations auprès de grandes firmes prêtes à lui racheter les terres, par l'intermédiaire d'avocats...
En quelques semaines, le père réussit à convaincre son fils que le matricide sera la seule et unique solution possible, en jouant sur les troubles sentiments du fils, comptant sur le penchant pour l'alcool de son épouse pour, un weekend, pour en finir une bonne fois pour toutes.
Le "simple" meurtre se montrera déjà plus difficile à exécuter (si je peux me permettre l'expression) que ce qui était prévu. S'ensuit une période difficile, tant pour le père que pour le fils, ce dernier étant rongé par la culpabilité mais désirant à tout prix maintenir le secret pour ne pas perdre l'amour de sa jeune voisine. Le père, quant à lui commence à être hanté, au propre comme au figuré, par la présence du corps de son épouse, qu'il a tenté de faire disparaître dans un puits désaffecté de la ferme... Hallucinations ou véritables apparitions amenées par le spectre d'Arlette ? Toujours est-il que son esprit va vaciller peu à peu et que les choses vont peu à peu se dégrader fortement, contrairement à ce qui était prévu...

La seconde est consacrée à ce qui pourrait n'être qu'un tristement banal et sordide fait divers... Une auteur de romans policiers, invitée à la dernière minute à remplacer un autre auteur faisant défaut, se rend à une petite conférence consacrée à la littérature. A la fin de sa prestation, au moment de se faire régler, la bibliothécaire qui l'a contactée, lui propose de prendre un raccourci afin d'éviter un trajet à la fois plus long, mais également plus dangereux puisque passant par l'autoroute. Devant rentrer pour nourrir son chat, l'auteur accepte et se retrouve sur une route secondaire, à la tombée de la nuit... En plein milieu de nulle part, son véhicule se trouve immobilisé pour être passé sur des planches pleines de clous qui se trouvaient sur la chaussée... pas de réseau sur son portable, bien évidemment et une imagination qui se met à galoper avant de se ressaisir : un premier véhicule passe, évite les planches mais ne s'arrête pas et poursuit sa route. Un second passe, ralentit et s'arrête pour proposer de l'aide. Un type immense sort du véhicule et vient aimablement lui proposer de l'aide, ce qu'elle accepte. Tandis que le type se dirige vers sa voiture, la femme se dirige elle vers la camionnette du type parce que celui-ci a laissé la porte entrouverte et qu'elle veut lui éviter une décharge de la batterie... En s'approchant, elle constate que des planches pleines de clous se trouvent sur le plateau arrière de la camionnette, identiques à celles de la chaussée. dans un état de stupeur, elle tente de réagir mais se retrouve prise au piège...
Très bien écrit, je trouve, lorsque King décrit l'horreur encore une fois tristement banale de ce que pourrait être un fait divers malheureusement ordinaire sur les violences faites aux femmes. Je passerai sur l'histoire en elle-même, pour ne pas la déflorer aux yeux de ceux qui voudraient la lire, mais on retrouve une fois encore l'empreinte, la patte de KING lorsqu'il y distille une toute petite forme de fantastique, lorsque le personnage dialogue avec des êtres ou des objets a priori dénués de parole : son chat, un Tom-Tom (quoique ?) ou autres...

La troisième nous cause d'un type, Streeter, alors au crépuscule de sa vie pour cause de cancer qui lui bouffe l'intérieur et ne lui laisse dès lors que très peu de temps. Il fait alors une rencontre, au bord d'une route fréquemment utilisée par des marchands à l'étalage, mais qui n'est alors utilisée que par un seul type, sans grand chose sur son étal. S'ensuit une rencontre improbable, avec un type étrange, pour lequel Streeter s'interroge durablement sur sa santé mentale, mais se laisse toutefois tenter par un marché digne de Faust : récupérer une santé de fer contre 10 % de son revenu sur les 15 ans à venir MAIS surtout aussi en échange de quelque chose qui appartiendrait à une personne que Streeter hait profondément. Après un instant de dénégation ("moi je ne suis pas comme ça, je ne hais personne"), il finit par donner le nom de son ami d'enfance, à qui tout réussit jusqu'alors...
Nouvelle qui revisite les rapports amicaux, sous un angle qui montre à quel point l'ambivalence fait totalement partie des sentiments que l'on éprouve pour une personne que l'on dit aimer et jusqu'où on est prêt à aller pour sauver sa peau ! Nouvelle dérangeante, à mes yeux, tant l'absence de culpabilité semble étrangère au personnage qui fait payer un tribut immense à son ami pour que, lui, puisse jouir d'une situation plus confortable !

La dernière, que je viens de démarrer, est semble-t-il consacrée aux rapports conjugaux : une femme semble découvrir des choses, des secrets sur son époux qu'elle croyait connaitre pourtant...




article 4 de la constitution grolandaise:
"le droit de chier dans la rue est un droit inaliénable"

xavier

Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 08 Mai 2007 22:00
  • Messages: 1771
  • Localisation: assis sur un tabouret made in Shelby, à reluquer le Kâââ de ceux qui en ont
  • Dollars: 2 130.57$
Sujet du message: Re: Lisez vous Stephen King ?
Publié: 22 Mars 2013 22:11

Nouvelle semaine, nouveau roman : je suis en train de finir "22/11/63", le dernier pavé (935 pages bien tassées quand même) paru récemment chez Albin MICHEL.

L'histoire est celle de Jake EPPING, prof, trentenaire sans attaches personnelles véritables, puisque ses parents sont morts récemment et que son mariage a été un fiasco aboutissant à un divorce.

Il enseigne notamment à des adultes, en cours d'anglais, et leur propose un sujet qui va le toucher profondément lorsqu'il lira l'histoire d'Harry DUNNING, bientôt retraité qui a en charge la propreté du lycée. Le sujet, "le jour qui a changé ma vie", amène Harry à évoquer la nuit d'Halloween où, alors gamin à la fin des années 50, il avait survécu à un coup de folie de la part de son père qui avait alors trucidé sà mère, son frère aîné ainsi que ses deux soeurs à coups de marteau... Lui-même n'en avait alors réchappé qu'avec une infirmité motrice et des troubles cognitifs sévères qui avaient causé du tort à la poursuite de sa scolarité...

Jake est par ailleurs bon client d'Al TEMPLETON, propriétaire d'un fast food à mauvaise réputation (surnommé le cat-food) chez qui il aime aller se restaurer régulièrement.

2 ans après avoir lu la rédaction d'Harry, alors que celui-ci part en retraite à la fin de l'année scolaire, Jake reçoit un appel d'Al qui lui demande de passer. La voix d'Al paraît terriblement souffrante aux oreilles de Jake, qui l'a pourtant vu en forme la veille pour son repas du soir. Se rendant à la gargote d'Al, il trouve un Al amaigri de 15 kilos, vieilli et toussant à s'en faire péter les poumons... Al annonce alors soufrir d'un cancer du poumon, ne lui laissant que peu de temps à vivre, et demande à Jake de lui rendre un service.

Lors d'une discussion surréaliste, Al laisse entendre à Jake qu'il vient de vieillir de 5 ans et lui explique comment : à l'arrière de son restaurant (une espèce de caravane mobile), existe une sorte de faille spatio-temporelle qui permet de passer de notre époque à une époque plus ancienne, le 9 septembre 1958 à 11h58. Chaque saut temporel ne dure alors que 2 minutes dans le temps de 2011, mais a une durée "réelle", authentique et pleine en 1958.

Al, dont le temps est désormais compté, explique ce qu'il envisageait de faire : ni plus ni moins que d'empêcher l'assassinat de Kennedy en influant sur le cours des évènements, pour aller jusqu'à tuer Lee Harvey Oswald avant que celui-ci ne devienne un des meurtriers les plus célèbres...

Jake, qui a du mal à s'imaginer tout ça, passe par une sorte de période initiatique durant laquelle il va tout d'abord tenter d'empêcher la tragédie qui a détruit la famille de Harry DUNNING, devant s'y reprendre par deux fois. Car il s'avère aussi que, dès lors que l'on revient du passé pour y retourner ensuite, on se retrouve à nouveau en 1958, le 9 septembre 1958, et que tout y est comme au premier jour (comme dans le jour de la marmotte, le film avec Bill Murray).

Jake part alors pour un long voyage de plusieurs années (mais qui ne dure que 2 minutes de "notre temps") afin d'essayer lui aussi de changer l'histoire de l'Amérique...

Énorme travail de description d'une époque révolue, par Stephen KING dans ce dernier opus, qui oscille semble-t-il entre une conception idéaliste d'un âge d'or que l'on ne retrouvera plus jamais, tout en admettant par ailleurs que là, comme en tout autre temps et en tout autre lieu, des aspects négatifs, terribles (ségrégation, pollution industrielle et aussi folie des hommes) sont alors autant présents que de nos jours.

Dans son périple, Jake ira jusqu'à Derry, ville bien connue des lecteurs de KING, puisque c'est là qu'a vécu Harry dans son enfance. Jake s'y retrouve alors juste après qu'une vague de disparitions d'enfants ait eu lieu, avec une habile allusion à un autre de ses fameux romans (ça), puisque Jake y fera la rencontre de Ritchie et de Beverly...

Des règles se feront jour durant sa mission, notamment celle qui dit que le passé ne se laisse pas changer sans résistance. Jake, et d'autres autour de lui, en feront les frais plus ou moins de façon radicale, pour avoir tenté de transformer des choses qui devaient être... Qui plus est, la résistance est proportionnelle à l'ampleur de l’évènement à changer, en référence à l'effet papillon.

Si au départ, le scénario m'a fait penser à "Dead Zone" (mission de sauveur de l'humanité), ainsi qu'au livre "Le Talisman", rédigé avec Peter STRAUB [dans lequel un autre Jack, alors gamin de 12 ans, faisait des incursions dans un monde parallèle (les Territoires) afin de tenter de sauver sa mère, mourrante d'un cancer...], je suis très vite totalement entré dans l'histoire, dans le monde encore une fois fantastiquement créé (ou recréé) par Stephen KING. Il y a, me semble-t-il, foison d'éléments historiques réels (dont je n'avais absolument pas connaissance, comme celle d'une tentative d'assassinat par Oswald sur un certain ex général Edwin WALKER) qui s'intègrent parfaitement dans l'intrigue.

Jake doit en permanence faire attention à ne pas se dévoiler, ne pas montrer qu'il sait trop de choses sur un futur que les personnes qui l'entourent vont avoir à éprouver. Il devra apprendre à vivre sans les commodités qui nous entourent (téléphone portable, internet, etc.) mais passera par une période d'incertitude concernant son propre avenir : rester vivre dans les années 60, pour pouvoir y jouir d'un style de vie qu'il sait ne jamais pouvoir retrouver une fois revenu en 2011 mais sans changer le cours de l'histoire ou changer l'histoire et repartir vers un monde dont il pourrait alors ne plus rien connaître...




article 4 de la constitution grolandaise:
"le droit de chier dans la rue est un droit inaliénable"
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 7 sur 9 [ 127 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !