Le Syndicalisme est-il révolu?


 Page 1 sur 1 [ 5 messages ] 

Globalement, que pensez-vous des syndicats?


40%

[ 4 ]

20%

[ 2 ]

30%

[ 3 ]

10%

[ 1 ]

Nombre total de votes : 10

Auteur Message

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message: Le Syndicalisme est-il révolu?
Publié: 31 Mai 2008 22:10

Le syndicalisme est-il révolu?

A l'heure de la mondialisation, certains avancent que le syndicat n'est plus le garant du progrès social chez les travailleurs. Voir pire, qu'il serait la cause parfois des délocalisations! "C'est nantis de syndcalistes ne se rendent-ils pas compte que leur action ne font que faire fuir les moyens de production à l'étranger?" diront certains. Si les syndicats ont réussi jusqu'à présent à militer pour le progrès social, qu'en est-il réellement aujourd'hui? Ces organisations de militants sincères sont tagués de conservatisme.

Certains syndicats disent s'adapter en négociant défavorablement ou même des demis mesures avec les gouvernements ce qui n'a pour conséquence parfois chez les travailleurs d'accentuer le sentiments de mépris face à un système et des institutions inaptes à les protéger.

Certains syndicats comme la CGT tentent de répliquer aux délocalisations en délocalisant leur savoirs faire syndicaux en même temps que les usines. Des ouvriers d'Europe de l'Est sont épaulés par les syndicalistes français dans leur démarche pour de meilleurs conditions de travail et de meilleurs salaires. Les syndicats ont donc espoirs, notamment en Europe d'un véritable nivellement par le haut des salaires des plus pauvres pour assurer les emplois des plus riches et par la même occasion accéder à un mode un peu meilleur.

Pendant ce temps, certains affirment que l'ère de l'emploi à vie est révolu. La mobilité des travailleurs s'est accrue et de plus en plus de gens vont travailler à l'étranger à la recherches de meilleurs opportunités. De plus en plus on assiste à la logique "Si l'emploi ne te plait pas, casse toi". Et l'enracinement est de plus en plus source de pauvreté. Le travailleurs qui se syndicalise, s'enlise et se ferme des opportunités qui s'ouvrent à lui. C'est le libéralisme, pour le meilleur et pour le pire. Difficile de critiquer les délocalisations quand notre rêve est de partir dans un autre pays à la recherche de meilleurs conditions de travail, c'est la même logique de production.

Alors que pensez des syndicats et du syndicalisme en général?

Quelques infos pour prévenir les réponses toutes faites souvent des remachés des médias populaires.
  • En France la proportion de travailleurs syndiqué n'est que de 5%. Un des plus faible taux du monde.
  • La France n'est pas un pays où il y a plus de journées de grève qu'ailleurs puisqu'elle se place exactement dans la moyenne des pays de l'OCDE. En revanche, le Canada est le premier pays au monde pour le nombre de journée de grève moyen par année.
  • La France est caractérisée par un nombre important de jours de grève dans la fonction publique et les services publiques, mais ne fait pas plus mal en la matière que ses voisins allemand par exemple.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 3:56, édité 1 fois au total.

Floyd

Jeune Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Mars 2005 15:10
  • Messages: 2259
  • Localisation: Le Tipi volant des mille et une nuits (Ogden) avec Banjoul
  • Dollars: 4 295.00$
Sujet du message:
Publié: 02 Juin 2008 4:07

Douloureux probleme en effet....

PAr contre je savais que les syndicats 'delocalisaient' en meme temps que les usines, et ca me parait etre la cle du probleme...

Soyons realistes, tant que les chinois auront pas de meilleures conditions de travail, ce sra la merde partout (en tres gros).

Du coup ca me parait vraiment essentiel d'exporter ces vieux trucs archaiques qu'on appelle le respect de la personne et tout, y compris les syndicats, le nivellement ne pouvant s'operer qu'a partir du moment ou tout le monde part sur de bonnes bases...



Sinon, sur la tendance des gens a se syndiquer ou pas...

J'en sais rien, a part que je suis intimement convaincu qu'une grande partie d'entre nous prefere etre dominee que libre, ca parait plus confortable...




Chaman Beatnik Psychédélique d'Ogden
Chevalier de Faërie pourfendeur de l'Infâme


Image

Ni !

Dernière édition par Floyd le 23 Août 2011 3:57, édité 1 fois au total.

leolio

Nouvel Immortel

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 16 Mars 2006 22:53
  • Messages: 5115
  • Emploi: Jardinier(ère)
  • Dollars: 99 271.95$
Sujet du message:
Publié: 02 Juin 2008 12:34

La limite avec les syndicats est qu'ils n'ont de sens que dans une société telle que la notre.
Ils n'ont aucun intérêt dans la disparition d'un système inégalitaire qui les rend nécessaires.
Si je propose de rendre acceptable l'inacceptable il me faut l'inacceptable, sinon je deviens inutile.

Mais ça c'est juste un raisonnement logique disons.
Concrètement ils représentent une digue salvatrice contre le jusque boutisme libéral dominant.
Et dans le quotidien les petits bouts de terre grappillés restent essentiels, pour conserver une dignité.




Image

Dernière édition par leolio le 23 Août 2011 3:57, édité 1 fois au total.

xavier

Star

Citoyen de Shelbyville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 08 Mai 2007 22:00
  • Messages: 1771
  • Localisation: assis sur un tabouret made in Shelby, à reluquer le Kâââ de ceux qui en ont
  • Dollars: 2 130.57$
Sujet du message:
Publié: 07 Juin 2008 23:14

Je trouve que les syndicats ont toute leur légitimité à condition de garder leur légitimité !

Comment ça ? ça ne veut rien dire ? Je vais m'expliquer et tu vas voir si ça veut rien dire...

En fait, il semblerait que les syndicats soient grandement financés par des caisses patronales, type UIMM si je ne me trompe pas, puisque, vu le chiffre avancé par Lenny, le nombre de syndiqués en France n'est pas folichon... Si c'est bien le cas, quelle indépendance peuvent-ils afficher vraiment dans les discussions-négociations avec les patrons ?

Juste une anecdote personnelle : alors que je bossais déjà depuis plusieurs années dans une boîte, souhaitant trouver une reconnaissance officielle et véritable, dépassant le simple constat affiché ("nous sommes contents de vous"), en demandant la création véritable d'un poste pour quitter le énième CDD renouvelable, j'envoie une lettre argumentée et claire au directeur. Réponse négative dans les jours qui viennent, mais avec la mention "pas de sous".

Je repars bosser, quelque peu dépité jusqu'à rencontrer le responsable syndical dans les couloirs qui m'engueule : "c'est toi qui fous le bordel dans la maison ? tu ne sais pas que tu dois passer par le syndicat pour toute demande, ne pas passer outre la négociation d'entreprise ?"

Je lui ai dit qu'il me semblait que j'étais capable de pisser tout seul et donc de faire une demande personnelle à la direction. Que je considérais le syndicat comme un contre-pouvoir que je pourrais éventuellement saisir en cas de gros litige, mais pas comme un passage obligé...

Quelques temps plus tard, rebelote avec le nouveau directeur... Je refais mes demandes, les uns et les autres se renvoient la balle (directeur et médecin chef) en disant qu'ils ne peuvent pas créer le poste comme ça, "va voir les syndicats, on ne sait jamais"... J'y vais et là, on me dit simplement "prends une carte et tu auras le poste".

J'ai démissionné l'année d'après, sans regret...

Je ne suis donc pas sûr que les syndicats agissent à la hauteur de ce que nous pourrions en attendre. ce que je trouve désolant, de mon point de vue...

Et pourtant, je suis syndiqué depuis 2 ans maintenant...

J'y comprends plus rien, moi !




article 4 de la constitution grolandaise:
"le droit de chier dans la rue est un droit inaliénable"

Dernière édition par xavier le 23 Août 2011 3:59, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 10 Juin 2008 10:17

Floyd a écrit:
Soyons realistes, tant que les chinois auront pas de meilleures conditions de travail, ce sra la merde partout (en tres gros).

Entièrement d'accord. J'ai confiance en l'avenir pour la Chine et en la capacité des chinois de s'organiser à leur manière. J'espère que quand j'aurai des cheveux blanc ils auront tous d'aussi bonnes conditions de travail que les occidentaux.

leolio a écrit:
Et dans le quotidien les petits bouts de terre grappillés restent essentiels, pour conserver une dignité.

Et je crois que ces petits bout de terre en France ont une importance plus que considérable. Si je me rappelle bien mes cours du droit du travail lorsque les syndicats en France obtiennent des avancés dans un secteurs, ce sont tous les salariés (y compris les non syndiqués) qui bénéficient de cette avancée. C'est à la fois ce qui les rends utile pour tous les salariés français et inutile parce que l'on peut s'assoir sur les syndicats des autres pour nous protéger au quotidien.

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 1 [ 5 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !