Le consul


 Page 1 sur 1 [ 7 messages ] 
Auteur Message

Orenthal James Simpson

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Le consul
Publié: 19 Avr 2012 1:26

À lire avant de commencer.

Premier titre de la Constitution a écrit:
I - L'Administration :

Le propriétaire est, du fait de son statut de fondateur, légalement irresponsable.

L'administrateur est élu au suffrage universel direct à deux tours.

Le consul est élu au suffrage universel direct à deux tours.
Un vote de confiance annuel est proposé. Le résultat, s'il est négatif, provoque sa démission; et s'il est positif, annonce sa conservation. Le vote requiert la participation de vingt-cinq membres ou plus. Le consul est démissionnaire si la majorité qualifiée au trois cinquièmes des votes exprimés s'oppose à son maintien à ce poste.
Le consul ne peut exercer autre fonction à hautes responsabilités que la sienne.
Le consul est un coordinateur, il traite avec les corps intermédiaires et fixe la politique à adopter.
Sont qualifiés de corps intermédiaires le chef de la police, le super-modérateur et le délégué des maires.
Le consul est le législateur du Code role play

Le corps administratif a le droit de faire grâce à titre individuel.


Les explications :
Citer:
Le droit de grâce, ce n'est pas nouveau, cela a été utilisé de par le passé, notamment dans le cas de Nava, banni à vie, puis repêché par l'Administration; rien de nouveau mais dans un soucis de transparence, on l'affirme publiquement.

Le propriétaire a ce qu'on appelle le statut de fondateur, ce n'est pas nécessairement su, mais cela offre au propriétaire une immunité, il ne peut être banni, viré, ne serait-ce que définitivement ou temporairement; il est par conséquent irresponsabilité, ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas d'obligation et qu'il peut tout se permettre même si, textuellement et techniquement, il n'en a pas, des obligations. Il ne peut être banni pour des raisons évidentes (techniquement et moralement impossible). Le statut détaillé est spécifique au propriétaire, par contre. Par exemple, l'administrateur technique, Malou, a des droits et des permissions identiques à ceux de Lenny mais ne possède pas cette attribution. Je n'ai pas besoin de vous le préciser, c'est pour protéger le propriétaire en cas de coup d'État visant à le virer pur prendre le contrôle du forum (même s'il peut intervenir de l'extérieur); c'est une protection supplémentaire qui évite des désagréments. Et pour faire court : disons que, si on devait tous s'entretuer à coup de bannissements, il serait le seul survivant.

J'ai repris ce que Manta proposait, à savoir un vote de confiance pour s'assurer que le consul élu a toujours le soutien du peuple qui l'a élu.

Je vous propose quelque chose de neuf pour ce qui est de l'élection du consul et de l'administrateur : qu'ils soient élus au suffrage universel à deux tours, ce qui signifie que les deux arrivés en tête passent au second tour est qu'un nouveau vote soit proposé pour départager les deux membres arrivés en tête, on s'assure que l'élu a la majorité simple qui renforce sa légitimité.

Orenthal James Simpson

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 20 Avr 2012 18:10

Je vous propose l'intégration de l'une de ces lignes :
- « le consul doit, si les circonstances le justifient, consulter l'avis du peuple pour la mise en application de ses mesures »;
- « le consul consulte l'avis du peuple pour la mise en application de ses mesures »

Bon, dans les deux cas, cela requiert un rapport de confiance entre le consul et le peuple : la première est à condition, la seconde est générale. La seconde, c'est un cas d'école; elle prête à confusion parce qu'à la première lecture, on croit comprendre que le consul doit consulter le peuple, c'est un peu avec l'article 13 de notre constitution qui dispose que « le Président de la République signe les ordonnances ». On croit lire qu'il doit les signer, alors qu'il en est rien. La question se pose encore de savoir si cela signifie qu'il soit les signer ou si cela signifie qu'il peut les signer et qu'il n'en pas l'obligation; c'est subtil, c'est chiadé et c'est peut-être plus déséquilibré mais cela pourrait contenter certaines personnes.

Je préfère la première, très personnellement.

Clip

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 02 Mars 2004 19:52
  • Messages: 2470
  • Localisation: Québec
  • Titre: Steakxplorateur invisible
  • Ancien Pseudo: Clip
  • Dollars: 14 916.41$
Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 20 Avr 2012 19:43

Je propose:

- « le consul doit consulter l'avis du peuple pour la mise en application de chacune de ses mesures »

Le meilleur des deux mondes, tu continue à pouvoir implanter tes réformes mais tu te dois avant de consulter le peuple, étant représentant du peuple. Si la réponse est entièrement négative, tu laisse tomber simplement.




Image

Orenthal James Simpson

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 20 Avr 2012 20:18

Je l'avais détaillé dans les explications, toutes les mesures que le consul peut prendre ne peuvent être discutées avec le peuple, que ce soit pour des mesures économiques dont les recettes de fabrication ne peuvent être divulguées ou que ce soit pour des réformes qui touchent spécialement certains groupes précis (modération; corps de police; maires) et pour lesquels le peuple n'est pas concerné et où seul le dialogue avec l'administrateur ou avec ces groupes suffit. Par conséquent, et d'emblée, on ne peut pas intégrer le « chacune » que tu souhaites (il faut vraiment l'oublier si on souhaite avancer), mais le devoir de consultation, on peut en discuter même si, à mon sens, le dialogue, la concertation avec le peuple ne doit avoir lieu que si les circonstances le justifient (ce qui est cohérent avec le précédent argument).

J'ajoute à tout cela que, vous avez désormais le juge pour contrôler la constitutionnalité des mesures prises par le consul, ce qui nous permettra, en questionnant le juge sur la constitutionnalité des mesures du consul, d'annuler sa mesure si elle s'avère inconstitutionnelle, si elle s'attaque aux droits et libertés fondamentaux qui nous sont accordés ou parce qu'elle contrevient tout simplement à ce qui aura été fixé et inscrit dans cette constitution.

Zorg [LUB]

Jeune Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 09 Mai 2009 18:45
  • Messages: 2113
  • Localisation: In your motherfucking motherfucker ass ! Motherfucker !
  • Titre: Eviv Bulgroz /!
  • Dollars: -5 696.44$
Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 20 Avr 2012 23:01

En fait t'es juste en train de "légaliser" ce que tu faisais jusqu'à maintenant. Notre avis, finalement, tu t'en bats les couilles.




Image

Orenthal James Simpson

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 20 Avr 2012 23:10

Je donne mon opinion dans une discussion qui préfigure un débat, et comme cela a été dit, c'est vous qui approuverez ou désapprouverez le texte final. J'oppose ma vision du consul à la vôtre; certains y adhèreront, d'autres la contesteront et nous prendrons le fruit de cet échange.

Je n'ai rien contre la première partie de ce que Clip a proposé; la seconde me pose davantage de problème puisque, dans les faits, il y a peu de chance qu'elle soit viable.

Malou

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 27 Fév 2005 16:24
  • Messages: 8743
  • Localisation: Montreal, Québec
  • Titre: Administrateur
  • Simpsons: Springfield: malou_pitawawa
  • Dollars: 20 703.23$
Sujet du message: Re: Le consul
Publié: 21 Avr 2012 5:07

Si l’on voit le consul tel qu'il est présenté dansle schéma de l'organigramme, c'est-à-dire entre l'administrateur et les gens intermédiaires (super-modo, chef de police, maires), et que celui-ci agit à titre d'animateur, à la leolio si vous préférez, c'est impossible que le consul demande l'avis de tout le monde.


Je le répète (Je vais même devoir m'imposer un droit de véto dans cette constitution si ça continue): Le rôle de Consul actuel n'a plus rien à voir avec le premier Cosnul qui a été élu. Je ne peux pas me permettre, en tant qu'admin, de gérer à la fois le côté humain et le côté technique du site. J'ai quand même la responsabilité de gérer les deux côtés, auprès de Lenny, c'est pourquoi je garde un oeil sur le côté humain. Mais de là à le gérer, ça demande trop d'énergie et de temps. Déjà, ces discutions ici dans ce sous-forums, ça me bouffe pas mal de temps. J'ai des projets techniques en cours, ça avance, mais...

Gérer le côté "humain" de Simpsons City, ce n'est pas juste gérer les querelles et les conflits: C'est d'animer le forum. Créer des événements (Ex.: Loto de Moe, soirées spéciales sur le chat, événements RP à moyenne/grande échelles, organiser des concours). Oui c'est des choses qui peuvent être fait par des modos ou des simples membres vous me direz, mais ça prend quand même des accès, du temps pour créer des concepts intéressants comme la capsule temporelle, des choses à la grandeur du forum. Et il n'y a pas que ça. Ça prend quelqu'un pour diriger les actions économiques et politiques du forum. Il faut voir tout le potentiel de la tâche qu'une personne peut avoir sur le site, au-delà du code. Juste équilibrer les différents paramètres du panneau d'administration c'est un travail à temps plein.

Bref, c'est ma vision du Consul. Je n’ai jamais dit le contraire. Si certains ne sont pas d'accord avec ça, on n'est pas bien parti tous les deux. Rendu là, je pose la question: devons-nous trouver un nouveau nom au personnage que je décris? Sinon, devons-nous simplement nommer un nouvel administrateur?



Si on revient au fait de demander la permission aux membres à chaque fois, ça devient ridicule. Demander aux membres la permission de créer une loterie spéciale ? Demander aux membres la permission de changer les paramètres de la banque pour rééquilibrer l'économie? Demander aux membres la permission de lancer une élection au ciné? Demander aux membres la permission de changer le temps délais entre deux messages de 30 secondes à 45 secondes? Demander aux membres la permission de créer un concours du meilleur quiz? Demander aux membres la permission de demander à l'admins d'ajouter de nouveaux trophées? Demander aux membres la permission de suggérer à quelqu'un de relancer "Smiley Idol" pour occuper les gens entre deux autres événements? Demander aux membres la permission de (J'ai copié/collé ce bout, à la longue) mettre en place un "surprise party" pour célébrer l'anniversaire des 9 ans de Simpsons City (Déjà, oui ça s'en vient).

Si vous en êtes rendu là, c'est qu'il y a un sérieux manque de confiance envers la personne que vous élu à ce poste.Et la question est déjà en jeu.




Image

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 1 [ 7 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !