Lard Lad Donuts [N°4]


 Page 12 sur 12 [ 178 messages ] 
Auteur Message

Max 95

Légende

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Août 2009 10:41
  • Messages: 3609
  • Localisation: Ici ou là, Comme vous voulez !
  • Emploi: Président(e)
  • Ancien Pseudo: Max 95
  • Simpsons: Springfield: Orion14110
  • Dollars: 0.00$
Sujet du message: Re: Lard Lad Donuts [N°4]
Publié: 29 Déc 2013 15:55

Max 95 qui était tout seul en cette période de fête, il décida donc d'aller boire un petit chocolat dans son bar à pâtisserie préférer. Il s’installa à une table.

Un café avec un croissant s'il vous plait !

Tout de suite monsieur !

On lui servis son café avec un croisant et déposa 2 billet de 10 $ sur la table, un pour le café et le croissant plus le pourboire.

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Re: le Vent 2
Publié: 28 Jan 2014 14:41

Abraham 95 entra dans la boutique, d'un air morfondu. Il savait que tous les mardis à cette heure-ci, Max passait un coup de balais dans son salon de thé. Certes, il avait des employés pour ça. Mais, comme il lui avait avoué une sombre nuit d'été, alors qu'ils s'étaient abrités sous un baobab pour se protéger d'un orage de chaleur, et qu'ils étaient complétement saouls, passer le balai était l'un de ces péchés mignons. Ce qu'Abe accueillit avec bonheur, car il lui déplaisait d'avoir à faire le ménage dans l'appart' de Max, quand il était amené à squatter chez celui-ci, surtout depuis qu'il s'était tapé un drôle de trip (féminisant, avec ça).
Le vieux s'installa à une table, regarda Max sans rien dire, puis éclata en sanglots.


"Max ! Faut que tu m'aides ! J'ai emprunté de l'argent à des types... Vraiment méchants !
Ils veulent me péter les jambes... Je sais pas quoi faire... Je les aime, moi, mes gambettes...
Et les gitans occupent déjà le terrain des cul-de-jatte, y a pas d'perspective dans cette branche de la manche...
Aide-moi, mon vieux !"

Abe se calma, se moucha, puis reprit.

"Mais enfin bon... Vu que j'ai du fric du coup, en ce moment... Tu pourrais m'servir un gâteau et une tasse de café, s'teu plaît?"




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Dernière édition par Abraham 95 le 07 Mars 2014 14:58, édité 2 fois au total.

Max 95

Légende

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Août 2009 10:41
  • Messages: 3609
  • Localisation: Ici ou là, Comme vous voulez !
  • Emploi: Président(e)
  • Ancien Pseudo: Max 95
  • Simpsons: Springfield: Orion14110
  • Dollars: 0.00$
Sujet du message: Re: Lard Lad Donuts [N°4]
Publié: 28 Jan 2014 16:42

Max qui passait le balais parce qu'il aimait ça et que le personnel du LLD laissait vraiment à désirer vit arriver Abe l'air inquiet. Il lui raconta c'est problème de fric.

... Tu pourrais m'servir un gâteau et une tasse de café, s'teu plaît ?

Oui bien sur, je te l'offre !

Max s'assis à coter de son amis et commanda à son tour un café, qu'il alla chercher lui même car personne de dédaignait le lui servir. Il soupira et dit:

C'est vrai que les problème de fric c'est chiant, surtout quand tu as de vilain créancier qui te cours après, tu pense que je pourrais faire un truc pour t'aider ?

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Et Soudain à la Fenêtre, on vit venir... LE PORTUGAIS !!!
Publié: 28 Jan 2014 23:50

En fait j'étais venu sans savoir ce que j'allais te demander. :|

Abraham 95 but tranquillement son café, puis mangea délicatement son gâteau, sans vraiment fermer la bouche, et en accompagnant cela d'un grognement porcin. Une fois qu'il eut fini, il regarda Max (qui commençait à se faire chier en l'attente de sa réponse) à nouveau, et se jeta dans ses bras:

"Oh Max Max, merci de m'offrir ton aide, oh merci, j'osais pas te la demander !"
Attends, si, j'lui ai demandé... Bon...
"Au début j'avais pensé à t'emprunter de l'argent, mais tu sais comment tu es, depuis que tu as été exposé à ces rayons gamma, dès qu'on te rembourse pas, ton corps commence à muter, puis..."
Merde, c'est pas lui ça...
"Euh, non, attends, je me trompe, je confonds avec quelqu'un d'autre... N'empêche qu'on a jamais revu le dernier type qui t'avait emprunté de l'argent... Alors qu'en plus il te l'avait remboursé...
Non, garde ton argent, j'en ai fini avec ça ! Fi des choses matérielles !
N'empêche... J'aurais besoin de ta protection... Le temps de me refaire...
Enfin, c'est vrai que 100 000$, ça va être long à gagner en faisant la manche, mais t'inquiète, j'suis sûr un gros coup-là..."

Soudain, alors que les deux hommes virils se câlinaient tendrement, quelqu'un entra dans le salon de thé. Son air véhément, et son regard coléreux, effrayaient tout autant que ses jambes poilues et ses mains recouvertes d'argile, et son parfum de morue salée.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4878
  • Dollars: 84 785.16$
Sujet du message: Y a erreur, je suis pas Portugais
Publié: 29 Jan 2014 15:46

Manta était trempé par la violente pluie qui s'abattait dehors, et un éclair aveuglant accueillit son entrée.

M'sieurs-dames...

Le diablotin s'approcha du comptoir et sortit un cure-dents qu'il mit en bouche. Fumer ça encrassait les poumons, alors que mâchonner des cure-dents ça causait peu de torts. En plus ça donnait un air classe à peu de frais. Il sortit de sa poche une petite boule de poils trempée et tremblante qu'il posa sur son épaule.

Sssh Isaac, c'est fini, on est au sec.

Voyant qu'il n'y avait personne pour le servir, Manta allait commençait à gueuler, lorsqu'il aperçut Abraham et Max assis à une banquette. Ceux-ci avaient interrompu leur discussion pour le regarder. Le vieux avait en particulier l'air anxieux. Un rictus s'étira sur le visage du diablotin.
Il vint s'asseoir à côté de Max, le bousculant légèrement pour bien se retrouver face à Abraham.


Salut les gars, ça vous dérange si je me joins à vous ? C'est sympa ici, je crois bien ne jamais être venu.
...
Oh, Max, c'est pas toi le proprio ? Une bière c'est possible ? Et du fromage pour mon rat, si t'as ? Ajouta Manta en montrant l'animal sur son épaule qui semblait se recoiffer.




Image

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Pourquoi qu'tu pues la morue alors?
Publié: 29 Jan 2014 20:23

Abraham 95 regarda Manta avec inquiétude. En effet, ce rictus le rendait nerveux. Bien que soulagé qu'il ne s'agisse finalement pas d'un de ces usuriers qui en voulaient à ses tibias, il éprouvait un drôle de sentiment, une impression d'étrange inquiétude, ou un truc dans le genre.
Le vieux se gratta la barbe, et y trouva du fromage, qu'il donna à Isaac, le rat de Manta (qui portait la kippa, allez savoir pourquoi).


"Et au fait, qu'est devenu le rat pestiféré qu'avait déposé chez toi un mystérieux inconnu?" demanda-t-il innocemment avant de remarquer les bubons purulents qui s'étaient développés sous les aisselles du rongeurs; il cessa alors de le caresser, et s'essuya la main, sans attendre de réponse de la part de Manta.
C'est alors que quelque chose le frappa. Il se demanda pourquoi Manta avait les mains recouvertes d'argile. Soit il travaillait pour les Portugais, et dans ce cas-là, le vieux était en danger, soit il avait été voir Heinrich, personnalité obscure de la nuit SCéenne.
Cette dernière option n'arrangeait pas beaucoup Abe, mais elle était tout de même légèrement préférable.
Le clodo remarqua alors un cheveux d'une couleur indéfinissable, mais unique, qui prouvait que le diablotin était bien au courant du projet.

Quand Max partit chercher une bière derrière les fagots (qu'il avait ramassé la veille dans la forêt, déguisé en vieille paysanne), Abe prit Manta à part, et lui dit:


"Écoute, Manta, j'ai vraiment besoin du fric que me rapportera ce gros coup. Ils vont me casser les jambes, mes jambes ! Si tu veux, on peut partager, mais faudra exiger plus de fric. Sinon, je devrais te passer dessus, tout simplement."

C'est malin, maintenant je vais devoir trouver ce que sera mon grand coup...




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4878
  • Dollars: 84 785.16$
Sujet du message: A Ogden ça sent la morue jusque dans le cœur des frites
Publié: 29 Jan 2014 23:58

Tout en grattant le menton d'Isaac, ce que l'animal semblait apprécier, Manta resta un moment sans rien dire. Il jubilait quelque peu intérieurement, même s'il avait juré de mener les choses de manière fort professionnelle, et attendit que quelques gouttes de sueur perlent sur le front d'Abraham pour commencer à parler:

J'ai un certain sens de l'honneur, tu le sais bien, j'ai eu un certain passé de responsabilités dans cette contrée. Mais voilà, c'est du passé.
Je remplis maintenant des missions qui peuvent se montrer plus... Lucratives.

Seulement je suis une certaine avant-garde plus, euh, diplomate, vois-tu. Je te connais bien, déjà, et je peux me montrer persuasif sans avoir recours à la violence. Sauf si je n'ai plus d'autres choix.

Pour appuyer ses propos, Manta révéla négligemment le holster qu'il portait, avant de se raviser lorsque Max revint avec la bière.
Avant que celui-ci ne puisse se rasseoir, le diablotin s'indigna:


Qu'est-ce que c'est que cette bière ? De la Lolotte de Capital ? Je ne bois que de la Shelbyvillienne, ramène-moi autre chose que cette pisse ! :x

Une fois Max reparti en grommelant, Manta se pencha vers Abraham en baissant le ton:
En souvenir du passé je peux écouter ton offre. Mes employeurs m'ont pris à la légère, je te conseille de ne pas faire la même erreur.




Image

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: N'empêche, c'que t'es poilu...
Publié: 30 Jan 2014 20:01

Abraham 95 commençait à éprouver un profond malaise à devoir partager son plan avec Manta; et surtout, ça le faisait bien chier. Max revint trop rapidement cette fois-ci pour qu'ils puissent discuter. Faut dire qu'on l'envoyait chier quand il se ramenait avec une bière de derrière les fagots, ses beaux fagots si bien entretenus. Alors il avait pris la première bière Shelbyvillienne qui lui tombait sous la main, et l'avait posé près de Manta.
Sachant que Max ne fumait pas, Abe proposa au diablotin d'aller s'en griller une dehors (enfin, eux non plus ne fumaient pas, vous me direz, mais c'est une putain de ruse, vous comprenez vraiment que dalle).


"Bon, écoute, j'ai une idée pour augmenter considérablement les gains... Faut faire une putain de campagne publicitaire... Pour le Girls! Girls! Girls!, évidemment. Prétendre qu'il va fermer, qu'y a un nouvel arrivage de fille, foutre des affiches partout...
Et après, grâce à ce que nous aura concocté Heinrich, on s'introduit dans le club, et on subtilise l'argent. Grâce à une petite enquête, j'ai appris qu'ils avaient un gain quotidien de 100 000 $ !! Oui ! Et dès 3h30, ils l'entreposent dans un coffre dans le bureau du directeur.
Au fait, tu sais forcer un coffre?"

Abe commençait à se les geler sous la pluie. Soudain, il vit Max à la fenêtre en train de les regarder avec l'air de l'enfant voyant sa mère partir au loin.
Le vieux prit discrètement un mégot de cigarette dans la poubelle d'à côté, l'alluma, et fit semblant de fumer.


"Coucou, Max ! On arrive tout de suite."

Ils durent rentrer pour ne pas éveiller son attention. Abe connaissait l'appétit cupide du blondin, il ne voulait l'éveiller.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4878
  • Dollars: 84 785.16$
Sujet du message: Je me suis un peu laissé aller ces temps-ci...
Publié: 31 Jan 2014 18:13

Manta aurait apprécié plus de détails concernant le plan d'Abraham. Il y avait encore trop d'inconnues. Mais il n'était pas totalement libre de parler aux côtés de Max.
Le diablotin tenta alors d'utiliser pour la première fois une arcane maléfique qu'il n'avait encore jamais pratiqué: la télépathie. En se concentrant de toutes ses forces, Manta décupla ses ondes bêta et les projeta sur le vieux. Celui-ci tressaillit, mais cela aurait pu tout aussi bien être la conséquence d'un courant d'air.


Abraham ? Ecoute-moi, ne panique pas. J'ai compris que Max ne devait pas être au courant de notre histoire.
Mais j'ai besoin de toutes les informations avant de te suivre. Qui est ce Heinrich ? Es-tu sûr de lui ? Pourquoi faire de la pub pour ce bordel et ainsi se faire repérer alors qu'ils ont déjà des recettes journalières de 100000$ selon toi ?
Pour le coffre j'ai aussi besoin des détails. Selon ses caractéristiques il me faudra un simple burin, un chalumeau ou bien -et je préférerais l'éviter- carrément des explosifs.
Réponds-moi Abe, nous sommes normalement sur le même canal.


L'exercice avait épuisé Manta, et Max trouvait curieux le silence qui s'était installé (ça et les mimiques à grands renforts de sourcils froncés de Manta).
Abraham, lui, saignait du nez. Mais cela aurait pu tout aussi bien être la conséquence d'un courant d'air. Avec le vieux, on ne savait jamais.




Image

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Misère...
Publié: 01 Fév 2014 14:35

Abraham 95 se les caillait. Qu'est-ce que c'était que ce salon de thé à la con, sans aucune isolation, ni le moindre radiateur? On voyait bien à quel point le proprio était un rapiat, preuve s'il en fallait une, qu'on ne pouvait vraiment lui faire confiance.
Le vieux se mit même à saigner du nez. Il se moucha un grand coup (avec un mouchoir, hélas pour Max, un poil trop petit), renversa la tête en arrière, et se pinça le nez.
Ce vieil homme avait souvent, malgré lui, des saignements de nez à cause du froid.

Puis il répondit à Manta.


Mais bordel de merde, tu... Tu connaissais pas Heinrich? Mais ça veut dire que je t'ai tout révélé pour rien... Putain...
Bon. T'as pas l'air d'avoir tout compris. Je dois rembourser un prêt de 100 000$. Si on fait moit'-moit', j'aurais que 50 000 $ à donner à mon usurier, bordel !
De toute façon, t'inquiète pas pour les soupçons, Heinrich va pour arranger.
Allons le voir. Il aime bien squatter les locaux de l'UPPTSC, depuis que plus personne n'y va.


Abe se leva alors, et s'excusa auprès de Max. Il avait d'importantes affaires à régler. Il lui fit un baise-main, et s'en alla.
Mais avant se sortir, il fit un clin d’œil coquin à Manta.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4878
  • Dollars: 84 785.16$
Sujet du message: Au moins je ne pue pas trop, moi.
Publié: 02 Fév 2014 15:08

Manta se leva à son tour, laissa 50$ sur la table et fit un signe de tête à Max.

Dehors, il faisait maintenant nuit. Le diablotin réajusta son col, remit Isaac dans sa poche et sortit un autre cure-dent. Il appréciait la tournure que prenaient les choses. Il aurait bien sûr aimé jouer plus longtemps avec les nerfs d'Abraham, mais ses employeurs seraient bientôt satisfaits. Bien organisé, ce casse permettrait de les rembourser. Et ce sans verser une goutte de sang, c'est qui le patron ?

Bon, il était toujours possible de se débarrasser du vieux et d'empocher sa part avant de mettre les voiles.

Manta laissa son regard se perdre au loin. L'avenue n'était que faiblement éclairée, les boutiques autrefois animées affichaient toutes des pancartes "A Vendre" et autres "Cessation d'activité". Un clochard chantait ce qui semblait être une version grivoise de l'Internationale au loin.
Avant de rejoindre le point de rendez-vous, Manta sorti son portable.


Alô patrão ?




Image

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4878
  • Dollars: 84 785.16$
Sujet du message: Because we left the taps, running for a hundred years
Publié: 27 Jan 2015 19:59

Manta était un peu sonné. Et plutôt crevé, il avait l'impression de courir depuis un an maintenant*. Ils avaient tous débarqués de... En fait il ne savait pas bien ce qu'il faisait là. Il reconnu Falco et sursauta, Abraham était assis en face de lui, Souffle Silencieux à sa gauche (il lui manquait une oreille, d'ailleurs).

On est où ? Dit-il bêtement.

Dans le resto où vous étiez aux origines. Fit une voix caverneuse derrière le diablotin.
En se retournant il vit un grand triangle et réprima un cri.


Ah oui, merde, forcément. Bon, pour la faire courte vous avez mis fin à un paradoxe temporel et retrouvé votre ligne temporelle habituelle. La dernière chose dont vous devez vous souvenir c'est votre combat contre le démon-Falco -Falco sursauta- Sauf que juste après vous avez foutu le dawa dans mes entrailles temporelles, vous vous êtes bien amusés mais il était temps que ça s'arrête.

Mais, et Falco ? Et notre fusion avec Manta ? Et on devrait pas être à Mono ? Demanda Abraham, un peu paumé.

Oui oh, ça va, je vais pas tout vous raconter ça prendrait trop de temps (même pour moi !). Alors si, juste une chose, je me suis occupé du démon qui vous causait du souci tant que j'y étais, c'est pour moi c'est cadeau. SAUF que maintenant il va falloir me compenser, et avec les intérêts s'il-vous-plaît ! C'est le service que je vous avais demandé, vous vous souvenez ?

Personne ne dit mot (sauf Abraham qui rota par accident).

Ah oui, c'est vrai je suis con, vous vous souvenez pas ! Bon, peu importe, ouvrez vos esgourdes pour le petit service que j'ai à vous demander les chéris...


* LOL




Image

Abraham 95

Nouvel Immortel

Citoyen de Monorail City

Citoyen de Springfield

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message: Ça m'fatigue d'écrire autant d'conneries, moi...
Publié: 31 Jan 2015 19:29

Abraham 95, qui était un peu ballonné, et surpris par toutes ces conneries, regarda le Triangle dans les yeux. Enfin, dans l’œil, plutôt, vu qu'il l'avait unique. Étrange ce type. En plus il avait franchement pas l'air à l'aise d'être ici.
Mais bon, puisque visiblement ils lui devaient un service, et que malgré une certaine tendance à la débauche et peu d'hésitation devant un meurtre, Abe était un gars qui tenait toujours sa parole, fallait voir ce qu'il leur voulait.


"Il faudrait que vous réussissez à localiser et à neutraliser un astrolabe, fait de jade-par-seconde (une matière spatiotemporelle qui se comporte assez bizarrement). Je sais qu'il est dans la contrée, mais il m'est très difficile de rester dans les parages, je vous l'ai déjà dit à l'époque, c'est comme si vous, vous vous installiez dans une de vos cellules. C'est assez instable.
C'est assez urgent. Une troupe de ce que vos experts en forces démoniaques appellent des "démons profugides", c'est-à-dire des démons vagabonds venant d'un univers tout-à-fait différent de celui que vous aviez affronté, essayent de le récupérer."


Souffle Silencieux, en qualité de chaman amérindien, acquiesçait l'étrange entité équilatérale d'un air d'universitaire sérieux, tandis que Falco, Manta et Abe se regardaient comme les trois cancres qui se souviennent qu'ils ont cette matière là à valider qu'à la fin du semestre et se rende en panique au dernier CM.

"- Ne vous inquiétez pas, ce ne sont pas des démons bien méchants; ils sont de niveau 1, ce qui est à peu près le classement donnés par les "démons" aux humains lorsque ces derniers s'aventurent dans les univers démoniques.
Il semblerait que c'est ce qu'a fait un certain Ulugh Beg, un astronome médiéval, et accessoirement sultan de Samarcande, que la troupe de démons vénèrent.


- Ils vénèrent un sultan timouride? s'interloqua Falco, qui était on le sait de loin le plus cultivé du groupe, du moins en ce qui concerne les sciences exactes.

- Et alors? Les shintoïstes ou les maoris vénèrent bien des démons, ça me semble normal d'être facilement impressionné quand quelqu'un débarque chez vous depuis un autre univers !
Et justement, c'est grâce à l'astrolabe qu'Ulugh Beg a réussi à réussi à voyager jusque chez les profugides. C'est pour ça qu'ils ne doivent pas le récupérer, ils feraient plein de trou dans l'espace-temps, comme ils aiment tant le faire..."


Les quatre amis étaient bien embêtés de tout cela, ça leur apprendrait à prendre des engagements à la légère; ils jurèrent, mais un peu tard, qu'on ne les y prendrait plus (KOM CE CON 2 KORBO DS LA FLABE LOL !!!!).

"- Ouais, mais mon pote, comment qu'on fait pour les reconnaître ces démons de merde, putain?

- OH !! COMMENT TU M'PARLES LÀ?!!? J'suis Créateur de ton univers mec, tu crois qu'tu peux v'nir, et me parler comme un charretier? Non mais je rêve !!
Bref... Comme c'est des profugides, ils ont pas besoin de dépenser d'énergie pour rester dans un univers étranger, pas besoin de posséder d'être humain, donc ils sont encore sous leur forme originelle, même s'ils se sont sûrement déguisés. Vous les reconnaîtrez facilement. Leur chef se fait appeler Yonoqlari Ko'k, si ça peut vous aider.
Allez, schuss les jeunes,
lança le grand Isolèce avec nonchalance avant de disparaître instantanément.

- Chelou ce type..."

Souffle Silencieux, Falco, Manta et Abe se retrouvèrent donc seuls dans le Lard Lad Donuts, tout penauds, les bras ballants.
Tous ses voyages temporels, dont ils ne se souvenaient certes pas, leur avait creusé méchamment l'appétit. Heureusement, ils étaient dans un salon de thé.
Sans aucune gêne, ils se servirent en pâtisseries et viennoiseries, un peu sèches, il faut le dire. Aucun employé ne semblant présent pour les accueillir (ou plutôt pour les arrêter), on pouvait se demander depuis combien de temps le lieu était à l'abandon.

Pas si longtemps apparemment. Se saisissant d'un journal à disposition des clients sur le comptoir, Abe remarqua, en plus de quelques actualités tragiques, une date fort surprenante.


"Eh mais on en est 2015 les gars !! Comment ça se fait?? s'écria-t-il avant de bégayer, Oon-on-on était en 2014 non? J'suis pas fou?"

Suite.




"One Wig Is What It's All About."
mmôôberrrgbeuwarrrrrghhhhhh
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 12 sur 12 [ 178 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !

cron