L'Homme est-il défini par ses pensées ou par ses actes ?


 Page 1 sur 2 [ 28 messages ] 
Auteur Message

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7222
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 13 000.20$
Sujet du message: L'Homme est-il défini par ses pensées ou par ses actes ?
Publié: 14 Juil 2010 15:52

La question est simple, sommes-nous ce que nous pensons, ou ce que nous paraissons.

Je suis moi-même partagé. En tant que gros qui pense beaucoup et agit peu, il m'est difficile d'accepter l'opinion courante qui veut que nos actes nous définissent. En effet, une telle conclusion donne la priorité à autrui. Nous sommes ce que les autres voient, perçoivent de nous. Cela signifie, grossièrement résumé, que être = paraître.

Si la vision négative d'une personne par rapport aux étrangers ne se reflète pas dans ses paroles ou actes, on doit donc en conclure qu'elle n'est pas raciste ? Hum.

Néanmoins, ça soulève une autre question, à savoir : s'il n'y a personne pour nous juger, qui sommes-nous ?
Nous appartenons à une famille, à un cercle d'amis, à une société et ce sont nos actions qui définissent qui nous sommes dans ces groupes, et non nos pensées.

Bref, vous l'aurez compris, je suis partagé. M'est avis que nous devons prendre en compte les deux données (pensées, actes) mais également le rapport entre les deux.
En espérant que votre jugement ne sera pas si flou que le mien.

Lucilou

Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6255
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 397 924.61$
Sujet du message:
Publié: 14 Juil 2010 17:48

Tu devrais lire "Le diable et le bon dieu" de Sartre. Ca ne répondra pas forcément à tes questions mais ça te fera réfléchir sur ce sujet.

Je n'ai pas vraiment de réponse à apporter, même si je penche plutôt du côté des actes. Au sens où, si on se définit uniquement par ses pensées quelque part c'est trop "facile", pas besoin de faire beaucoup d'efforts... Par exemple si dans mon coeur je suis écolo et que dans ma vie quotidienne je ne fais aucun effort à ce sujet, je vois pas vraiment l'intérêt de se clamer écolo. A la limite quelqu'un qui se dit écolo juste pour être à la mode, au final il pourrira peut être moins la planète, et finalement tant mieux non ?
En prenant les choses à l'inverse : si un gars a des pulsions violentes mais qu'il fait tout ce qu'il peut pour les canaliser (je sais pas moi, faire de la méditation, du sport, aller voir un psy...), c'est quand même moins pire que si il se défoulait sur sa femme ou ses enfants.
Peut être que tout ça est simplement dû au fait que les pensées c'est privé, intime, à la limite personne est sensé les connaitre; alors que les actes ont une influence sur les autres, ils s'inscrivent dans le réel, dans l'histoire en quelque sorte... ça leur donne plus de poids.

Detax

Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Mars 2009 22:32
  • Messages: 1743
  • Localisation: Dans un champignon hallucinogène dans le parc de Capital City.
  • Ancien Pseudo: DomiNique Grosse Canne
  • Dollars: 995.00$
Sujet du message:
Publié: 15 Juil 2010 14:01

Ca me semble logique que ca soit les actes...

Les actes peuvent ilfluencer la personnalité(ainsi que les pensés) et aussi changer quelque chose d'une autre personne...Ce sont une chose bien réelle que d'autre personne on accès,pas comme la pensés...

Du coup,il est quand même bien de ne pas faire ce que disent nos pensés(si elle sont mauvaises) et de faire un effort...C'est quand même mieux de penser des trucs "bien" et faire des trucs "mauvais".Vous me suivez?

Enfin,pour conclure a cette question...Nous sommes jugés par nos actes et non pas par nos pensées...




Capital City, c'est plus fort que toi!

Image

Bouboulle

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Déc 2009 17:24
  • Messages: 281
  • Localisation: Chez Moe
  • Dollars: 1 613.51$
Sujet du message:
Publié: 15 Juil 2010 19:55

On n'est jugés par nos actes.
Car on peut toujours penser mais dans le feu de l'action on ne réflichie pas.
On peut toujours se questionner sur la vie ça n'avancera à rien.
Moi je pense qu'il faut attendre que les actes viennent tout seul et que tu dois les régler.
Le destin nous donne tous des moments autant ne pas rester à rien faire.

J'ai aussi un autre exemple quand tu t'imagine en train d'aider ton ami qui se fait frapper tu pense que tu va faire exactement ça quand ça va arriver mais c'est pa toujours le cas.

Citer:
s'il n'y a personne pour nous juger, qui sommes-nous ?

Justement il ya peut être une personne qui peut en juger, Dieu, non ? Car ce qui ne croivent pas en Dieu se foute de ce qui peut leur arriver après la mort (enfer, paradis) donc certaines de ces personnes font de mauvais actes et ne réflechissent pas. Moi je crois en Dieu donc je fais des actes même si personne ne peut en témoigner.


PS= J'avoue ce que j'ai écris est peut être assez confus. :?




Image

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7222
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 13 000.20$
Sujet du message:
Publié: 15 Juil 2010 20:54

Lucilou a écrit:
Tu devrais lire "Le diable et le bon dieu" de Sartre. Ca ne répondra pas forcément à tes questions mais ça te fera réfléchir sur ce sujet.


Je prends note, merci. ;)

L'interprétation paraîtra peut-être déplacée, mais on en vient plus ou moins à dire que si personne ne voit ce qu'on fait, notre acte n'a aucun sens. Sans le regard des autres, l'Homme n'est rien. L'Homme n'existe qu'au travers des yeux de chacun, donc ?
Si je tue un SDF et que personne ne s'en soucie, que le bougre ne connaissait personne et que ça n'influence rien de chez rien, pas même mon caractère, suis-je un meurtrier ? C'est un peu une variante de la question "un bruit existe-t-il si personne n'est là pour l'écouter ?".

le faucheur a écrit:
Les actes peuvent ilfluencer la personnalité(ainsi que les pensés) et aussi changer quelque chose d'une autre personne...


L'influence des actes sur les pensées est ce qu'on appelle l'expérience, grosso modo. Donc tu as raison sur ce point, mais l'inverse est vrai. Mes pensées influeront mes actes bien entendu. Tout acte est réfléchi, ne serait-ce qu'une seconde (exceptés peut-être ce qui est du registre de l'instinct), ta manière de penser conditionnera la manière donc tu agis.

Citer:
Enfin,pour conclure a cette question...Nous sommes jugés par nos actes et non pas par nos pensées...


Attention, définir et juger ne sont pas des synonymes.

Bouboulle a écrit:
Justement il ya peut être une personne qui peut en juger, Dieu, non ? Car ce qui ne croivent pas en Dieu se foute de ce qui peut leur arriver après la mort (enfer, paradis) donc certaines de ces personnes font de mauvais actes et ne réflechissent pas. Moi je crois en Dieu donc je fais des actes même si personne ne peut en témoigner.


Je peux donc être deux personnes différentes à la fois. Si je suis un petit mec sans histoire, et que le soir j'égorge des lapins nains, je suis un gentil gars pour tout le monde et un sale garnement sadique pour Dieu. Mais qui suis-je réellement ?

PS : Lucilou, à vrai dire je n'ai rien à répondre à ton message. Je ne peux pas te contredire mais je ne peux pas entièrement t'approuver. Paradoxal je sais.

EDIT : ah, et je suis désolé si mes questions ou raisonnements peuvent sembler grotesque, mais je ne suis qu'un enfant qui essaye de trouver des réponses à ses questions. :)

Lucilou

Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6255
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 397 924.61$
Sujet du message:
Publié: 15 Juil 2010 21:58

Je ne trouve pas cette discussion grotesque ou ridicule, et d'ailleurs je trouve ça normal d'avoir de la difficulté à dire clairement son avis et à trouver des solutions... Des philosophes n'arrivent pas forcément à répondre à cette question alors y'a pas de raison de se trouver ridicules ! :)

J-J, je comprends que tu orientes ta réflexion par rapport à autrui (suis je défini par les autres, en gros). Certaines théories de l'identité sont un peu reliées à ça : mon identité c'est ce que je suis, en relation aux autres.
Bon.
En fait moi je réfléchis par vraiment à ça, parce que ça me dépasse un peu tout simplement.
Dans mon précédent message ce paramètre n'est pas pris en compte. Au sens où mon acte, je le vois par rapport à moi. Et non à la perception qu'autrui en a, de ce qu'autrui en pense. Si j'ai envie d'égorger des lapins nains et que ça reste une pensée, ça me regarde. J'ai aussi l'impression d'avoir un certain contrôle sur moi même. Si j'égorge vraiment des lapins nains en cachette, ça ne regarde que moi du coup (et les pauvres lapins nains :( ), sauf que je serais consciente de ça et que je n'aurai pas la même perception de moi même. Mmmh enfin je sais pas, je me rends compte que c'est très judéo chrétien ce que je dis :o le bien, le mal, si tu maîtrises le mal tu es bon.... :dingue:

Eric Théodore Cartman

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 19 Avr 2010 2:42
  • Messages: 263
  • Localisation: Capital City et dans les rues de SC!!
  • Titre: Ta mère en short!
  • Ancien Pseudo: Zenith
  • Dollars: 2 033.10$
Sujet du message:
Publié: 15 Juil 2010 22:04

par ses actes plus ou moins.
l'homme est juger par sa facon d'agir,son comportement,ses qualites,ses defauts et plus encore :)




Image

Les rousses n'ont pas d'âme...

Bouboulle

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Déc 2009 17:24
  • Messages: 281
  • Localisation: Chez Moe
  • Dollars: 1 613.51$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 12:27

John-John a écrit:
Bouboulle a écrit:
Justement il ya peut être une personne qui peut en juger, Dieu, non ? Car ce qui ne croivent pas en Dieu se foute de ce qui peut leur arriver après la mort (enfer, paradis) donc certaines de ces personnes font de mauvais actes et ne réflechissent pas. Moi je crois en Dieu donc je fais des actes même si personne ne peut en témoigner.


Je peux donc être deux personnes différentes à la fois. Si je suis un petit mec sans histoire, et que le soir j'égorge des lapins nains, je suis un gentil gars pour tout le monde et un sale garnement sadique pour Dieu. Mais qui suis-je réellement ?



Ah, comment expliquer ? Pour commencer Dieu nous permet de faire un raisonnement.
Aussi, pourquoi égorgerai tu des lapins nains ? Le méritaient ils ?
C'est comme déplumer un oiseau déjà mort par plaisir enfin non ça c'est autre chose. :S
Toute façon je ne suis pas chrétien où quoi que ce soit mais je me dit juste pourquoi je ferai ça et si il le méritai (car je suis très rancunier).

Aussi une autre chose est ce que tu te sentirai bien après avoir tué des lapins nains (si oui ça c'est un problème psychologique où que les lapins nains ont fait quelque chose de très mal sur toi où sur tes proches).
Bon je prend un autre exemple que les lapins nains.
Tu casse un jeu vidéo d'une personne que tu ne connais pas en le faisan exprès après avoir fait ce geste tu fait un raisonnement "Pourquoi j'ai fait ça ? Il doit être mal maintenant..."

Mais on peut toujours réparer son erreur pour cet exemple il suffit de s'excuser infiniment et de rembourser (n'empêche ça doit être cher).
Pour les lapins nains morts il n'en n y a plus aucun.

Désolé si tu ne comprends rien car tout ça est sorti tout seul et je n'y est pas réfléchi (enfin si j'ai compris quand même ce que j'ai mi !)

PS= Je serai d'accord si tu me dit que ce message est parti dans le délire du sujet.

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7222
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 13 000.20$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 13:03

Lucilou a écrit:
En fait moi je réfléchis par vraiment à ça, parce que ça me dépasse un peu tout simplement.
Dans mon précédent message ce paramètre n'est pas pris en compte. Au sens où mon acte, je le vois par rapport à moi. Et non à la perception qu'autrui en a, de ce qu'autrui en pense. Si j'ai envie d'égorger des lapins nains et que ça reste une pensée, ça me regarde. J'ai aussi l'impression d'avoir un certain contrôle sur moi même. Si j'égorge vraiment des lapins nains en cachette, ça ne regarde que moi du coup (et les pauvres lapins nains :( ), sauf que je serais consciente de ça et que je n'aurai pas la même perception de moi même. Mmmh enfin je sais pas, je me rends compte que c'est très judéo chrétien ce que je dis :o le bien, le mal, si tu maîtrises le mal tu es bon.... :dingue:


Donc si tu égorges des lapins nains (pourquoi on dit pas lapins de petite taille ?) tu es une sadique, on est d'accord. Et pourtant, ces lapins n'avaient pas de "famille", personne ne t'a vu faire ça... En quoi est-ce plus concret que les pensées (si tant est que ça l'est) ?

Si un acte n'a pas la moindre répercussion, en quoi nous définit-il mieux qu'une pensée ?

--------------------------------------------------

Bouboulle, je crois que tu t'éloignes du sujet. J'égorge des lapins nains car je prends plaisir à les voir souffrir, ça me procure un sentiment de contrôle, de toute puissance, qui me fait oublier un court instant que ma femme m'a quitté et que j'ai été viré.
Chacun de nos actes est égoïste, que ce soit le fait de tuer une personne en la bourrant d'un cocktail explosif Mentos - Coca ou de lui offrir un cadeau. Là n'est pas le débat.

Si je révèle mes actes, aux yeux de Dieu je suis un pécheur, aux yeux des gens normaux je suis un monstre et aux yeux des détraqués je suis un type normal. Alors qui suis-je réellement ?

PS : je ne tue pas de lapins nains.

El_Barto20

Légende

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 15 Sep 2004 14:01
  • Messages: 4476
  • Dollars: -1 910.00$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 13:22

Citer:
Donc si tu égorges des lapins nains (pourquoi on dit pas lapins de petite taille ?) tu es une sadique, on est d'accord. Et pourtant, ces lapins n'avaient pas de "famille", personne ne t'a vu faire ça... En quoi est-ce plus concret que les pensées (si tant est que ça l'est) ?


La différence c'est le passage à l'acte.
Tu as peut-être déjà eu l'idée fugitive de vouloir tuer quelqu'un ? Ca fait de toi un criminel ?
J'aime bien ce que dit Lucilou sur le contrôle de ses pensées.
On peut très bien imaginer avoir des pensées horribles, mais si on resiste à cette pensée, à ses "pulsions" on est pas une personne horrible : au contraire.

Citer:
Si je révèle mes actes, aux yeux de Dieu je suis un pécheur, aux yeux des gens normaux je suis un monstre et aux yeux des détraqués je suis un type normal. Alors qui suis-je réellement ?


C'est à cause de cette subjectivité de chacun qu'on peut pas imaginer se définir en fonction des autres. En revanche on peut se dire qu'on se definit en fonction de sa propre morale (qui elle s'est construite au contact des autres et par rapport à notre education... etc)


Citer:
Si un acte n'a pas la moindre répercussion, en quoi nous définit-il mieux qu'une pensée ?


En plus je ne pense pas qu'aucun acte soit sans repercussion (si tu tues des lapins nains, ca aura une répercussion sur la vision que tu as de toi).




Bienvenue sur SimpsonsCity.

Lucilou

Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6255
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 397 924.61$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 15:13

Voilà, c'est ça que je voulais dire ! Merci Barto ! ^^)

Je vais donner un autre exemple tout con mais peut être plus facile à comprendre :
Je suis stressée et triste. Même si j'ai pas faim, j'ai suuuuper envie de manger une cochonnerie (du chocolat, une glace, des biscuits...).
1) J'y pense j'y pense, et puis finalement je résiste et je ne mange rien.
2) Je file directos dans la cuisine, je me goinfre d'un paquet entier de granola, de palets bretons au beurre et d'un tablette de crunch.

Et je suis toute seule là, personne me voit ! Donc mon acte en 2) ne sera connu de personne et n'aura aucune influence pour autrui.
Pourtant suite à l'acte 2) je culpabilise et je me sens comme une grosse merde. Mon acte a donc modifié l'image que j'ai de moi même sans que le regard des autres ne soit impliqué.

C'est un exemple beaucoup plus parlant pour moi que tuer des lapins nains bizarrement ! :D :oops:

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7222
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 13 000.20$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 19:58

Veuillez m'excuser, sur ce coup-là c'est moi qui suis parti à la dérive, je me suis un peu emmêlé les pinceaux en confondant l'acte en lui-même et la façon dont il est perçu.

El_Barto20 a écrit:
J'aime bien ce que dit Lucilou sur le contrôle de ses pensées.
On peut très bien imaginer avoir des pensées horribles, mais si on resiste à cette pensée, à ses "pulsions" on est pas une personne horrible : au contraire.


On a des pensées déplacées, morbides. On réussit à retenir ses pulsions et c'est ce qui fait qu'on ne peut pas être considéré comme meurtrier, ce terme désignant une personne passée à l'acte, mais mentalement c'est du kif kif. Si je regarde chaque personne en imaginant leur faire du mal mais que je ne réalise jamais ces fantasmes, ne suis-je pas tout de même une horrible personne ?

Je suis d'accord avec ça Lucilou, et ça confirme le fait qu'une personne, seule, continue à exister : ses actes ont une influence sur elle-même.
Maintenant, imaginons que tu choisisses le point numéro 1 : ne pas te goinfrer (choix regrettable :(), cette décision influencera ta personnalité, tu seras fière de toi. Cette simple pensée est concrète et aura tout autant d'influence que l'acte, non ?

M'enfin, si vous jouez sur les mots, vous pouvez me dire que le fait de ne pas manger est un acte en soi. :D

Lucilou

Immortel

Citoyen de Springfield

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6255
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 397 924.61$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 21:08

John-John a écrit:
Maintenant, imaginons que tu choisisses le point numéro 1 : ne pas te goinfrer (choix regrettable :(), cette décision influencera ta personnalité, tu seras fière de toi. Cette simple pensée est concrète et aura tout autant d'influence que l'acte, non ?


Heu... Ouais :D


John-John a écrit:
M'enfin, si vous jouez sur les mots, vous pouvez me dire que le fait de ne pas manger est un acte en soi. :D


Heu... Ouais :lol:

Monkey D Luffy

Little Star

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 13 Nov 2009 18:23
  • Messages: 1064
  • Localisation: Dans ton dossier caché C:\windows\system32\porn
  • Titre: Droguée professionelle
  • Ancien Pseudo: Kenny McCormick
  • Dollars: 1 926.00$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 21:38

J'espere que ce que je vais dire n'est pas HS,mais bon.

Je pense que c'est surtout par les actes. Car ce qui nous différencie des autres espèces, c'est bien ce que nous faisons, non ?

Ou suis Hors-sujet ? :P




J'AI UNE PAGE FACEBOOK PUTAIN !!!!!!!!

"...Les russes ont pleins d'armes !"

John-John

Illustre Immortel

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Juil 2009 13:44
  • Messages: 7222
  • Localisation: Ma maison en pain d'épice à Shelbyville
  • Emploi: Rockstar
  • Dollars: 13 000.20$
Sujet du message:
Publié: 16 Juil 2010 21:48

D'après un éminent scientifique (Jean-Marie Bigard), les trois grandes différences entre l'Homme et l'animal (donc les autres espèces) sont la conscience : l'Homme a conscience de sa conscience ; le langage ; et la mort : il sait qu'il va mourir.

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 2 [ 28 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !