Le suicide assisté.


 Page 1 sur 8 [ 120 messages ] 

Pour ou contre le suicide assisté.


56%

[ 58 ]

44%

[ 45 ]

Nombre total de votes : 103

Auteur Message

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message: Le suicide assisté.
Publié: 15 Jan 2005 4:09

Bon, on parle de plus en plus de légaliser le suicide assister. Là un gros débat fait rage. D'un côté le camp du Pour préconise le droit de mort, le droit de vivre dignement (pour les malades)... De l'autre le Contre qui a peur que des gens en dépression passagère utilise le système, que les gouvernements arrête d'investir dans la recherche pour certaines maladies considérés comme "incurables"... Bref là, au Québec on est indécit, même si 60% de la population est en faveur.

Personnelemnt, je suis tout à fait d'accord en autant que ça soit gèré entièrement par le gouvernement. Les entreprises privatisés de ce genre comme "Dignitas" en Suisse, c'est terrible. Rien n'est fait pour le patient, leur seul but: nous vendre la mort le plus rapidement possible.

Cependant, même dans les Pour, ya un autre débat. Est-ce que l'on devrait laisser le privilège qu'aux personnes avec de grandes maladies physique ou l'étendre aux personnes atteintes de personnes psychologiques ? Ou même à toute la population qui veulent vraiment mourrir. Personnelement, je crois que je serai en faveur de la mort pour toute personne qui veut sérieusment mourrir après qu'un psychologue ait certifié que le problème de la personne est vraiment sérieu.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

Lucilou

Immortel

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6372
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 46 924.61$
Sujet du message:
Publié: 15 Jan 2005 12:26

Mmmm... c'est un débat intéressant... je pense que si ça touche les gens ce genre de choses, c'est que ça nous pose à chacun la question de notre propre rapport à la mort... alors est-ce que l'humain doit accepter la mort en tant que choix délibéré? dans ce cas, est-ce que la société doit l'accepter elle aussi? parce que ce désir de mort signe l'échec de la société quelque part... :roll: (je sais pas si vous me suivez là... lol) ça peut paraître un peu morbide d'aménager des possibilités de choisir sa mort au sein de la société...
d'un autre côté, l'humain a quand même bien le droit de choisir ce genre de choses, c'est un minimum...
bon, personnellement je suis absolument pas partisane des trucs genre acharnement thérapeutique... je suis pas pour "la vie à tout prix" (je parle de moi uniquement là hein) donc bon...
effectivement si ce genre de choses est mise en place, il faut que ce soit vraiment règlementé parce que ça peut réellement laisser place à des abus ou des dérapages...
bon pour l'instant je l'avais seulement envisagé pour les personnes atteintes de graves maladies, ou en fin de vie... pour abréger leurs souffrances...
pour ce qui est des souffrances psychologiques... bon là ça me pose déjà davantage question... que dire à quelqu'un qui a envie de se suicider? il faudrait l'aider alors à ce moment-là??? :shock:
ce qui est difficile c'est d'arriver à voir si la personne est en train de prendre une réelle décision consciente et réfléchie ou si c'est un trop plein de souffrances qui peut être réglé par d'autres moyens, thérapeutiques cette fois.
il ne faut pas non plus oublier la loi de "non assistance à personne en danger"... là ce genre de choses va complètement à l'encontre de ça puisque là on assisterait la personne à mourir quoi...
enfin bon... pour conclure, personnellement je suis entièrement pour, mais là je peux l'envisager uniquement pour les maladies graves... le reste... ça me pose problème je dois avouer :?


Dernière édition par Lucilou le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

homer21

Phenomene

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 12 Oct 2004 19:59
  • Messages: 950
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message: re
Publié: 15 Jan 2005 12:39

Moi je suis pour car il y a des malades qui ne peuvent plus rien faire , ce sont des légumes(escusez moi pour cette expression) donc quand on est cloué dans un lit d'hopital et que le malade veut mettre fin a ces jours parce qu'il en a envie , je trouve qu'on doit l'écouter.
Sa me rappelle une histoire avec un français qui était paralisé et qui ne pouvait plus rien faire à part bouger son pouce(ce qui lui permetté de communiqué par ordinateur)
Il a fait une lettre au président de la république(Jacque Chirac) pour qu'on lui met fin à ces jours mais c'était un échec pour le malade car le président de la République a refusé.
Le malade a demandé l'aide de sa mère pour mettre fin à ces jours mais sa mère n'osait pas(ce qui est normal) mais elle l'a quand même fait grâce à l'aide d'un médecin.Ils ont dit qu'ils l'avaient aidé à mettre fin à ces jours car cela leur fesait pitié et une douleur de voir ce mamlade comme ça.




recherche une bonne sign pm pls^^

Dernière édition par homer21 le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

Bartins

Nouvel arrivant

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Jan 2005 20:21
  • Messages: 25
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 17 Jan 2005 14:19

Voilà un sujet fort morbide! :?
Toutefois, il est au coeur de beaucoup de débat et faire rugir de grandes polémiques.
D'un point de vue personnel, j'ai du mal à prendre part dans le sens d'une opinion générale puique chaque situation est différente et la rationalisation de la décision vis à vis de cette loi en lèsera plus d'un.
Le vote de cette loi permettra alors aux "condamnés" de reposer en paix sans plus aucune souffrance mais la réelle question est QUI est apte à décider de la mort d'autrui? le médecin? la famille? le patient lui-même?
Je pense que les abus et les erreurs seront de mises!
La mort d'une personne est, par ailleurs, un synonyme de peine.
Bien que malade, je pense que la meilleure des assistances est le soutien et l'amour des proches.
Quand bien même la maladie puisse provoquer de terribles souffrances physiques et morales, il reste ce cas irrévocable où la personne peux réellement désirer mourrir.
Ce sujet reste encore un grand débat et de toute façon, en France, il demeure majoritairement inenvisageable puisqu'en tout état de cause, l'homme essaie de jouer le rôle de "Dieu" et qu'il existe une once d'humanité dans ce pays pour laisser la nature tenir son rôle.
Paix à tous. La vie est la plus belle des choses à qui été léguée à chacun.




Fidèlement, El Bartins

Dernière édition par Bartins le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 18 Jan 2005 3:10

Oui, mais Bartin... T'es qui toi pour décider que la vie de quelqu'un vaut la peine d'être vécu ? Quand tu dis "QUI est apte à décider de la mort d'autrui? [...] le patient lui-même?", je répond OUI le patient ! C'est le patient qui vit et c'est à lui de décider si il veut vivre. Après tout, il n'a jamais demander de vivre, c'est donc à lui de décider.

Bartins a écrit:
Bien que malade, je pense que la meilleure des assistances est le soutien et l'amour des proches.

C'est une vision individualiste, ça revient à dire: "Je ne veux pas que la personne mette fin à ses jours parce que j'aime cette personne"... Personnelement si vraiment tu aimes une personne tu vas la laisser choisir elle même de ce qui est bon pour elle tout en la respectant dans ses choix.

Bartins a écrit:
l'homme essaie de jouer le rôle de "Dieu" et qu'il existe une once d'humanité dans ce pays pour laisser la nature tenir son rôle.

Nous vivons dans un monde où les raisons de vivre sont: la procrération, nos pulsions et désires et le plaisir. Si ces trois choses sont innacessibles, je crois alors que c'est la moindre des choses d'écouter la personne qui veut mourrir et de la laisser mourrir.

Le droit à la vie est une chose, mais le droit de vivre dignement en est une autre. Perso, je m'insurge contre l'anarcharnement thérapeutique pour que les proches bénificient de la présence d'une personne à son détriment.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

Lucilou

Immortel

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6372
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 46 924.61$
Sujet du message:
Publié: 18 Jan 2005 11:12

Bon une fois de plus je suis d'accord avec Lenny
Je voulais juste rajouter un petit truc :
Lenny a écrit:
Bartins a écrit:
Bien que malade, je pense que la meilleure des assistances est le soutien et l'amour des proches.

C'est une vision individualiste, ça revient à dire: "Je ne veux pas que la personne mette fin à ses jours parce que j'aime cette personne"... Personnelement si vraiment tu aimes une personne tu vas la laisser choisir elle même de ce qui est bon pour elle tout en la respectant dans ses choix.

Effectivement... malheureusement parfois on est confrontés à des situations où la maladie et la dégration deviennent tels que tout le monde (le malade et ses proches) en arrive à se poser la question "à quoi bon?"... à quoi bon s'acharner, à quoi bon faire souffrir tout le monde... tout ça pour quoi? pour rester dans l'illusion que ça va aller mieux un jour... alors qu'on sait pertinament que la situation ne peut qu'empirer?
Dans ce genre de situation, je pense que c'est d'abord le malade qui prend conscience que finalement la mort serait mieux... c'est plus difficile à accepter pour l'entourage parce que comme l'a dit Lenny, on pense un peu égoistement "non il peut pas mourir c'est pas possible ça serait trop dur pour MOI"... mais parfois même quand on en arrive à voir l'unique intérêt de la personne malade, c'est difficile d'accepter l'idée de la mort et surtout c'est culpabilisant de se dire "j'aimerais mieux que cette personne meure"... c'est quand même souhaiter la mort de quelqu'un qu'on aime, quoi... c'est pas forcément évident...
mais je persiste à dire que ça vaut mieux. les personnes qui ont vécu de graves maladies, qui ont déjà beaucoup souffert... refuser de les libérer c'est limite de la torture...


Dernière édition par Lucilou le 23 Août 2011 7:07, édité 1 fois au total.

lebourblanc

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 24 Nov 2004 8:09
  • Messages: 257
  • Localisation: biot
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 18 Jan 2005 20:20

moi je suis entierment pour car comme vous l'avez deja dit les patiens qui ont par exemple une maladie grave ou alors qu'ils sont handicapes et qu'il resteront toute leur vie dans un lit , pour eux je trouve que c'est mieux qu'il meurt ca les libererait mais aussi ils ne faut que cela relance la peine de mort
voila et je pense aussi que ca devrait etre le patient qui devrait decider de sa mort ou pas car sinon si c'est quelqu'un d'autre il ou elle pourrait faire cela par vengeance




Qui ne pête ni ne rote est voué à l'explosion

Dernière édition par lebourblanc le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Bartins

Nouvel arrivant

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Jan 2005 20:21
  • Messages: 25
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 19 Jan 2005 17:31

Cher Lenny,

"C'est le patient qui vit et c'est à lui de décider si il veut vivre. Après tout, il n'a jamais demander de vivre, c'est donc à lui de décider"
Je trouve ces propos assez grotesque car il existe dans tes paroles une notion pessimiste qui cautionne la solution de facilité, autrement dit, la mort.

Tu penses peut-être que mon point de vue est égoiste mais encore faut-il savoir si le patient est atteint d'une souffrance si atroce qu'il décide d'en mourrir. Personnellement, laisserais-tu mourir si facilement une personne proche de toi?

Je sais que mes propos de façon générale n'intègre pas la notion de degré de souffrance mais il est prouvé que la plupart des maladies graves, la maladie atteint plus souvent le patient sur le plan moral que sur le plan physique. Revient-il donc de dire qu'une personne ayant, à dominante, une souffrance morale tant que physique soit apte à décider de sa mort?!?!
Pour illustrer mes propos, prenons par exemple le SIDA qui est une "bombe à retardement" qui peut se déclencher une dizaine d'année après contamination.
Beaucoup de personne atteinte de cette maladie vivent NORMALEMENT avec l'AMOUR de leur famille bien que le moral soit affecté au possible puisque guette la mort à chaque nouveau jour.
Bien entendu, dans des exemples donnés d'une ATROCE et REELLE souffrance PHYSIQUE, il est sur qu'il est inhumain de laisser la personne vivre.

Je ne porte ni atteinte à tes opinions ni à tes propos mais parfois, je pense qu'il vaut mieux aider pour aider à vivre que laisser pour laisser mourir. Rendre une personne heureuse jusqu'au bout vaut mieux que laisser mourir sur un sentiment de fatalité inévitable.




Fidèlement, El Bartins

Dernière édition par Bartins le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 19 Jan 2005 21:31

De toute façon toute la question est d'avoir le choix. Si une personne décide de mourir, il faut respecter sa volonté, elle est maitre de son corps. Quand on voit les personnes tetraplégique ou paralysée à vie, je pense que ces personnes ne souhaitent pas vivre ainsi.

Je pense que l'euthanasie est avant tout tolérée pour éviter la souffrance physique des personnes. La souffrance morale est beaucoup plus subjective et plus difficelement mesurable.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Lucilou

Immortel

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 23 Juil 2004 11:44
  • Messages: 6372
  • Ancien Pseudo: Louve Rouge
  • Dollars: 46 924.61$
Sujet du message:
Publié: 22 Jan 2005 1:53

Bartins a écrit:
Rendre une personne heureuse jusqu'au bout vaut mieux que laisser mourir sur un sentiment de fatalité inévitable.

Bah... bon ça dépend des cas bien sûr mais bon... dans certaines situations de grave maladie, ou de dégradation physique et intellectuelle, c'est pas évident pour la personne malade de retrouver des moments de joie et de bonheur... et c'est tout aussi dur pour la famille... parce que tout le monde en chie dans ce genre de situation. Donc c'est pas non plus facile d'aider quelqu'un à être heureux quand on arrive pas à faire face à sa propre souffrance.
bon je parle pas de l'euthanasie là en fait... c'était juste pour rajouter un petit truc sur l'accompagnement des personnes en fin de vie...

Pour revenir au sujet :
La voix du sage a écrit:
Je pense que l'euthanasie est avant tout tolérée pour éviter la souffrance physique des personnes. La souffrance morale est beaucoup plus subjective et plus difficelement mesurable.

Le sage a parlé... :) Effectivement, tout le problème est là. Je sais pas d'ailleurs si un jour la réflexion aura avancé sur ce point, parce que c'est vraiment complexe... :?


Dernière édition par Lucilou le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 22 Jan 2005 3:32

Lucilou a écrit:
Pour revenir au sujet :
La voix du sage a écrit:
Je pense que l'euthanasie est avant tout tolérée pour éviter la souffrance physique des personnes. La souffrance morale est beaucoup plus subjective et plus difficelement mesurable.

Le sage a parlé... :) Effectivement, tout le problème est là. Je sais pas d'ailleurs si un jour la réflexion aura avancé sur ce point, parce que c'est vraiment complexe... :?


Bon, je pense personnelement que ce n'est pas parce que la douleure d'une maladie est "difficilement mesurable" qu'il ne faut pas montrer un peu de compassion et d'aider ces personnes. Je crois aussi que l'aide qu'un humain peut apporter à un autre a ses limites et que si nous atteignons un point où la personne veut vraiment mettre fin à sa vie, je crois que c'est la moindre des choses que d'aider cette personne à mourrir "paisiblement".

Ce qui est terrible avec le suicide, ce n'est pas le fait que la personne soi morte, c'est le fait qu'elle a dut endurer des souffrances psychologiques bien plus grandes avant d'en arriver à commettre l'acte.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 22 Jan 2005 14:01

"Ce qui est terrible avec le suicide, ce n'est pas le fait que la personne soi morte, c'est le fait qu'elle a dut endurer des souffrances psychologiques bien plus grandes avant d'en arriver à commettre l'acte"

:arrow: Devons-nous les supprimer tout petits, comme mesure préventive? :D

J'ai d'ailleurs pas dit qu'il ne fallait pas montrer de compassion, je suis tout à fait pour l'euthanasie.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 26 Jan 2005 4:26

Tchang a écrit:
:arrow: Devons-nous les supprimer tout petits, comme mesure préventive? :D .

Regardes, si une personne est apte à savoir réelement les conséquences de ses actes, est conscient de son environnement et des enjeux, qu'elle est vraiment mal à l'aise avec le seul fait de vivre plus longtemps... je ne vois pas pourquoi elle n'aurait pas le droit à l'euthanasie si tel est sa volonté.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

lilsun162

Illustre autochtone

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 15 Déc 2004 2:43
  • Messages: 273
  • Localisation: Plus sur le site
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message: ...
Publié: 26 Jan 2005 15:07

Moi je suis contre parce que je crois que l'égaliser le suicide assister serait en fait affirmer que le suicide représente une solution valable à un problème... Se serait encourager le monde à devenir encore plus pessimiste qu'il ne l'est aujourd'hui...

Bien sur Lenny je t'accorde quelqu'un qui souffre d'un maladie comme le sida ou encore un cancer généralisé... tu peux pas trop refuser ça c'est un droit de vouloir cesser de souffrir, mais tu laisse pas une personne avec un cancer minime qui peut très bien sans sortir se plonger dans le noire et mettre fin à sa vie.

Ça n'empêche pas que je ne suis pas d'accord avec cette acte d'abandon, de désespoire.




À quitter simpsonscity!!!!!

Dernière édition par lilsun162 le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.

Tchang

Phenomene

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Avr 2004 19:02
  • Messages: 642
  • Localisation: France, in the cambrousse
  • Dollars: 1 320.01$
Sujet du message:
Publié: 26 Jan 2005 23:15

L'euthanasie est là pour que les personnes voulant en finir avec la vie, et ne pouvant manifestement pas le faire elles-mêmes, puissent cesser de vivre.

Un mec atteint d'une grippe peut pas demander à crever à son médecin, c'est tout de même reglementé.

Si tu veux te suicider tu es libre de le faire.




"Du fumier...Je déteste le fumier !"

Dernière édition par Tchang le 23 Août 2011 7:08, édité 1 fois au total.
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 8 [ 120 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !