La pédophilie et le viol


 Page 1 sur 2 [ 23 messages ] 
Auteur Message

Neveu

Habitant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Jan 2008 12:27
  • Messages: 85
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message: La pédophilie et le viol
Publié: 25 Avr 2008 20:00

Et si on parlait sérieusement des abus du sexe ??


Eh oui, il ne faut pas passer à côté d'un sujet très important : LE SEXE ET SES ABUS

Alors je me suis fait une pitite réflexion sur les abus du sexe :

-La pédophilie

-Les viols

Et j'en passe .
Votre avis ??
Y'a t-il des autres abus que vous avez constatés?

On peut prendre un exemple : la suédoise de 19 ans qui s'est fait violé en montant dans un faux taxi . Et le conducteur (je sais plus son nom mais si vous pouvez me le dire) la viola et la tua . Malheureux évènement, en plus elle était jolie (c'est peut-êtrev pour ça qu'il la pris d'un côté


Dernière édition par Neveu le 23 Août 2011 3:40, édité 4 fois au total.

Yusuke Urameshi

Star

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 27 Mars 2008 17:11
  • Messages: 1600
  • Dollars: 4 152.00$
Sujet du message:
Publié: 26 Avr 2008 14:36

Citer:
Si vous voyez ce que je veux dire .


Ou pas.
C'est bien d'aborder ce genre de sujet mais pas la peine de faire dans le glauque, des enfants de 8 ans vont lire ce topic! De plus c'est un sujet très grave et si des gens veulent dénoncer des situations existantes, un coup de fil au commissariat du coin est certainement plus utile qu'un post sur Simpson City... :?

A propos de ce que tu appelles les "abus du sexe", il faudrait faire une petite rectification: tout ce qui est fait entre des "adultes consentants" (selon la célèbre formule) n'est pas considéré comme un abus. dans certains cas, les prostitué(e)s ne sont pas obligées par un tiers d'exercer ce métier et le font comme "job d'appoint".
Cependant, même si ça semble moins "illégal", personne ne se prostitue spontanément. L'"abus" provient donc d'une situation précaire (par exemple beaucoup de petites annonces pour des locations d'appartement proposent des rémunérations en nature...et beaucoup de gens pauvres acceptent!)

Le streap-tease quant à lui n'a rien d'un abus! par contre, le débat est ouvert pour juger s'il incite à pratiquer des abus sexuels (c'est ce qui se passe au Texas en ce moment, il me semble)

En gros il n'y a pas trois cent sortes de délits: viol et pédophillie, sachant que les deux peuvent se recouper et que toute relation sexuelle où l'un des partenaires ne se rend pas bien compte de la situation (handicapé mental, ou personne complètement ivre au moment de l'acte) peut potentiellement faire l'objet d'une plainte pour viol. That's all...




Peluche adulte hokkaïdienne

Dernière édition par Yusuke Urameshi le 23 Août 2011 3:40, édité 1 fois au total.

Neveu

Habitant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Jan 2008 12:27
  • Messages: 85
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 26 Avr 2008 20:47

je trouve ta réponse bonne ainsi je chaange un peu le sujet en parlant de la pédophilie et du viol. Ceal me paraît bizarre je ne vois pas beaucoup de gens de 8 ans sur simpsoncity en général ils ont plus de 12 ans.


En ce qui concerne le sujet, je trouve qu'on est jamais protégé du viol et de la pedophilie. Il y'aura toujours des gens qui ne pourront pas contrôler leurs pulsions.


Dernière édition par Neveu le 23 Août 2011 3:40, édité 1 fois au total.

Maggie Simpson

Citoyen

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 28 Mars 2007 14:19
  • Messages: 193
  • Localisation: Springfield
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 26 Avr 2008 21:07

Même s'ils ont plus de 12 ans, ils n'ont pas encore atteint la majorité sexuelle (qui est fixée à 15 ans), il faut donc éviter tout terme qui pourrait être considéré comme "choquant".

Neveu a écrit:
En ce qui concerne le sujet, je trouve qu'on est jamais protégé du viol et de la pedophilie. Il y'aura toujours des gens qui ne pourront pas contrôler leurs pulsions.


C'est pourquoi la prévention est de mise, prévention envers les criminels sexuels multi-récidivistes (j'entends pas remettre la peine de mort, le but n'est pas de relancer ce débat houleux mais je veux plutôt parler de castration chimique ou d'une intransigeance quant à la peine encourue pour ces crimes) et prévention envers la population, mais là même si on fait des campagnes de pub, il y aura malheureusement toujours des drames comme cela...


Dernière édition par Maggie Simpson le 23 Août 2011 3:40, édité 1 fois au total.

Floyd

Jeune Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Mars 2005 15:10
  • Messages: 2259
  • Localisation: Le Tipi volant des mille et une nuits (Ogden) avec Banjoul
  • Dollars: 4 295.00$
Sujet du message:
Publié: 14 Mai 2008 5:47

Mais pourquoi j'ai clique sur 'repondre' alors que tout ce que j'ai a dire c'est 'beurk' ?

Reflechit

Mouais...

C'est pas tres logique de s'en referrer aux lois a mon avis, elles sont somme toute relatives, comme le reste, et si on avait vecus chez les grecs y'a 2000 ans la loi aurait dit : les femmes pour la reproduction, les enfants pour le plaisir, et les hommes pour l'amour.

Heureusement qu'on a (un peu) evolue depuis :D

Non plus serieusement, et j'en parlait justement avec un mec hier soir, de ces tares incurables. Qu'en faire ?

Je lui disais que de toutes les punitions, la rehabilitation et l'accompagnement, le soutien, la reinsertion etaient les meilleures, car d'enfermer un type avec d'autres feles y'a rien de mieux pour te rendre tout ca un peu plus tare.

Il m'a cite les victimes, il m'a demande ce que je ferai si ca m'arrivait a moi ou a un membre de ma famille, si j'aurais pas envie de tuer le type apres ca.

Je lui ai repondu l'argument de je sais plus qui contre les discours qui appellent aux sentiments plutot qu'a la raison (suivez mon regard.... :roll: ) : Ils ne valent rien dans la mesure ou un citoyen confronte a des horreurs comme ca est tellement deboussole qu'il en perd toute faculte de jugement objectif, la premiere qualite d'un citoyen implique dans les decisions publiques, CQFD.

'Oui, mais ca change rien au probleme de ces types qui se trimballent dans la nature' m'a-t-il dit.

J'objectai que dans une societe utopique il n'y aurait surement pas de deviance, que tous les problemes viennent du fait que les gamins de 6 ans savent tous dire 'Rend-moi ca, c'est a moi'..


On etait plus d'accord, pour lui y'a des gens qui naissent mechants...

Donc voila, que faire de ces types ? Repression ou prevention ? Etant donne la nature horrible du mal qui est fait, je pencherai pour la deuxieme solution.




Chaman Beatnik Psychédélique d'Ogden
Chevalier de Faërie pourfendeur de l'Infâme


Image

Ni !

Dernière édition par Floyd le 23 Août 2011 3:49, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 14 Mai 2008 11:20

Je ne suis absolument pas un expert en matière de viol ou de pédophilie, mais il me semble que l'on fait souvent le rapprochement pédophilie=crime ce qui me choque profondément.

La pédophilie pour moi est une sorte de maladie mentale, une déviance de l'individu. Le problème de cette attirance c'est qu'elle est envers des personnes vulnérables et surtout pas en âge de comprendre ou de connaitre la sexualité. Agresser sexuellement un enfant est un crime, mais être attirer par lui n'en est pas un et doit être considéré comme une pathologie à soigner et les pédophiles sont des gens qui ont besoin de suivis et d'aide au quotidien pour qu'ils puissent trouver des moyens de surmonter leurs pulsions. Pour certains, c'est la castration chimique et tant qu'ils sont consentants et que leur choix à été fait dans des conditions neutres (par conditions non neutre j'entends "On t'enlève 10 ans de prison si tu te fais castrer) ça ne me pose pas de problème.

Et puis comme le dit Floyd, la prison ne règle pas le problème. La prison ce n'est pas une solution pour les détenues, mais un cadeau pour les victimes. Et je trouve ça triste.

Et pour moi il n'y a pas de termes choquants. SEXE VIOL VIOL SEXE


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 3:49, édité 1 fois au total.

hachikô

Jeune Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2926
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 37 591.91$
Sujet du message:
Publié: 14 Mai 2008 13:14

Euh je sais que là je vais dévier un peu du sujet mais même si la prison ne règle rien au problème elle me semble plus que nécésaire.
Je m'explique, on à l'air d'accord sur le fait que la pédophilie ou le viol sont des actes motivés par une déviance mentale, une maladie, une perversité, appellez ça comme vous voudrez.
Seulement dans la plupart des cas une thérapie et des médocs ça ne suffit pas. Le gars peut s'en vouloir, regretter comme c'est pas permis et être conscient qu'il a un problème, ses problèmes mentaux persisteront et referont surface à un moment ou à un autre.

Nous revoilà au problème de la récidive et de la réhabilitation.
Désolée mais quelqu'un qui fait 4 ans de taule au lieu des 9 prévus après un aveu de viol et tentative de meurtre c'est pas normal. Déjà à la base la peine était bien légère mais le libérer pour bonne conduite.. Faut pas abuser non plus.
Ok, le type se croire guéri et continuera à vivre avec le poids de la culpabilité qui le rongera sans doute tous les jours de sa vie. Il pourra mener une vie normale et tenter d'oublier ça.
Mais voilà qu'un beau jour il pétera les plombs de nouveau. Peut-être n'a -til pas pris ses médocs, peut-être même que ça fait des années qu'on ne lui en prescrit plus, la raison on s'en fout. Toujours est-il qu'il recommencera et fera peut-être pire.

Je vous le concède, je suis pas objective, ça se ressent très facilement dans ce post, sur ce genre d'affaires je ne réfléchis pas en terme de liberté ou quoi que ce soit, mais pour moi, que le gars soit malade ou pas, ce genre d'actes doit amener à la perpétuité. Cadeau pour les victimes? Peut-être bien et alors? Ils leur doivent bien ça.




Image

Dernière édition par hachikô le 23 Août 2011 3:49, édité 1 fois au total.

Mao

Star

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Mars 2004 0:58
  • Messages: 1268
  • Localisation: Dans la vallée des copyrights
  • Dollars: 530.01$
Sujet du message:
Publié: 14 Mai 2008 15:45

Hummm il est vrai que la pédophilie est une maladie réellement grave, un pédophile ne se rend pas forcémment compte du mal qu'il fait, il se considère presque autant comme un enfant que l'enfant justemment...
Il est bien-sur horrible d'Aggresser un enfant mais mettre un pédophile en prison ne l'aidera sûrement pas a trouver le moyen de guérir, c'est comme donner des tylenols a un dépressif....
Ces gens la doivent suivre des thérapies, je dis pas de les laisser se promener librement pendant se temps mais peut-être devrait-on davantage faire une sorte de salon de désintox pour pédophile?
ça fait bizzare a dire mais même s,ils ont fait quelque chose d'horrible ce sont des êtres humains et aussi ils ont besoins d'Aide...
Il est vrai que la personne qui se fait violer et la famille en voudront a l'aggresseur, c'est normal mais d'un certain coté...
Une fois j'écoutais un reportage sur des pédophiles justemment qui disais a la caméra comment ils avaient vu les choses...
Ils disaient qu'a l'Époque ils voyaient les choses comme si l'enfant était plus âgé ou qu'eux avaient l'âge de l'enfant, ils disaient qu'ils n'avaient pas l,impression que les femmes adultes avaient leur ''äge'' mais qu'elles étaient trop vieille...ils disaient que c'était comme si eux ils étaient rester enfants...


Et même si Sc a peut-être des membres un peu jeunes, je ne crois pas que ce sujet sois forcémment choquant puisque s'Ils écoutent les nouvelles ils doivent voir pas mal pire....tant qu'on tombe pas trop dans les gros détails...


Dernière édition par Mao le 23 Août 2011 3:49, édité 1 fois au total.

Mioko

Habitant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 27 Avr 2008 22:54
  • Messages: 89
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 15 Mai 2008 23:04

Des gens comme les pédophiles ca meritent même pas d'exister, j'espere qu'en prisons ils se font bien corriger par les autres prisonniers. Je suis d'accord avec Medal Of Homer, leur couper le sexe.


Dernière édition par Mioko le 23 Août 2011 3:50, édité 1 fois au total.

Lenny

Administrateur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 11 Déc 2003 2:49
  • Messages: 5052
  • Localisation: En arrière scène
  • Dollars: 20 000.09$
Sujet du message:
Publié: 17 Mai 2008 14:35

hachikô a écrit:
Ok, le type se croire guéri et continuera à vivre avec le poids de la culpabilité qui le rongera sans doute tous les jours de sa vie. Il pourra mener une vie normale et tenter d'oublier ça.
Mais voilà qu'un beau jour il pétera les plombs de nouveau. Peut-être n'a -til pas pris ses médocs, peut-être même que ça fait des années qu'on ne lui en prescrit plus, la raison on s'en fout. Toujours est-il qu'il recommencera et fera peut-être pire.


Comme je l'ai dit, je ne suis pas un expert en psychologie. Fondamentalement cependant je ne crois pas la récidive soit une fatalité et humainement je veux croire en la capacité des gens de se relever leurs erreurs. L'erreur est humaine, l'erreur, la chute, c'est ce qui fait avancer l'individu, ce qui lui permet de s'adapter. Le problème, c'est qu'il faut qu'il y ait une compréhension et une assimilation de cette erreur par le fautif. Un enfant qui met sa main sur le feu se brule, mais il comprend que sa brulure est la conséquence ce qui le poussera à ne pas recommencer. Si un individu ne recommence pas. Si l'individu ne comprend pas, alors le problème est plus profond et doit être soigné. La prison n'est pas un hôpital, au contraire elle exacerbe toutes la maladie. Je pense même qu'à un certain point la prison peut être la cause de la récidive.


Dernière édition par Lenny le 23 Août 2011 3:51, édité 1 fois au total.

Rascar Capac

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Mai 2008 19:45
  • Messages: 47
  • Localisation: Pérou
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 21 Mai 2008 18:43

Je suis d'accord avec la dernière déclaration de Lenny.

ce n'est clairement pas un séjour en prison qui peut curer le problème que rencontre un individu attiré par de jeunes enfants. Si tant est que la punition soit utile, peut-être est-ce par le fait qu'est réfréné l'individu en question. mais le mal, à aucun moment, n'a été traité, et l'on peut raisonnablement penser que le sujet manifestera toujours un intéret pour les enfants à sa sortie.

C'est en quelques sortes le piquant débat de l'inné et l'acquis. On peut tirer des parralèles historiques, jusqu'à une certaine limite, en rapport à la tentative faite, en certaines époques et encore aujourd'hui dans de nombreux pays, de la tentative d'un corpus politique de réfréner toute pensée homosexuelle au sein du peuple. L'homosexualité y est combattue par la peur que représente la prison, voire la peine de mort ou autre sévices corporels infligés à ceux qui oseraient manifester ce qui n'est que leur tendance sexuelle. Je ne parle même pas de mettre ces tendances en pratique, car très souvent sont corrigés des individus qui sont uniquement "suspectés" d'être déviants de la norme imposée.

Toujours est-il que l'homosexualité est repoussée par la violence physqieu et psychologique. Il est bien entendu qu'à sa sortie de prison, un homosexul puni pour son orientation sexuelle ne sera devenu subitement hétérosexuel. Au 'mieux', pour le régime en place, sera-t-il suffisemment effarouché et écorché mentalement pour oter toute pensée pourtant naturelle chez lui de son comportement. Un lavage de cerveau, en somme.

Proposez un morceau de fromage à un rat et stimulez le par une décharge électrique punitive s'il touche au fromage. Après moultes tentatives douloureuses, le rat, finalement, fera l'amalgame fromage/décharge et se laissera mourir de faim. En moins "trash", c'est ce qui est fait avec les animaux pour qu'ils ne quittent pas leur parcelle de terrain attribuée par l'homme. La différence est que l'homme refoulé physiquement ne l'est pas mentalement; sa docilité n'a de temps que celui où on lui inflige la douleur.

Ainsi, je trouve juste de la part de Lenny d'expliquer que le problème de la pédophilie est la mise en pratique, et non le fait qu'un individu, par ailleurs sain, puisse émettre une attirance quelconque envers des enfants en bas âge. Sand défendre les actes des personnes atteintes de ces maux, il semble clair que tant qu'il n'y a eu acte, il n'y a aucun délit.

Doit-on punir le délit d'intention?




Je vous ençorcèlerai tous!

http://img145.imageshack.us/img145/2504 ... pacez8.png

Dernière édition par Rascar Capac le 23 Août 2011 3:53, édité 1 fois au total.

Yusuke pas connectée

Avatar de l’utilisateur

Sujet du message:
Publié: 21 Mai 2008 23:31

Je suis d'accord avec toi...à condition de remplacer le mot intention par celui de tentation. Si un type a des pulsions bien glauques et que toute sa vie il évite les enfants et fait tout pour ne pas passer à l'acte, aussi curieux que cela puisse paraître, ce pédophile-là ne me gêne pas (enfin pas trop). En revanche, le gars qui a l'intention de mettre en pratique ses pulsions et attend la bonne occasion, lui sera dangereux. Malgré tout, on ne peut le mettre en prison avant qu'il ait commis son délit.
C'est pourquoi quand on parle de prévention, il faut parler de prévention à la racine; les gens qui passent à l'acte ne le font souvent pas seulement parce qu'ils seront attirés par les enfants, mais également parce que souvent, ils ont vécu une enfance traumatisante (le cas est également valable pour les violeurs). Ainsi la vraie prévention devrait mettre le paquet sur la protection de la petite enfance pour briser la reproduction de sévices.
Concernant les peines, il est évidemment scandaleux qu'elles ne soient jamais appliquées intégralement, et surtout que le suivi des ex-détenus soit insuffisant.
Par contre, je trouve assez infâme la loi Dati sur la prolongation de la détention "par sûreté", lorsqu'il y a risque de récidive. C'est enfermer quelqu'un pour un délit qu'il n'a pas commis, et lui laisser aucune chance de réinsertion (même si ok, le multirécidiviste a peu de chance de devenir clean...mais on n'a qu'à mieux le surveiller après sa sortie!)

Mais j'ai l'impression que tout ceci a déjà été dit...


Dernière édition par Yusuke pas connectée le 23 Août 2011 3:53, édité 1 fois au total.

hachikô

Jeune Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 05 Sep 2005 23:27
  • Messages: 2926
  • Localisation: Sans Pagode Fixe
  • Dollars: 37 591.91$
Sujet du message:
Publié: 21 Mai 2008 23:35

Lenny a écrit:
hachikô a écrit:
Ok, le type se croire guéri et continuera à vivre avec le poids de la culpabilité qui le rongera sans doute tous les jours de sa vie. Il pourra mener une vie normale et tenter d'oublier ça.
Mais voilà qu'un beau jour il pétera les plombs de nouveau. Peut-être n'a -til pas pris ses médocs, peut-être même que ça fait des années qu'on ne lui en prescrit plus, la raison on s'en fout. Toujours est-il qu'il recommencera et fera peut-être pire.


Comme je l'ai dit, je ne suis pas un expert en psychologie. Fondamentalement cependant je ne crois pas la récidive soit une fatalité et humainement je veux croire en la capacité des gens de se relever leurs erreurs. L'erreur est humaine, l'erreur, la chute, c'est ce qui fait avancer l'individu, ce qui lui permet de s'adapter. Le problème, c'est qu'il faut qu'il y ait une compréhension et une assimilation de cette erreur par le fautif. Un enfant qui met sa main sur le feu se brule, mais il comprend que sa brulure est la conséquence ce qui le poussera à ne pas recommencer. Si un individu ne recommence pas. Si l'individu ne comprend pas, alors le problème est plus profond et doit être soigné. La prison n'est pas un hôpital, au contraire elle exacerbe toutes la maladie. Je pense même qu'à un certain point la prison peut être la cause de la récidive.


Un problème mental (car je parlais bien dans l'optique du problème mental) peut-il être assimilé à une erreur?
J'en suis pas sûre.. Compréhension et assimilation je veux bien, et je pense que la plupart de ceux qu'on appelle "déviants sexuels" sont parfaitement conscients qu'ils sont malades, qu'ils ne doivent pas passer à l'acte etc.. Mais n'étant pas psychologue ni psychiatre je ne sais pas si on est déjà arrivé à vraiment soigner les personnes avec ce genre de problèmes, à "traiter le mal" comme a dit Rascar (tu permets que je t'appelle Rascar hein?)
Je sais qu'on a cru y être arrivé et qu'on s'était planté.
Alors punir le délit d'intention, non bien sûr que non, mais une fois qu'il y a eu délit, que ce soit la prison ou l'hôpital, la castration chimique ou les séances de psy à vie, je me fiche de la manière, mais il faut vraiment s'assurer que cela ne se reproduira pas. Dire "il semble être guéri" et autres conneries ça ne suffit pas, on n'est jamais à l'abri d'un pétage de plombs.
Oui, la récidive n'est pas une fatalité, mais à partir du moment où l'on porte atteinte physiquement à une personne, le risque est trop grand pour se baser sur l'espoir et les belles notions de 2nde chance..




Image

Dernière édition par hachikô le 23 Août 2011 3:53, édité 1 fois au total.

Rascar Capac

Nouvel arrivant

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Mai 2008 19:45
  • Messages: 47
  • Localisation: Pérou
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 22 Mai 2008 1:58

On semble être en accord sur ce qui touche à la récidive. L'individu ne peut être déclaré futur rédidiviste s'il a des antécédents, et de même, ne peut être laissé comme cela sans suivi par la suite s'il a commis un acte dans le passé.

Ceci dit, comment passer à la phase de "prévention" abordée dans les posts précédénts? Passe-t-elle par une pré-sélection des personnes susceptibles de répondre à des critères de "faiblesse" ou est-ce l'ensemble de la population qui doit être pré-contrôlée? Et si oui, comment?
Si tri il y a, ce n'est déjà plus de la prévention, mais déjà du curatif, non?




Je vous ençorcèlerai tous!

http://img145.imageshack.us/img145/2504 ... pacez8.png

Dernière édition par Rascar Capac le 23 Août 2011 3:53, édité 1 fois au total.

jenluc

Citoyen

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 09 Mars 2008 11:56
  • Messages: 182
  • Dollars: 1 151.00$
Sujet du message:
Publié: 22 Mai 2008 9:28

il parait que toutes les 18 minutes en france ou dans le monde(je sais plus:o)
une femme se fait violer.
Le pire, c'est en amérique il y a plein de coin sombres et pas asser de policiers dans les rue




Hey Randy Ressaisis Toi , Le Démon Est Parmi nous !

Dernière édition par jenluc le 23 Août 2011 3:53, édité 1 fois au total.
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 2 [ 23 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !