Ces questions bizaroides qui nous hantent...


 Page 2 sur 4 [ 59 messages ] 
Auteur Message

Mao

Star

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Mars 2004 0:58
  • Messages: 1268
  • Localisation: Dans la vallée des copyrights
  • Dollars: 530.00$
Sujet du message:
Publié: 06 Oct 2008 23:28

Oui mais ton point enlève parfois de grand tendres de peu de mots, par exemple lenny du livre des souris et des hommes(oui il tue des gens masi c'est une questions de force non de volonté) vs sont copains grandes gueules limite chiant?

En fait les gens sont violents ou pas qu'ils parlent ou pas...
mais dessinné sur les murs se serait drôlement artistique!
(quoique tu vas t'en vouloir a vie d'avoir fait une erreur sur ton mur de pierre)

N'empêche ce serait bien, dessinné sa compo de langue...
les poèmes deviendrait facile...

Et tous et chacun ferions comme ce poème de Jacques Prévert:

Citer:
Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.


La vie serait bien, en dessinné... :)

(bon, j'ai décidémment besoin de sommeil pour en sortir des comme ça :lol: )


Dernière édition par Mao le 23 Août 2011 4:46, édité 1 fois au total.

Juio

Star

Citoyen de d'Ogdenville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Oct 2007 18:39
  • Messages: 1441
  • Localisation: Au Chez!
  • Dollars: 2 058.51$
Sujet du message:
Publié: 08 Oct 2008 23:24

Comme la préhisoire on la fait en CE2 et que ça fait pas mal de temps...Je vais me basé sur vos dire et sur...Rien d'autre que des trucs hypothétique.

Déjà la notion même de transmettre une information à quelqu'un est énorme comme découverte de la part de nos amis les Cro-Cro (je suis dans l'intimité à fond !(A la fois c'est pas des Crocodiles !(A moins que y'es un Croisement (Ça expliquerai pas mal de chose quand à la morsure que ma fait mao à l'épaule droite quand j'ai dit que les Quebequois avaient un accent bizarre ))).

Euh...

Ah oui, alors c'est vrai, à la base, lorsque le premier homme est arrivé, et par homme, j'entends qui a des sensations, et des pensés (fin à la fois quand on pense, on pense dans une langue (et bah oui, ça ma fait un choque ça moi !) alors si on a pas de langue c'est chaud de pensé !), imaginez que vous avez aucune notion de ce qui est la chaleur, l'air, l'apesanteur, transmettre des trucs, se deplacer, un peu quand on vient de naitre quoi, sauf que au début, y avait pas de gens pour tous vous expliquer (à la fois ce que on nous explique, c'est toute l'expérience aquérit par les Cro-Cro en somme).

En fait je reprend un peu le sujet, je pense (je pense surtout que ça a déjà été dit, mais bon...) que déjà le fait de transmettre s'est imposé par le besoin fondamentale de transmettre (bah oui sinon on devient taré, si on parle jamais à personne (c'est prouvé par l'état mentale des gens oublié dans des cellules sans lumière)) au autres des informations, et aussi avec le commerce, une autre chose est devenue fondamentale : Compter.
Et oui le mec qui à 92 moutons (la chance !) va falloir qu'ils vendent ses moutons a un pris différents selon la quantité, mais là ça devient complexe pour nos pauvres Cro-Cro.
Et puis on parle de la langue à la base.

Donc, je pense que à la base (comme ça a été dit) chaque tribut avait un peu leur dialecte, et puis comme dans toutes les associations en tout genre entre deux groupes, personnes...e.t.c On garde le meilleur des deux parties pour faire un nouveau dialecte (encore mieux !), en fait, une langue, c'est que des techniques pour faire comprendre des choses différentes, les plus precises possibles, et plus les temps ont avancés, plus les langues se sont précisez pour enfin faire l'anti-exemple de mon exemple : Le latin. Le latin qui s'est vu être la racine de différentes langues, un phénomène que je trouve passionnant d'ailleur, mais qui est complètement hors-sujet par rapport...bah...Au Sujet.

bref, c'est un truc bien compliqué tous ça...




L'ESPRIT C'EST COMME UN PARACHUTE SI TU L'OUVRES PAS, TU T'ECRASES.

Dernière édition par Juio le 23 Août 2011 4:46, édité 1 fois au total.

Mao

Star

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Mars 2004 0:58
  • Messages: 1268
  • Localisation: Dans la vallée des copyrights
  • Dollars: 530.00$
Sujet du message:
Publié: 09 Oct 2008 0:30

Juio a écrit:
Déjà la notion même de transmettre une information à quelqu'un est énorme comme découverte de la part de nos amis les Cro-Cro (je suis dans l'intimité à fond !(A la fois c'est pas des Crocodiles !(A moins que y'es un Croisement (Ça expliquerai pas mal de chose quand à la morsure que ma fait mao à l'épaule droite quand j'ai dit que les Quebequois avaient un accent bizarre ))).


Toi, mika et yoma vous avez créer un groupe ''violence de mao'' pour me décréditer ou quoi?! Un qui dit que je mors, l'autre que je griffe, un autre qui dit que je menace mais quelle méchanceté les gars!
En plus, ne jamais rire d'un accent québecois qui est drôlement charmant...si non exagéré bien sur...
(quoiqu'un truc marrant, peu de français on bien l'imitation de notre accent mais peu de français réussissent à imiter longuemment notre accent...autre mystère de la vie?)

En plus je n'Ai pas d'accent québecois, ou du moins a la base mais je suis tout aussi incompréhensible parmis un groupe québecois qu'un groupe de français...je parle le québmao, langue tout nouvellement crée par moi, nous verrons si elle prospéra...

Fin du or-sujet, retombons dans le sujet(histoire de ne pas flooder violemment)

Nous parlons certes de petites tribues. de marchands.
Je le conçois drôlement, ça a du style(tout est drôlement, c'est chic et c'ets joli comme adjectif)
Mais a la base, le premier homme qui a pensé a extériorisé ses pensée, celui qui s'est dit:

-La peinture sur les murs ça craint pour parler a mon copain''

Se serait Monsieur Cro-Graph qui aurait tenter ensuite de faire comprendre a ses amis:
-Hé ho! Les bruits qu'On fait! On pourrait s'en servireuuhh!''
Le tout en dessinnant deux trois mamouths pour attirer leur attention...

Celui la, comment a t'il fait pour instaurer une langue avec ses premiers copain? En se montrant des objets peut-être mais se souvenir de tous les mots, tous les objets...et comment expliquer un concept aussi vague que:

-Fuyons-bordel-de-un-gros-dino-pas-trop-beau-qui-a-manger-crocro-est-en-train-de-se-diriger-droit-sur-tête!''

Attendre de vivre l'élément en direct? Du style:
-Pendant qu'on cours, j'vais vous apprendre un truuuc! CE truc la, on appellera ça un dinosaure et...ah merde Cro-mignon est mort menfin bref, je vous explique...''


Dernière édition par Mao le 23 Août 2011 4:46, édité 1 fois au total.

YouGs

Star

Citoyen de Shelbyville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 01 Fév 2008 11:57
  • Messages: 1259
  • Localisation: Pou pi pou pi pou pi pouu.
  • Dollars: 1 525.00$
Sujet du message:
Publié: 10 Oct 2008 20:55

Coucou les amis :)

Alors aujourd'hui une nouvelle question bizaroïde :p
(je vous rappelle que il y a une nouvelle question tous les vendredi !)

Donc avec mao, on a trouvé une question encore une fois sympatoche :

Depuis le départ notre personnalité est-elle imprégnée un peu en nous OU deviens-on quelqu'un grâce a notre vécu ?

La question peut paraître un peu bizarre en apparence, c'est pour ça que je m'en vais vous l'expliquer :
En fait elle nous est venu comme ça avec Mao, un jour où on parlait des personnalités des gens...

Exemple :
  • Hannibal ! (c'est qu'un exemple hein)
    Ce charmant monsieur dévoreur de gens...
    Comment ce fait il qu'il soit devenu comme ça ?
    Est ce qu'il est devenu comme ça à cause d'une enfance perturbée ?
    S'est il forgé cette personnalité au cours du temps ?

Prenons un exemple plus sérieux :
  • Un tueur en série ! Pourquoi est il devenu comme ça ?
    Qu'est ce qui a fait dans sa vie qu'il soit devenu tueur ?
    Est ce que petit il jouait aux légos ou est ce qu'il invitait des camarades pour les frapper ?
    Comment est il devenu comme ça ?
    Il a été maltraité ? Il a vu un meurtre de ses propres yeux ?
    Ou alors parce qu'il est dérangé du cerveau ?

En gros, quelle chose ont pu vivre ces gens pour devenir comme ils sont ?
Nous parlons ici des tueurs, cannibales et toutes ces personnes qui si elles n'existaient pas ce serait chouette ! (cette phrase est très mal tournée je sais)

Alors ?

Pewuque
: Moi je dis : Qué chounette!

Sewaf' je te mewde :|




Image
La 4e édition vient de sortir ! ... Pis t'façon on t'merde.


Dernière édition par YouGs le 23 Août 2011 4:47, édité 2 fois au total.

Alexcouter

Jeune Légende

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 26 Août 2007 23:20
  • Messages: 2019
  • Localisation: A pink land.
  • Dollars: 1 476.00$
Sujet du message:
Publié: 10 Oct 2008 23:11

Et bien je peux te dire que l'origine du caractère as deux origines ... La première est vécue , et la deuxième est dans les gênes plus ou moins ...

Prenons l'exemple du tueur en série ...
Il auras sûrement vécu une vie d'enfance terrible , et il se vengeras sur des adultes innocents ...
Quand aux gênes , si son père avait un coté sadique , ce coté remonteras , et le tueur se serviras d'une corde plutôt que d'un coup fatal ...

Mais il existe des gens qui sont des manipulateurs et qui uxurpent la personalitée de gens célèbres ... Mais , rien ne vaut un bon steak pour être tendre et gentil :)




Image
Image
PSN iD : Alexcouter

Dernière édition par Alexcouter le 23 Août 2011 4:47, édité 1 fois au total.

Mille House

Star

Citoyen de Shelbyville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 22 Fév 2008 11:55
  • Messages: 1791
  • Localisation: Brighton,So sex ! UK
  • Dollars: 70.00$
Sujet du message:
Publié: 11 Oct 2008 8:26

Il y en a également qui se crée un monde et que l'on traite de megalo.

Image

Image

Ce ne sont que 2 exemple parmis tant d'autre...
On peut penser qu'ils ont été privés de l'amour parentale ou qu'ils ont été élevée dans des circonstances qui les on conduit a l'acte.
Votre histoire de tueur en série peut être que sa na rien a voir avec le manque d'amour parentale.
Peut être a t-il été traumatisée.
Je ne sais pas moi il a été peut être victime d'un acte qui l'a chambouler comme ce gosse violer par un mec...

C'est avant tout un trouble profond et peut être que c'est un problème de skizophrénie ou autre!




Image

Dernière édition par Mille House le 23 Août 2011 4:47, édité 1 fois au total.

homet

Visiteur

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 09 Oct 2008 17:12
  • Messages: 1
  • Dollars: 1 150.00$
Sujet du message:
Publié: 11 Oct 2008 18:58

c nul

Edit by mao: Et vous pensez quoi de ce comportement, inné ou acquis? :roll:


Dernière édition par homet le 23 Août 2011 4:47, édité 1 fois au total.

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4542
  • Localisation: Perdus dans les couloirs du temps en compagnie d'Abraham
  • Simpsons: Springfield: MantaOgden
  • Dollars: 2 299.61$
Sujet du message:
Publié: 11 Oct 2008 21:41

Si on se met à parler déterminisme génétique le sujet devient délicat: existe t-il un géne de l'homosexualité? Un géne du sadisme?

Jadis on pensait que le bébé était un individu comparable à un tableau vierge sur lequel on pouvait inscrire ce que l'on voulait pour formater à sa guise le môme.

Alors il y a bien un déterminisme génétique et un déterminisme lié à l'environnement familial mais on a quand même une marge d eliberté dans nos choix.

Ce n'est pas parce que l'on est battu par ses parents et que l'on a une éventuelle prédisposition à faire le mal qu'on devient tueur en série. C'est à chacun ensuite de décider ce qu'il fera de sa vie et notre apprenti-Hannibal peut trés bien réfréner ses pulsions de meurtre. S'il ne le fait pas c'est à Freud d'intervenir et de nous expliquer que le "Ca" du gusse est trop imposant.

L'individu a quand même une liberté d'agir. Sinon l'excuse est beaucoup trop facile:

"Comprenez, Messieurs-Dames, Hannibal Lecter était un charmant bambin mais sa soeur a été boulotté par des êtres vils et ignobles un soir d'hiver durant la Seconde Guerre Mondiale. Imaginez! Non mais imaginez un peu l'horreur, l'ignominie, la bassesse humaine auquelle a pu être confrontée l'enfant fragile psychologiquement qu'était mon client! Comment ne pas sombrer dans la folie dans ses conditions?
La vérité, Messieurs-Dames, est que mon client est une victime de la société. Encore pur, il a vu la charmante enfant qu'était sa soeur passer de vie à trépas. Confronter à ce qu'a de plus vil le genre humain, comment aurait-il pu devenir un être philantrope?
C'est pour cela que je demande la relaxe."

"Trés bien, sauf si l'accusation a quelque chose a ajouter?Non, le prévenu vient d'arracher un oeil à l'avocat de la partie adverse...

Bref! Dites, c'est pas une solution de facilté, ça? :voleur:


Dernière édition par Manta le 23 Août 2011 4:47, édité 1 fois au total.

Mao

Star

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Mars 2004 0:58
  • Messages: 1268
  • Localisation: Dans la vallée des copyrights
  • Dollars: 530.00$
Sujet du message:
Publié: 13 Oct 2008 6:30

Exactement!

D'un côté nous avons le côté ''tel acte a pu influencer telle personne''
Certaines personnes suggérant par exemple qu'un individu qui a évolué dansun environnement violent le sera probablement(N'ayant rien connu d'autre). Or, ceci donnerais un côté ''inévolutif'' a la race humaine selon moi.

Puisque d'un côté, ceci signifierait que les humains qui auraient vécus a la Cromagnon n'aurait jamais évolué d'un côté(n'ayant rien connu d'autre) ce qui ne permet pas d'expliquer ainsi des révolutions du monde ainsi que le féminisme et des courants qui sont venus changer le monde.
Ce qui signifierais d'Un côté un peu déprimant que ''quelqu'un n'ayant vu que du mal dans sa vie deviendra le mal''
Or, ce n'est pas le cas.

L'Évolution d'Une personne dépendrait donc ainsi a quelque part d'elle
Peut-être de cela que l'on appel âme.

Nous avons chacun notre caractère, notre façon d'être...
J'ai jamais aimé me dire que nous étions fondamentalement tous facile.
Ni que nous étions un argile a créer a la naissance ainsi le plus petit traumatisme nous aurait fait devenir ce que nous sommes, nos peurs, nos angoisses, nos traits de caractères...
Mais chacun de nous évoluons différamment.

Un peu des deux peut-être?

Je me souviens avoir détesté certaines parties de mes études sociologiques et psychologiques pour cette raison...
''Les humains agissent ainsi''
Je n'aime pas voir les gens comme une masse informe...
D'un côté, mon comportement, pourrait-il être associer a ma jeunesse?
Ne dit-on pas la ''pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre''
En parlant d'un enfant et de ses parents.

Mais est-ce que nous voulons croire? Voulons-nous nous croire fondamentalement différents au points de s'aveugler? Se croire uniques et dire ''cool on se ressemble!'' a ses copains alors qu'en fait on fait juste mieux les connaitres?

Quand nous entrons en contact avec des gens, nous nous faisons des amis par exemple, a la longue, déteignons nous sur eux comme eux peuvent déteindre sur nous?

Dans la vie, avons nous le pouvoir de décider notre propre caractère ou a quelque part sommes nous trimballés d'évènements a évènements sans réel controle?

On dit que l'on ne peut changer les gens, qu'on doit les accepter, cela a quelque part provuerait-il que nous sommes tous uniques ou simplement que les moments réellement importants pour ce qui est de la ''formation'' du caractère est l'enfance voire le temps ou nous sommes poupons?


Dernière édition par Mao le 23 Août 2011 4:48, édité 2 fois au total.

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4542
  • Localisation: Perdus dans les couloirs du temps en compagnie d'Abraham
  • Simpsons: Springfield: MantaOgden
  • Dollars: 2 299.61$
Sujet du message:
Publié: 14 Oct 2008 11:13

Nous sommes donc tous différents mais nous adaptons notre caractére aux situations: je n'agis pas pareil avec mes amis, ma grand-mére, mon examinateur du permis de conduire, la boulangére, mao_kitty ou Hannibal Lecter.

C'est en ce sens que la société nous formate: pour s'y intégrer nous modifions nos comportements.

La question étant de savoir si nous avons un caractére pré-défini depuis le départ on peut dire que oui d'un point de vue génétique mais il ne faut pas oublier le vécu. La réponse est donc oui et non, sans négliger le rôle de la société étouffante. :?


Dernière édition par Manta le 23 Août 2011 4:48, édité 1 fois au total.

YouGs

Star

Citoyen de Shelbyville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 01 Fév 2008 11:57
  • Messages: 1259
  • Localisation: Pou pi pou pi pou pi pouu.
  • Dollars: 1 525.00$
Sujet du message:
Publié: 17 Oct 2008 19:49

Bonsoir bonsoir !

Comme tous les vendredis soirs, on vous a avec mao, trouvé une une nouvelle question !

Alors en fait ce soir le thème il est un peu spécial...
C'est le bien et le mal.

Donc d'abord la question :

Un acte mal selon certaines circonstances peut-il devenir le bien?

Donc voilà...
Va falloir expliquer parce que là je suppose que c'est pas hyper clair quoi !
Ce qu'on entend par là c'est que y a certaines fois ou peut être qu'un acte qui au départ est jugé mal, peut avoir des circonstances qui agissent ensuite dans un sens positif ?

Mais déjà :

  • Pourquoi le mal ?
    Qui a décidé que telle chose serait mal et que telle chose serait bien ?

Mais ça c'pas l'exemple principal...
Alors en fait voilà ce qu'on veut vraiment savoir :

  • Satan !
    Tout le monde sait que Tantan (son ptit surnom que j'lui ai donné) c'est le diable ! Le mal incarné !! LE MEC PAS COULE QUOI !
    Et pourtant, Mao m'a apprit (oui je savais pas et alors ?) qu'en fait au départ le piti Tantan était un ange tout mimi !

    Mao la meilleure a écrit:
    Au départ c'était l'ange le plus beau, le plus parfait etc...
    Et un jour dieu a dit en parlant des hommes qu'il avait conçu: "Agenouillez-vous devant moi, regarder ce que j'ai conçu "
    Et là Satan a refusé en disant: "ils sont fait de boue, moi d'air et de feu je suis plus suprême qu'eux !"
    Et la il a été faire manger la pomme à êve et s'est fait jeter or du paradis


    Donc voilà...
    Est ce qu'il a été réellement méchant ?
    Parce que, si Eve avait pas mangé la pomme que SATAN lui a filé, est ce que nous on serait là ?
    Donc comme a dit mao : Si il est le mal, sachant qu'il a fait ça, le mal est peut être en fait le BIEN ! :O

Tout ceci est étrange...

Un acte mal selon certaines circonstances peut-il devenir le bien?

Alors ?




Image
La 4e édition vient de sortir ! ... Pis t'façon on t'merde.


Dernière édition par YouGs le 23 Août 2011 4:49, édité 1 fois au total.

Mille House

Star

Citoyen de Shelbyville

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 22 Fév 2008 11:55
  • Messages: 1791
  • Localisation: Brighton,So sex ! UK
  • Dollars: 70.00$
Sujet du message:
Publié: 17 Oct 2008 20:02

Sa dépend les circonstance le point de vue et l'opinion...
Si on prend un acte de rébellion en vers un professeur (n'est ce pas Alex?) le prof va être outré et va prendre sa comme un acte inqualifiable et certain élevés sur places vont l'affirmer et d'autres vont trouver l'acte juste et justifiable.

C'est un rapport entre opinion!
On peut être sataniste et approuver Stan tout en désapprouvant certaine thèse.

Question de circonstance de point de vue et d'opinion personnel.
C'est nous même qui déclarons tel acte mal ou bien mais il y aura toujours des réfractaires!




Image

Dernière édition par Mille House le 23 Août 2011 4:49, édité 1 fois au total.

Mika94

Gouverneur

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 20 Fév 2008 18:56
  • Messages: 4047
  • Ancien Pseudo: Mikabuca13ans
  • Dollars: 59 981.62$
Sujet du message:
Publié: 17 Oct 2008 20:48

Je suis d'accord avec Milhouse, ça dépend des circonstances. C'est comme la phrase: "Le mal de quelqu'un fait du bien à un autre".
M'enfin, c'est pas super de profité du mal de l'autre, mais cela peut arriver. Les sports d'équipes, comme le foot: y'en a un il sfait mal à la cheville, bah toi la resèrve tu vas rentrer dans le terrain, cool non? Dommage que le type serra à l'hôpital pendant un mois...(qu'un example hein)
Puis deja, qu'est-ce que le mal? De mauvaise manière dis-ton...
Sinon pour le diable, bah là c'est le méchant, comme dans vos films quand vous regardez le serial kileur: "Ah le méchant vas les bûter!!"
Bon, mes examples ne sont pas supers et je ne suis peut être pas très claire, mais voila, pour moi le mal, peut farie du bien à quelqu'un, mais en profitant du mal de l'autre nous faisons du mal...


Dernière édition par Mika94 le 23 Août 2011 4:49, édité 1 fois au total.

Manta

Légende

Citoyen de d'Ogdenville

Citoyen de Monorail City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 03 Sep 2008 2:13
  • Messages: 4542
  • Localisation: Perdus dans les couloirs du temps en compagnie d'Abraham
  • Simpsons: Springfield: MantaOgden
  • Dollars: 2 299.61$
Sujet du message:
Publié: 17 Oct 2008 23:07

Ouah! C'est carément de la philo, là! :lol:

Bon alors, la premiére question demande qui et comment ont été décidé que ça c'est c'est bien et ça c'est mal. La premiére réponse qui me vient à l'esprit est qu'a été jugé "mal" tout actes et pensées qui mettent en danger la perennité de la société. Sinon ça devient invivable et on ne peut plus vivre en paix sans risquer d'être tué par son voisin si on est un obstale à son intérêt.

Quant à "Tantan" c'est un vilain-pas beau qui le serait resté même si Eve n'avait pas bêtement mangé cette foutue pomme. Il jalousait les deux tourtereaux qui étaient devenus les deux chouchous de Dieu.


Dernière édition par Manta le 23 Août 2011 4:49, édité 1 fois au total.

Mao

Star

Citoyen de Capital City

Avatar de l’utilisateur

  • Inscrit le: 29 Mars 2004 0:58
  • Messages: 1268
  • Localisation: Dans la vallée des copyrights
  • Dollars: 530.00$
Sujet du message:
Publié: 18 Oct 2008 5:41

D'un côté le Diable était le plus beaux, le plus parfait.
Ainsi donc la perfection elle-même serait imparfaite.
Et d'un autre côté, ce qu'à fait satan que les hommes(et femmes) considèrent comme mal mais pourquoi sommes nous ici selon la bible selon eux?
Satan, en faisant un acte ''mal'' a eu des réactions positives d'un côté.
D'un côté:
-Heureusement qu'Ëve a croqué la pomme offerte par satan sinon la race humaine serait restée aussi conne qu'Adam.
Peut-on juger l'acte que certains considèrent comme la désobéissance extrême un acte du mal?
Car après tout, cet acte mal que nous a t'il apporter?
La connaissance, l'ouverture d'esprit...
Notre ''âme'' humaine est née a la base ainsi de l'acte du mal de Satan.
D'un côté lorsqu'on regarde certains actes ''mauvais'' on se rend compte que ce sont eux qui ont parfois fait avancer le monde...

-Nous avons par exemple le premier noir qui s'est assis à l'avant d'un autobus pour la première fois aux États-Unis, cette personne a fait avancer la lutte contre le racisme! Mais à l'époque c'était tabou, un affront suprême!

-Les premières féménistes...Dans un temps ou toute les femmes devaient obéissance a leur mari...elles ont commis un affront suprême, un pêché qui a fait avancer le monde

D'un côté le mal (selon certains côtés bien sur, pas tous) peut être simplement un acte auquel nous ne sommes guères habitués, le mal est parfois ce que nous considérons comme étrange.
Le mal change aussi d'une personne a une autre.

Ce que je vais dire, j'espère que personne le prendra mal ou méchamment:
-D'un côté, Hitler était persuadé de faire le bien.
IL NE L'A PAS FAIT!
Mais considérant son opinion il voulait créer la race parfaite.
Si on pouvait interroger Hitler je doute qu'il s'avoue ''méchant'' enfin, c'est ce genre de choses, à quelques part beaucoup de personnes veulent le bien mais s,y prennent mal parfois, ou sinon ils prennent les mauvais moyens pour faire vivre le bien.

Je peux donner par exemple le manga Death Note...
(je hais Light mais qu'importe)
Quelqu'un trouve un carnet qui permet de tuer quiquonque y voit son nom inscrit.
La personne qui trouve le carnet de note décide de l'utiliser pour détruire le mal et l'utilise sur des criminels.
Devenant un bourreau et un grand assassin pour rendre l monde comme il le voudrait.
Est-ce bien? Non pas vraiment(et d'un côté ça nous ramène a l'idée de la peine de mort ce qui n'est pas désirable)
Au départ aussi quelqu'un qui fait des actes positifs peut sombrer dans le côté mal car d'un côté le pouvoir peut réellement corrompre, je crois que plus on commet des actes ''mal'' plus d'un côté nous banaliseront ces actes.
Disons un voleur je crois que son premier vol est le plus dur pour l'émotivité mais les autres le sont de moins en moins, même chose pour un meurtrier.
Lorsque nous commettons des actes à grandes reprises ils commencent à en perdre de la valeur, disons par exemple la première fois ou jeune nous avons été a la maison ''tout seul'' nous avions un grand sentiment de fierté qui a disparu avec le temps certes ici l'exemple est positif mais je crois que négativement la chose est tout aussi possible.
D'un côté comme d'Un autre nous nous adaptons de manières plus ou moins positives a notre environnement et à nos actes.
D'un côté par exemple je me souviens aussi la première fois ou j'ai séché les cours, j'avais le coeur battant et me voyait comme une rebelle, la dixième fois mon coeur ne battait plus vraiment...
C'est un acte crétin mais nous banalisons les gestes que nous faisons au fur et a mesure que nous les répétions, les actes perdent-ils leur valeur? D'un côté non mais mentalement oui.

Qui a décidé ce que serait le mal, ce que seraitle bien? Je crois que certains actes ont été décidés ainsi par la population d,Un accord muet(style: ne tuons pas nos voisin, c'est pas sympa) et pour d'autres j'avoue ne pas savoir, qui a décidé que la femme serait au dessous de l'homme par exemple(quoique cette vision change de pays en pays, à la base j'ai entendu parler un ethnologue d,UN pays ou dieu était une femme et l'homme était en fait trop stupide pour les comprendre alors Dieu était partit sous terre après s'être enragée contre un homme qui ne comprenait pas son discour).

Le mal c'est quelque chose que toute la population(ou dieu mais c'et moins marrant) a décidé d'un commun accord. TOUTEFOIS des trucs qui autrefois étaient biens sont devenus mals par exemple l'esclavages(dans la bible a la base, Jésus allait chez ses copains qui avaient des esclaves sans s'offusquer par exemple ou sinon autremment une charmante famille sudiste se payait quelque noirs pour faire l'agriculture ou peut importe, a la base peu de civilisations(pour ne pas dire aucune) avait répugne a esclavager un peu les autres populations soumises)
Nous avons ainsi transformer des choses à la base biens en mals, ce qui signifierais qu'a quelque part le mal serait...modifiable?

Ainsi ce qui était autrefois acceptable deviendra peut-être le mal de demain ou vice versa? Autrefois un homme pouvait par exemple battre sa femme qui lui avait désobéie. Désormais un homme qui bat sa femme n'a aucune raison valable.

Le mal changerait-il donc de définition selon la société qui l'aborde?
Le mal est-il donc une question de jugement simple?


Dernière édition par Mao le 23 Août 2011 4:49, édité 1 fois au total.
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 2 sur 4 [ 59 messages ] 

Permissions du forum
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers:  

Connectez-vous et faites un don pour faire disparaitre cette publicité!

Notification

Untel à fait tel affaire cool et voici peut-être un lien...

SimpsonsCity.com est un forum sur le thème des Simpson sous forme d'une ville virtuelle. Avec une monnaie virtuelle, tu pourras jouer à des jeux en ligne, des concours et bien plus encore !